Phœnix de Sherbrooke

équipe de hockey sur glace évoluant dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec
Phœnix de Sherbrooke
Description de l'image Logo-Bleu-2019-2020-2.png.
Fondation 2011
Siège Sherbrooke, Québec
Drapeau du Canada Canada
Patinoire (aréna) Palais des Sports Léopold-Drolet
(4 005 places)
Couleurs Bleu marin et blanc
Ligue LHJMQ
Association Ouest
Division Centre
Capitaine Christophe Rondeau
Capitaines adjoints Israël Mianscum, Andrew Belchamber
Entraîneur-chef Gilles Bouchard
Directeur général Philppe Sauvé
Président Denis Bourque
Propriétaire Denis Bourque, Ronald Thibault, Jocelyn Thibault, Mario Beaudoin, Danny Bennett, Jacques Fortier, Stéphane Robidas, Mario Aubé
Site web http://www.hockeyphoenix.ca/

Le Phœnix de Sherbrooke est une équipe de hockey sur glace évoluant dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec depuis la saison 2012-2013[1]. Il s'agit de la troisième franchise de la LHJMQ à s'établir à Sherbrooke. La ville était sans équipe depuis le départ des Castors en 2003. Le , le président de l'équipe, Denis Bourque, dévoile le nom sous lequel le club évoluera : le Phœnix[2].

Le club a élu domicile au Palais des sports Léopold-Drolet situé à Sherbrooke, directement face au Cégep de Sherbrooke.

Historique modifier

Le Phœnix de Sherbrooke est la plus récente concession de la LHJMQ. L'équipe, menée par un groupe d'hommes d'affaires de la région, dont Jocelyn Thibault, ancien gardien de but de la Ligue nationale de hockey, voit le jour en 2011. C'est toutefois en 2012 qu'elle fait officiellement son entrée dans la LHJMQ.

Juin 2012 modifier

Joueurs modifier

Le Phœnix possède le premier choix au repêchage et sélectionne le tout premier joueur qui se joindra à l'alignement sherbrooke : Daniel Audette. La recrue est encore aujourd'hui dans le livre des records de la jeune concession. Ses 237 points dans l'uniforme bleu et beige constituent le meilleur total à vie par un joueur de l'organisation en saison régulière[3].

Entraineurs modifier

Judes Vallée devient le tout premier entraîneur-chef du Club. Il est épaulé par Stéphane Julien et Pascal Rhéaume. À la mi-saison 2015-2016, Judes Vallée quitte l'organisation et Stéphane Julien prend officiellement les rênes de l'équipe. Depuis, il a mené l'équipe a des sommets, notamment lors de la campagne 2019-2020. Il a d'ailleurs remporté le titre d'entraineur de l'année dans la LHJMQ en [4].

Du côté des entraineurs adjoints, Pascal Rhéaume est demeuré en poste jusqu'en 2018[5]. Olivier Picard et Jean-Christophe Poulin deviennent les assistants de Stéphane Julien en [6].

Directeurs gérants modifier

Patrick Charbonneau est le tout premier DG du Phœnix. Il quittera ses fonctions au même moment que Judes Vallée, soit à la mi-saison 2015-2016[7]. C'est Jocelyn Thibault, copropriétaire de l'équipe, qui prendra le relai. Dès son entrée en poste, il précise qu'il occupe ce poste de manière temporaire. En , il remporte le trophée Maurice-Filion, remis au directeur général de l'année dans la LHJMQ[8]. Après 4 ans et demi à la barre de l'équipe, il annonce le retrait de ses fonctions le . C'est alors à Stéphane Julien qu'on confie le poste de DG. L'entraineur-chef occupe maintenant les doubles fonctions[9].

2012-2018 modifier

Le Phœnix connait des saisons plus difficiles dans les premières années de son histoire. En , la formation sherbrookoise remporte une première ronde éliminatoire en défaisant les Huskies de Rouyn-Noranda à la limite des 7 rencontres. L'équipe est toutefois éliminée en deuxième ronde par le Titan d'Acadie-Bathurst, équipe championne de la Coupe Mémorial en 2018.

En , le Phœnix accède une fois de plus au 2e tour des séries après avoir éliminé l'Armada de Blainville-Boisbriand en 5 rencontres. Les hommes de Stéphane Julien sont défaits à leur tour 4-1 en 2e ronde alors qu'ils affrontent les Voltigeurs de Drummondville. Le dernier match de cette série est haut en émotions. Contre toute attente, le Phœnix crée l'égalité au 5e match et force la tenue de deux périodes de prolongation. Les Voltigeurs ont célébré deux fois, avant de se faire refuser les buts. Dans la défaite, le gardien Dakota Lund-Cornish a effectué 69 arrêts sur 72 lancers[10].

Saison 2019-2020 modifier

La saison régulière 2019-2020 aura été la plus glorieuse de l'histoire du Phœnix jusqu'à maintenant. Avec 106 points et un pourcentage de points de 84,1 %, l'équipe est demeurée au 1er du classement général de la LCH. De nombreux records de concession ont été établis au fil de la saison. Elle bat également un record de ligue, alors qu'elle enregistre le meilleur jeu de puissance de l'histoire de la LHJMQ avec 36,5 % d'efficacité (73 buts en 200 occasions), déclassant le record précédant de 36,3 % détenu par les Éperviers de Sorel 1973-1974[11].

L'édition 2019-2020 du Phœnix est la plus victorieuse avec 51 victoires en 63 rencontres. La formation possédait la meilleure attaque du circuit avec 290 buts marqués, ce qui lui a valu le trophée Louis-Robitaille, dont 19 points sur 25 match marqué par Xavier Parent[12].

La pandémie de la COVID-19 a mis fin à une saison. L'équipe obtient toutefois le trophée Jean-Rougeau, remis à la meilleure équipe en saison régulière.

saison 2022-2023 modifier

Ils atteignent le plateau des 50 victoires et 100 points pour une deuxième fois dans leur histoire.

Ils éclatent leur record personnel en enregistrant 317 buts marqués, avec une performance de 99 points en 55 parties[13] par Joshua Roy. Ils perdent en troisième ronde des séries en se faisant éliminer par les Mooseheads d'Halifax.

Saison 2023-2024 modifier

Stéphane Julien quitte son poste de directeur général et entraîneur chef, et accepte un rôle avec les Griffins de Grand Rapids. Le Phoenix engage Gilles Bouchard en remplacement comme entraîneur-chef, et Philippe Sauvé comme directeur général[14].

En 2023, pour la première fois de son histoire, le Phoenix de Sherbrooke accueille une femme dans son équipe d'entraîneur. Tricia Deguire épaulera Jonathan Deschênes à titre d'entraîneuse pendant l'absence de Gilles Bouchard[15].

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[16]
Saison PJ  V   D DPDF% V BP BCPts Classement Séries éliminatoiresEntraîneur
2012-2013 68 21 38 3 6 37,5 188 282 51 6e de la Division Telus Ouest   0-4 Drakkar de Baie-Comeau Judes Vallée
2013-2014 68 16 43 4 5 30,1 180 300 41 6e de la Division Telus Ouest Non qualifiés Judes Vallée
2014-2015 68 36 26 2 4 57,4 228 245 78 3e de la Division Telus Ouest   2-4 Islanders de Charlottetown Judes Vallée
2015-2016 68 24 35 7 2 41,9 207 241 57 5e de la Division Telus Ouest   1-4 Cataractes de Shawinigan Judes Vallée
2016-2017 68 26 38 1 3 41,2 214 268 56 6e de la Division Ouest Non qualifiés Stéphane Julien[17]
2017-2018 68 34 23 7 4 58,1 228 234 79 4e de la Division Ouest   4-3 Huskies de Rouyn-Noranda
  0-4 Titan d'Acadie-Bathurst
Stéphane Julien
2018-2019 68 36 27 2 3 56,6 249 247 77 3e de l'Association Ouest   4-1 Armada de Blainville-Boisbriand
  1-4 Voltigeurs de Drummondville
Stéphane Julien
2019-2020 63 51 8 3 1 290 164 106 1re dans la LHJMQ et la LCH Séries annulées à cause de la pandémie de Covid-19 [18] Stéphane Julien

Joueurs modifier

Notes et références modifier

  1. (en) « QMJHL Buys Mainiacs And Prepares To Dissolve Franchise, Announces Sherbrooke Team », Fox News, (consulté le )
  2. « Le Phoenix de Sherbrooke voit le jour », sur RDS.ca, (consulté le )
  3. « Bienvenue sur le site Internet officiel de la LHJMQ », sur www.lhjmq-records.qc.ca (consulté le )
  4. « Le gagnant du prix de l’Entraineur-chef de l’année annoncé – LHJMQ » (consulté le )
  5. « Pascal Rhéaume nommé entraineur-chef des Foreurs – Sherbrooke Phoenix » (consulté le )
  6. « Deux nouveaux visages dans le personnel d’entrainement – Sherbrooke Phoenix » (consulté le )
  7. « Le Phoenix de Sherbrooke congédie son DG Patrick Charbonneau et l'entraîneur-chef Judes Vallée », sur RDS.ca, (consulté le )
  8. « Marc Bergevin annonce le Directeur général de l’année – LHJMQ » (consulté le )
  9. « Jocelyn Thibault quitte son poste de DG : Stéphane Julien prend la relève – Sherbrooke Phoenix » (consulté le )
  10. « 2 prolongations plus tard, les Voltigeurs éliminent le Phœnix – Sherbrooke Phoenix » (consulté le )
  11. « La saison de tous les records ! – Sherbrooke Phoenix » (consulté le )
  12. «Beaucoup de gens me traitent de flop», sur TVA Sports (consulté le )
  13. « Sherbrooke Phoenix 2022-23 roster and scoring statistics at hockeydb.com », sur www.hockeydb.com (consulté le )
  14. Zone Sports- ICI.Radio-Canada.ca, « Les nouveaux directeur général et entraîneur-chef du Phoenix connus », sur Radio-Canada, (consulté le )
  15. Zone Sports- ICI.Radio-Canada.ca, « Tricia Deguire, la première femme à entraîner le Phoenix de Sherbrooke », sur Radio-Canada, (consulté le )
  16. (en) « Standings for the Sherbrooke Phoenix of the QMJHL », sur The Internet Hockey Database (consulté le )
  17. « Stéphane Julien confirmé entraîneur-chef pour le Phoenix de Sherbrooke », sur radio-canada.ca (consulté le )
  18. La LHJMQ annule le reste de la saison 2019-2020 [1]