Ouvrir le menu principal

Philippe Bolo

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bolo (homonymie).

Philippe Bolo
Illustration.
Philippe Bolo en juin 2017.
Fonctions
Député de la 7e circonscription de Maine-et-Loire
En fonction depuis le
(2 ans, 3 mois et 22 jours)
Élection 18 juin 2017
Législature XVe
Groupe politique Mouvement Démocrate et apparentés (majorité présidentielle)
Prédécesseur Marc Laffineur
Biographie
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance Limoges (Haute-Vienne)
Nationalité Française
Parti politique Mouvement Démocrate
Diplômé de École nationale supérieure agronomique de Rennes
Profession Ingénieur agronome

Philippe Bolo, né le à Limoges, est un homme politique centriste député de la septième circonscription de Maine-et-Loire[1],[2].

Parcours professionnelModifier

Philippe Bolo est ingénieur agronome, diplômé en 1991 de l'École nationale supérieure agronomique de Rennes (aujourd'hui devenue AgroCampus Ouest) et spécialisé en génie rural et bioclimatologie agricole. Il effectue son service national au Sénégal, de 1992 à 1993, comme coopérant du service national en entreprise pour le compte du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement.

De 1993 à 1994, il travaille comme chef de projet à l'Institut national de la recherche agronomique d'Angers où il pilote la cartographie des terroirs viticoles de l'Anjou (AOC) pour le compte de la fédération viticole de l'Anjou[3].

De 1995 à 2001, il est responsable d'un Groupement d'intérêt économique réunissant les entreprises ISL Ingénierie[4] et Aquascop[5] où il développe, pour le compte des deux entreprises, l'utilisation des outils Système d'information géographique.

Fin 2001, il intègre ISL Ingénierie comme chef de projets. Il dirige l'établissement angevin de l'entreprise de 2005 à 2012. Il démissionne du bureau d'études ISL ingénierie en juin 2017 afin d'éviter tout conflit d'intérêts entre son mandat de député et ses fonctions de conseil auprès des services de l'État.

Parcours politiqueModifier

Philippe Bolo s'installe à Avrillé (Maine-et-Loire) en 2002. Il entre au conseil municipal de la ville, comme conseiller municipal, lors des élections de mars 2008. Il est responsable de la ceinture verte et pilote l'aménagement de nouveaux jardins familiaux inaugurés en juillet 2013[6].

En mars 2014, il entame son second mandat comme adjoint au maire chargé des projets éducatifs et de la parentalité[7]. Il est notamment responsable de la mise en œuvre de la Réforme des rythmes scolaires pour la commune[8].

En mai 2014 il est élu vice-président du syndicat intercommunal d'énergie de Maine-et-Loire (SIÉML) chargé du développement des énergies renouvelables, de la maîtrise de la demande d'énergie et de l'approvisionnement énergétique[9].

Il est candidat sur la liste de Jean Arthuis[10] UDI-MoDem[11] aux Européennes de 2014[12].

En mai 2017, il est investi comme candidat LREM pour la 7e circonscription de Maine et Loire[13]. Il arrive en tête au premier tour le 11 juin 2017 et remporte l'élection le 18 juin 2017 face au candidat Les Républicains[14],[15]. Député de la majorité présidentielle, il est inscrit au groupe Mouvement démocrate (France)[16]. Il est membre de la commission des affaires économiques[17] et siège également à l'office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et techniques[18].

Il démissionne fin juin 2017 de ses fonctions d'adjoint au maire (tout en restant conseiller municipal d'Avrillé) et de vice-président du Siéml pour respecter la loi sur le cumul des mandats.

Détail des fonctions et des mandatsModifier

Mandats municipaux
  • mars 2008 à mars 2014 : Conseiller municipal d'Avrillé
  • mars 2014 à juin 2017 : Adjoint au Maire d'Avrillé
  • mai 2014 à juin 2017 : Vice-président du syndicat d'énergie de Maine et Loire
Mandats parlementaires

Notes et référencesModifier

  1. "Philippe Bolo député de la 7e", courrierdelouest.fr, 19 juin 2017
  2. « Angers-Segré. Philippe Bolo confirme face à Etienne Glémot », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 20 août 2017)
  3. federationviticole.com
  4. isl.fr
  5. aquascop.fr
  6. « Les nouveaux jardins familiaux ont été inaugurés à Ardenne », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 20 août 2017)
  7. ville-avrille.fr
  8. « Activités périscolaires : un premier bilan positif », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 20 août 2017)
  9. « Arrêtés - Siéml - Syndicat intercommunal d'énergies de Maine-et-Loire », Siéml - Syndicat intercommunal d'énergies de Maine-et-Loire (consulté le 20 août 2017)
  10. lefigaro.fr, « L'appel des candidats UDI-Modem pour une Europe sans ambiguïté », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le 20 août 2017)
  11. (en-US) « L'Événement de la campagne européenne | UDI-MODEM, Docks de Paris - vidéo Dailymotion », sur Dailymotion, (consulté le 20 août 2017)
  12. « Ouest : résultat des éléctions européennes 2014 », sur Le Monde.fr (consulté le 20 août 2017)
  13. « Le Trombinoscope | La République En Marche ! », sur En Marche ! (consulté le 20 août 2017)
  14. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  15. « Résultats 7e circonscription - Maine-et-Loire élections législatives 2017 - [49] », sur Ouest-France.fr (consulté le 20 août 2017)
  16. Assemblée Nationale, « Groupe du Mouvement Démocrate et apparentés - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le 20 août 2017)
  17. Assemblée Nationale, « Commission des affaires économiques - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le 20 août 2017)
  18. Assemblée Nationale, « Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le 20 août 2017)
  19. Philippe Bolo sur le site de l'Assemblée nationale

Voir aussiModifier