Ouvrir le menu principal

Philippe Koechlin

journaliste français
Philippe Koechlin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Directeur artistique (en)
L'Écho des savanes
-
Rédacteur en chef
Jazz Hot
-
Collaborateur (d)
Paris Jazz Festival
-
Directeur de la rédaction
Rock & Folk
Rédacteur en chef
Rock & Folk
Biographie
Naissance
Décès
(à 58 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Philippe Koechlin, né le à Paris et mort le dans la même ville, est un journaliste français. Il a notamment créé et dirigé le mensuel musical Rock & Folk.

Carrière journalistiqueModifier

Philippe Koechlin entre comme chroniqueur au mensuel de jazz Jazz Hot en 1958. Il en devient le rédacteur en chef de 1965 à 1968. Il présente en parallèle des émissions consacrées au jazz d'abord sur France Inter, puis sur France Musique (dans l'émission « Le Club du jazz ») chaque vendredi soir à 18 heures. En 1966, il prend en plus en charge la rubrique jazz de l'hebdomadaire Le Nouvel Observateur, qu'il tiendra jusque vers la fin des années 1970, demandant ensuite à Alain Dister de lui succéder.

Entre 1964 et 1970, il organise des concerts pour le Paris Jazz Festival, notamment celui de Duke Ellington à l'église Saint-Sulpice (décembre 1969).

En 1966, il crée un numéro hors-série de Jazz-Hot, supplément d'été tiré à 30 000 exemplaires et baptisé Rock & Folk. En couverture, une photo de Bob Dylan, et dans ses pages, des articles sur les Rolling Stones, Antoine, Chuck Berry, Nino Ferrer et Eddy Mitchell. Une avalanche de courriers de lecteurs enthousiastes s'ensuit. Avec une équipe de base formée par Jean Tronchot (secrétaire général), Robert Baudelet (gérance), le journaliste Philippe Adler et le photographe Jean-Pierre Leloir, Philippe Koechlin fonde alors la société Les Éditions du Kiosque, et en toute indépendance cette fois, le mensuel musical naît dans la foulée (son numéro 1 paraît en novembre 1966). Philippe Koechlin en est le directeur artistique et le rédacteur en chef avant de diriger l'ensemble de la rédaction. Devant le succès rencontré, le magazine poursuit sa route avec une audience croissante, devenant même, et pour longtemps, le point de rassemblement de tous ceux qui aiment le rock de qualité. Rock & Folk est revendu en 1990 aux Éditions Larivière, et Philippe Koechlin en quitte alors la direction[1].

De 1984 à 1988, il devient directeur artistique du magazine L'Écho des savanes, et en 1989, il est le cofondateur du magazine de sports américains Newsport (1989-1993).

DocumentairesModifier

En 1990, Philippe Koechlin commence à réaliser pour Canal+ une série de six documentaires consacrés tout naturellement au jazz et à ses plus brillants représentants, Louis Armstrong, John Coltrane, Sidney Bechet, Miles Davis, Billie Holiday et Dizzy Gillespie :

  • 1991: Hello Louis
  • 1993: Blue Trane, coréalisé avec Dominique Cazeneuve
  • 1994: Monsieur Bechet
  • 1995: Miles
  • 1995: Lady Day
  • 1996: Votez Dizzy

PublicationsModifier

Bandes dessinéesModifier

  • Jazz cartoon, avec la collaboration des dessinateurs Filips, Arthur, Patrice Narès et Alain Leroi, Art moderne, 1989
  • Rock cartoon, avec un collectif de dessinateurs, Art moderne, 1990

Biographie romancéeModifier

  • Mémoires de rock et de folk, Mentha, 1992, réédition Le Castor astral, 2007
  • Le vent pleure Marie : roman, Paris, Fayard, , 553 p. (ISBN 978-2-2136-5447-8, OCLC 773985840)

EssaiModifier

  • Le jazz : la musique du siècle, Hachette, 1995

Livres illustrésModifier

RéférencesModifier

  1. Christophe Quillien, Génération Rock&Folk : 40 ans de culture rock, Paris, Flammarion, coll. « Pop culture », , 400 p. (ISBN 978-2-0806-8701-2, OCLC 470715324).
  2. (it) « Lauréats Foire du livre de jeunesse de Bologne 1998. ».

Liens externesModifier