Peyne

rivière de France

la Peyne
Illustration
La Peyne après le barrage des Olivettes.
la Peyne sur OpenStreetMap.
Caractéristiques
Longueur 32,9 km [1]
Bassin 120 km2 [1]
Bassin collecteur l'Hérault
Débit moyen m3/s (Pézenas)
Nombre de Strahler 3
Organisme gestionnaire EPTB SMBFH ou syndicat mixte du bassin du fleuve Hérault[2]
Régime méridional cévenol
Cours
Source source
· Localisation Pézènes-les-Mines
· Coordonnées 43° 36′ 43″ N, 3° 15′ 19″ E
Confluence l'Hérault
· Localisation Pézenas
· Coordonnées 43° 26′ 59″ N, 3° 26′ 18″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Hérault
Arrondissement Béziers
Cantons Clermont-l'Hérault, Cazouls-lès-Béziers, Pézenas
Régions traversées Occitanie
Principales localités Pézenas

Sources : SANDRE:« Y2340500 », Géoportail, OpenStreetMap

La Peyne est une rivière française du département de l'Hérault, en région Occitanie (anciennement en Languedoc-Roussillon, avant la fusion avec Midi-Pyrénées), et un affluent du fleuve l'Hérault.

GéographieModifier

Sa longueur est de 32,9 km[1]. Elle prend sa source vers Pézènes-les-Mines. Coulant vers le sud-est, elle passe ensuite à Vailhan (voir barrage des Olivettes), puis à proximité de Roujan. Elle reçoit le Bayèle sur sa rive gauche avant d'atteindre Pézenas.

Communes et cantons traverséesModifier

 
La Peyne à Pézenas.
 
La Peyne à Pézenas.

Dans le seul département de l'Hérault (34), la Peyne traverse les six communes[1] suivantes, de l'amont vers l'aval, de Pézènes-les-Mines (source), Montesquieu, Vailhan, Roujan, Caux, Pézenas (confluence).

Soit en termes de cantons, la Peyne prend source dans le canton de Clermont-l'Hérault, traverse le canton de Cazouls-lès-Béziers, conflue dans le canton de Pézenas, le tout dans l'arrondissement de Béziers.

Bassin versantModifier

La Peyne traverse une seule zone hydrographique « La Peyne » (Y234) de 120 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 59,66 % de « territoires agricoles », à 35,12 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 4,53 % de « territoires artificialisés », à 0,48 % de « surfaces en eau »[1].

Organisme gestionnaireModifier

L'organisme gestionnaire est l'EPTB SMBFH ou syndicat mixte du bassin du fleuve Hérault, créé en 2009 et sis à Clermont-l'Hérault[2].

AffluentsModifier

La Peyne a dix-huit affluents référencés[1] dont cinq ont des sous-affluents :

  • ruisseau de Mourissou
  • ruisseau de Levers
  • ruisseau de Pouzes
  • ruisseau de la Margaride
  • ruisseau de la Baysse
  • ruisseau de Fer
  • ruisseau de la Charette
  • ruisseau de Font Rarens avec un affluent :
    • le ruisseau du Bousquet,
  • ruisseau de Ribouyrel
  • ruisseau de Roquemalière
  • ruisseau de Rounel
  • ruisseau de Bayèle avec quatre affluents :
    • ruisseau de la Font de Garot,
    • le ruisseau de la Marelle
    • le ruisseau de la Prade,
    • le ruisseau de la Lande,
  • ruisseau de Bourdic
  • ruisseau le Vallat
  • ruisseau de Maro
  • ruisseau de Saint-Martial, avec trois affluents :
    • le ruisseau de Fraisse,
    • le ruisseau de Cornéliane,
    • le ruisseau de Lissac,
  • ruisseau du Rieutord avec deux affluents :
    • le ruisseau de Famalette,
    • le ruisseau de Lauribelle
  • ruisseau de Tartuguier, avec un affluent :
    • le ruisseau de la Garrigue,

Rang de StrahlerModifier

Donc son rang de Strahler est de trois.

HydrologieModifier

Les crues ont nécessité plusieurs aménagements[3].

Aménagements et écologieModifier

ÉtymologieModifier

La Peyne (Pedena 1184) a donné son nom à Pézènes-les-Mines (de Pedenis 1187) et Pézénas (Pedenatis 990). Probablement préceltique, la racine est de sens inconnu[4].

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

 

Les coordonnées de cet article :

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d e f et g Sandre, « Fiche cours d'eau - La Peyne (Y2340500) » (consulté le 19 octobre 2014)
  2. a et b « Le bassin de l'Hérault », sur www.fleuve-herault.fr (consulté le 9 février 2016)
  3. « Étude hydraulique de la plaine de l’Hérault à Pézenas », sur www.hydratec.setec.fr (consulté le 10 février 2016)
  4. Franck R. Hamlin et Abbé André Cabrol : Les noms de lieux du département de l'Hérault (CEA, Université Paul Valéry, Montpellier, 1983).
Ressource relative à la géographie  :