Philippe-Louis d'Erbach-Erbach

prince allemand

Philippe-Louis, comte d'Erbach-Erbach (), est un prince allemand et comte d'Erbach, Freienstein, Wildenstein, Michelstadt et Breuberg.

BiographieModifier

Né à Erbach, il est le troisième enfant et fils aîné de Georges-Louis d'Erbach-Erbach et de son épouse, Amélie-Catherine de Waldeck-Eisenberg, fille de Philippe-Dietrich de Waldeck.

Il poursuit une carrière militaire et, finalement, est nommé Lieutenant général par les États généraux des Pays-Bas. En 1693, après la mort de son père, Philippe Louis hérite de tous ses domaines, conjointement avec ses deux frères survivants, mais en fait, il réussit à maintenir sa pleine autorité.

À Erbach le il épouse une cousine de sa mère Albertine Élisabeth de Waldeck (), fille du Georges Frédéric de Waldeck et de son épouse Élisabeth-Charlotte de Nassau-Siegen[1]. Ils n'ont pas d'enfants.

Philippe Louis est mort en Cobourg de 51 ans. Parce qu'il est mort sans héritier, son seul survivant frère Frédéric-Charles d'Erbach-Limpourg, hérite de tous ses domaines.

RéférencesModifier

  1. Miroslav Marek, « Genealogy of the House of Waldeck », genealogy.euweb.cz (consulté le )

Liens externesModifier