Philip Levine (médecin)

médecin américain

Philip Levine ( - ) est un immuno-hématologiste américain, qui a découvert avec Karl Landsteiner les antigènes de groupe sanguin M et N du système MNS et P1 par immunisation d'un animal. Il a postulé, avec Stetson[1], en 1939, la cause immunologique de la maladie hémolytique du nouveau-né et a, de ce fait, participé avec Karl Landsteiner et Alexander Solomon Wiener à la caractérisation des anticorps du système Rhésus. L'antigène rhésus initial, mis en évidence grâce à un sérum de macaque immunisé, a été rebaptisé LW, en l'honneur de ses découvreurs, sur la suggestion de Levine.

Notes et référencesModifier

  1. P. Levine, R.E. Stetson A unusual case of intragroup agglutination. J. Amer. med. Ass. 1939, 113, 12632566565.

Liens externesModifier