Ouvrir le menu principal

Peuplier d'Italie

variété de plantes

Populus nigra var. italica, Populus nigra 'Italica'

Le Peuplier d'Italie, Populus nigra var. italica, est une variété d'arbres de la famille des Salicacées. Cette variante à port érigé du Peuplier noir est parfois considérée plus simplement comme étant un cultivar de ce dernier, Populus nigra 'Italica'[1].

DescriptionModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Ce peuplier pousse sur des terres pauvres et humides, rarement au-dessus de 600 mètres d'altitude. C'est un arbre à croissance rapide. Il peut souvent atteindre jusqu'à 30 mètres de hauteur. Le peuplier d'Italie a une forme facilement reconnaissable, en forme de flamme. Il a une espérance de vie pouvant aller jusqu'à 150 ans[2],[3]. Cet arbre a la particularité de se vider de l'intérieur en vieillissant, son tronc devenant de plus en plus cannelé, les sommets des cannelures correspondent directement aux racines remontées qui le stabilisent, ces angles surélevés à la jonction tronc-racines sont ses talons d'Achille, car s'il y a blessure (souvent dues aux tondeuses), l'arbre peut ne pas parvenir à cicatriser et manquer de stabilisation, le fait qu'ils s'évident naturellement leur offre une rigidité accrue face aux vents. Il peut vivre vieux sans présenter de danger particulier car ses branches sont courtes et rapprochées du tronc (port fastigié). Il arrive toutefois que sa cime commence à se dessécher assez rapidement.

Il a la particularité comme souvent chez les peupliers de pouvoir générer de nouveaux individus de par ses racines. Il est aussi capable comme souvent chez les saules et peupliers de générer des racines à partir d'une branche enfoncée en terre humide ( bouturage ) Il supporte des climats froids, dont au Québec, sans toutefois pouvoir s'y reproduire.

Caractères diagnostiquesModifier

Houppier ample, irrégulier, avec de grosses ( aspect buissonnant );
L'écorce jeune est lisse, mince, grisâtre, devenant vite rugueuse, noirâtre et fissurée en long ;
Jeunes rameaux glabres, ronds ou légèrement anguleux ;
Bourgeons petits, glabres, visqueux, souvent appliqués ;
Feuilles triangulaires à losangiques ou en coin à la base, denticulées, vertes et glabres sur les deux faces, visqueuses au débourrement ; pétiole court, aplati ;
Chatons pendants : les mâles sessiles, rouge violacé, les femelles pédonculées, vert jaunâtre ;
Capsules ovoïdes en chapelets, à graines cotonneuses[4].

Notes et référencesModifier

  1. « Taxonomy - GRIN-Global Web v 1.10.4.0 », sur npgsweb.ars-grin.gov (consulté le 11 avril 2019)
  2. http://www.lesarbres.fr/peuplier.html
  3. http://nature.jardin.free.fr/arbre/ft_populus_nigra.html
  4. J .C Rameau , D . Mansion , G. Dumé, Flore Florestière Française, Paris, institut pour le développement forestier, , 1785 p. (ISBN 2-904740-16-3), p. 529

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :