Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Phénomène paravolcanique

Un phénomène paravolcanique se dit de tout phénomène géologique actif indirectement lié au volcanisme et à l'activité volcanique.

La plupart des phénomènes paravolcaniques sont d'ordre géothermique, comme les geysers, les sources chaudes, les mares de boue et les mofettes. D'autres phénomènes, comme les fumerolles et les solfatares, en font partie.

Le cryovolcanisme, n'étant pas considéré comme un véritable volcanisme à part entière, fait partie des phénomènes paravolcaniques.

Sommaire

ClassementModifier

Fumerolles et solfataresModifier

 
Des fumerolles
Article détaillé : Fumerolle.

Les fumerolles sont des fissures et des trous d'où s'échappent des émanations de gaz volcaniques, comme le soufre, le dioxyde de carbone et la vapeur d'eau. Généralement, des dépôts de soufre se créent autour de la fumerolle. On appelle aussi solfatare des fumerolles très soufrés.

Sources chaudesModifier

 
Une source chaude
Article détaillé : Source chaude.

On appelle source chaude toute source géothermique chaude. généralement, les sources chaudes sont provoquées par l'activité volcanique. La nappe phréatique est chauffée par la chambre magmatique, ce qui créée des sources d'eau chaude surchauffée, qui peuvent aller de 30 °C à plus de 100 °C.

geysersModifier

 
Un geyser
Article détaillé : Geyser.

Les geysers sont des émanations d'eau surchauffée qui jaillissent généralement par intermittence. Lorsque des gaz remontent par la nappe phréatique surchauffée, elle exerce une pression sur le conduit extérieur qui empêche l'eau de la nappe de bouillir. Lorsque les conditions d'ébullition explosives le permettent (BLEVE), l'eau et la vapeur jaillissent brutalement par le conduit de la cheminée de l'édifice et créent une large colonne d'eau et de vapeur qui peut jaillir pendant plusieurs minutes.On parle d'instabilité geyser qui provoque le phénomène.

Mares de bouesModifier

 
Une mare de boues
Article détaillé : Mare de boue.

Une mare de boue est un type de source d'eau chaude ou de fumerolle, brassant des sédiments (argile d'origine volcanique, oxyde de fer, soufre...) à sa surface, et caractérisée par de perpétuelles remontées de bulles de gaz à sa surface.

Volcan de boueModifier

 
Un volcan de boue
Article détaillé : Volcan de boue.

Les volcans de boues sont des édifices géologiques ressemblant à des volcans et qui expulsent des gaz carboniques avec de la boue brûlante. Ce sont des formations très rares qui peuvent se trouver dans des zones d'activité volcanique active ou éteinte.

MofettesModifier

 
Une moffette
Article détaillé : Mofette.

Les mofettes sont généralement des fissures et des trous d'origine volcaniques d'où s'échappent des gaz carboniques. Parfois, les mofettes brasent des sédiments à leur surface. Des mofettes peuvent se dissimuler au fonds de certains lacs, comme le lac Nyos, ou dans les fonds marins, comme les monts hydrothermaux. (Voir plus bas : éruption limnique.)

HornitosModifier

 
Un hornito
Article détaillé : Hornito.

Les hornitos sont des cônes volcaniques de dégazage, créées lors de retombées de fragments de laves incandescents entre eux.

MaarsModifier

 
Un maar
Article détaillé : Maar.

Les maar sont des cratères d'origine volcanique très profonds, créées lors du contact entre une poche magmatique et une nappe phréatique. Ils sont le plus souvent comblés par un lac.

Lac acidesModifier

 
Un lac acide
Article détaillé : Lac acide.

Les lacs acides sont des lacs créées lors du recueillement d'eau de pluie ou de neige qui comblent les cratères de certains volcans actifs. Très acides, ce sont des lacs d'acide sulfurique qui connaissent un pH de 4 à 0.

Monts hydrothermauxModifier

 
Un mont hydrothermal
Article détaillé : Mont hydrothermal.

Les monts hydrothermaux sont des cheminées d'origine volcanique qui se situent dans des zones de dorsales océaniques ou des points chauds, au fond de l'océan. Ils émettent des gaz sulfureux très chauds. Il existe deux types de fumeurs : les fumeurs noirs, les plus abondants, et les fumeurs blancs, plus froids.

Ces phénomènes sont connus pour abriter une vie océanique unique, qui dépend des gaz des cheminées pour vivre. On y compte notamment les pogonophores, dont les plus connus sont les vers tubicoles géants sans bouche Riftia pachyptila.

CryovolcanismeModifier

 
Un geyser froid
Article détaillé : Cryovolcanisme.

On appelle cryovolcanisme tout volcanisme extraterrestre rejetant des matériaux glacés (gaz, azote...) et qui se trouvent dans des satellites naturels glacés des planètes gazeuses.

Éruption limniqueModifier

 
Le lac Nyos
Article détaillé : Éruption limnique.

Une éruption limnique consiste en un brusque dégagement de dioxyde de carbone à partir d'un lac sursaturé en ce gaz. Le volcanisme peut intervenir directement dans la saturation du lac, mais peut surtout être un déclencheur de l'éruption.