Pfälzischer Bauernkrieg

La guerre des paysans du Palatinat (« pfälzischer Bauernkrieg ») est un conflit lié à la guerre des paysans allemands dans la région du Haut-Rhin moyen et du Rhin Supérieur, qui a eu lieu sur la rive gauche du Rhin. Le soulèvement a lieu d'avril à juin 1525 dans le Palatinat du Rhin et les régions limitrophes.

Monument pour les paysans battus à Nussdorf

Déroulement du conflitModifier

Le début de la guerre des paysans allemands est marqué par la formation du « groupe de Nussdorf » près de Landau in der Pfalz, le , qui entraîne le pillage de monastères environnants : la Commanderie de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem grand bailliage de Brandebourg à Zeiskam, à Hördt où le pasteur est tué, ainsi que de plusieurs châteaux, et la prise de la ville de Neustadt sans combat le .

Le programme des « groupes des paysans » est basé sur les Douze Articles élaborés à Memmingen et imprimés à 25 000 exemplaires. À la même période se constitue un deuxième mouvement de révolte près de Bockenheim. Le Kurfürst du Palatinat Ludwig V se voit alors contraint d'accepter des négociations avec le groupe des paysans de Geilweiler et de Bockenheim qui débutent le à Forst : on y convient de discuter des doléances lors d'un Landtag (congrès régional).

Le , le Prince-électeur choisit l'option militaire avec l'aide des troupes de l'archevêque de Trèves, après que d'autres princes ont déjà réprimé les révoltes dans le Wurtemberg et l'Alsace-Lorraine. Les 23 et a lieu la bataille de Pfeddersheim : on rapporte la mort de 8 000 paysans.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Horst Buzello et al. : Der deutsche Bauernkrieg., Schöningh, Paderborn, 1984, (ISBN 3-506-99350-X), 90 pages, (Uni-Taschenbücher - Geschichte 1275)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier