Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crouzet.
Philippe Crouzet
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait de Philippe Crouzet - événement Vallourec.
Naissance (63 ans)
Neuilly sur Seine (France)
Nationalité française
Pays de résidence France
Profession
Président du directoire de Vallourec
Formation

Philippe Crouzet, né le à Neuilly sur Seine[1], est le président du directoire de Vallourec depuis 2009[2].

BiographieModifier

Formation et débuts professionnelsModifier

Philippe Crouzet étudie au lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine. Diplômé de Sciences-Po Paris (1976, Service Public)[3], il entre à l'École nationale d'administration[4], dont il sort major de promotion en 1981[5]. Il commence sa carrière au Conseil d'État.

CarrièreModifier

En 1986, Philippe Crouzet intègre Saint-Gobain en tant que directeur de plan. De 1989 à 1992, il est directeur général des papeteries de Condat. De 1992 à 1996, il est délégué général en Espagne et au Portugal. À partir de 1996, il occupe le poste de directeur de la branche céramiques industrielles[6]. En 2000, il devient directeur général adjoint chargé des finances, des achats et de l'informatique puis adjoint chargé du pôle « Distribution bâtiment »[7],[8].

En , Philippe Crouzet rejoint le conseil de surveillance de Vallourec avant d'être nommé à la présidence du directoire de l'entreprise un an plus tard[4],[9]. Il est reconduit, à ce poste, pour une durée de quatre ans en [10].

En 2009, il est nommé au conseil d'administration d'EDF en qualité d'administrateur pour une durée de cinq ans[11]. Il préside également le Comité de suivi des engagements nucléaires d'EDF[12].

En 2013, Delphine Batho l'accuse d'avoir annoncé son limogeage avant toute annonce officielle, s'interrogeant sur l'origine de ses informations[13].

Son salaire en 2010 est estimé à 2,73 millions d'euros[14]. Son montant a été vivement critiqué par les actionnaires, jugeant sa stratégie ambitieuse irréaliste[15].

Son rôle dans l'affaire Asocval a été pointé dans le documentaire Ascoval, la bataille de l'acier du réalisateur Éric Guéret[16]. Le groupe Vallourec est accusé d'avoir torpillé le projet de reprise[17]. Le retrait de l'actionnaire est d'autant plus mal vécue que Philippe Crouzet a touché 2,1 millions d'euros en 2007, alors que c'est sa mauvaise gestion du groupe qui est en cause[18].

Vie familialeModifier

En 1983, il épouse Sylvie Hubac[19] qui est notamment, de 2012 à 2015, directrice du cabinet du président de la République, François Hollande.

Notes et référencesModifier

  1. Sébastien Dufil, « Philippe Crouzet », sur edubourse.com, (consulté le 26 mai 2012)
  2. Valérie Nau, Direction financière : la voie royale pour devenir président ?, Option Finance 7, mars 2011
  3. Alumni Sciences Po, « l'Association des Sciences-Po - Fiche profil », sur www.sciences-po.asso.fr (consulté le 9 mars 2018)
  4. a et b Carole Bellemare avec Caroline Beyer, « Philippe Crouzet, un dirigeant de Saint-Gobain à la barre de Vallourec », lefigaro.fr, 26 février 2009
  5. Les premiers pas de Philippe Crouzet, PDG de Vallourec, sur le marché du travail, Le Monde, 8 décembre 2014
  6. Biographie de Philippe Crouzet, Dirigeants-entreprise.com
  7. « Saint-Gobain subit les effets de change », Batiactu, 27 juillet 2003
  8. Thierry Devige-Stewart, « Saint-Gobain pourrait vendre sa division canalisation », Le Moniteur, 7 octobre 2002
  9. « Philippe Crouzet reconduit chez Vallourec », sur lefigaro.fr,
  10. « Communiqué de presse - gouvernance: renouvellement du mandat du Directoire », sur vallourec.com,
  11. « EDF: Assemblée Générale mixte des Actionnaires d'EDF »,
  12. « Comités spécialisés », sur edf.com (consulté le 26 mai 2012)
  13. « Limogeage de Delphine Batho: qui est Philippe Crouzet? », sur Slate.fr, (consulté le 16 mars 2019)
  14. « Le vrai palmarès des patrons les mieux payés en 2010 », sur lexpansion.com, (consulté le 26 mai 2012)
  15. « Le salaire du patron de Vallourec passe mal auprès des actionnaires », sur Challenges (consulté le 16 mars 2019)
  16. L'Usine Nouvelle, « Regardez un extrait du documentaire "Ascoval, la bataille de l'acier", ce soir sur France 3 - Quotidien des Usines », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne, consulté le 16 mars 2019)
  17. L'Usine Nouvelle, « Malgré le "torpillage" du dossier par Vallourec, un nouveau sursis pour l’aciérie Ascoval - Quotidien des Usines », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne, consulté le 16 mars 2019)
  18. « Ascoval : la pilule Vallourec difficile à avaler dans le Valenciennois », sur Libération.fr, (consulté le 16 mars 2019)
  19. « Philippe Crouzet, un Saint-Gobain's boy à Vallourec »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Entourages.lalettrea.fr,