Petliakov Pe-2

bombardier en piqué

Petlyakov Pe-2 "Peshka"
Vue de l'avion.

Constructeur Vladimir Petliakov
Rôle Bombardier
Statut Retiré du service
Premier vol
Mise en service
Nombre construits 11 427[1]
Équipage
3
Motorisation
Moteur Klimov VK-105RF
Nombre 2
Type Moteurs à piston
Puissance unitaire 1 100 ch
Dimensions
vue en plan de l’avion
Envergure 17,16 m
Longueur 12,66 m
Hauteur m
Surface alaire 40,5 m2
Masses
À vide 5 870 kg
Carburant 1 200 kg
Avec armement 7 770 kg
Maximale 8 520 kg
Performances
Vitesse maximale 480 km/h
Plafond 8 800 m
Vitesse ascensionnelle 857 m/min
Rayon d'action 1 500 km
Armement
Interne 3 mitrailleuses de 7,62 mm, 2 mitrailleuses de 12,7 mm
Externe 1 200 kg de bombes

Le Petlyakov Pe-2 Peshka (Петляков Пе-2 en russe) est un avion conçu sous la direction de Vladimir Petliakov en 1939 comme bombardier de haute altitude, mais qui sera utilisé pour l'attaque au sol. Son nom de code OTAN est Buck.

ConceptionModifier

Entièrement en métal le Pe-2 a une cabine pressurisée, des moteurs avec compresseurs et de nombreuses fonctions électriques, comme les volets.

Il se montre immédiatement au point et pouvant être construit en série, mais le blitzkrieg montre que des avions d'appui et d'attaque au sol sont plus urgents. On demande donc sa modification en bombardier en piqué. La pressurisation et les compresseurs sont retirés tandis que l'on ajoute des freins aérodynamiques. Cette nouvelle version vole le et la production débute immédiatement. Elle arrive en escadrille au printemps suivant.

EngagementsModifier

En 1941, les forces soviétiques sont trop bousculées pour permettre un engagement efficace du Pe-2, mais dès la stabilisation des fronts, il montre son grand potentiel. De la classe du Messerschmitt Bf 110, il est un peu moins rapide et armé vers l'avant mais plus maniable et mieux défendu vers l'arrière.

VariantesModifier

  • Pe-3 : chasseur dérivé
  • Pe-2-1 : Armé avec 2 mitrailleuses ShKAS de 7,62 mm dans le nez, et protégé par une ShKAS derrière le pilote et une ShKAS ventrale.
  • Pe-2-205 : Armé avec 1 mitrailleuse Berezin UB de 12,7 mm et une ShKAS de 7,62 mm dans le nez. Protégé par une Berezin UB de 12,7 mm derrière le pilote et la même en position ventrale, puis 1 ShKAS de 7,62 mm sur chaque flanc du fuselage.
  • Pe-2-359 : Même armement offensif et défensif mais plus grande capacité d'emport en bombes et roquettes.

Utilisateurs du Pe-2Modifier

Union Soviétique

Les forces aériennes soviétiques (VVS) ont été les principales utilisatrices du Pe-2 au sein des armées aériennes, des unités de bombardement, de reconnaissance et d'aviation navale[2].

Pologne

Le Pe-2 est entré en service au sein des Forces aériennes polonaises en 1944 jusqu'au milieu des années 1950[3]

Bulgarie

98 Pe-2 ont servi au sein de la force aérienne bulgare d'avril 1945 jusqu'en 1956[3]

Tchécoslovaquie

Le Pe-2, dénommé B-32 dans la force aérienne tchécoslovaque, est entré en service en 1945 jusqu'en 1957[4].

Hongrie

Quelques exemplaires du Pe-2 ont servi dans la force aérienne hongroise (Magyar legiero) en 1956[5].

Yougoslavie

153 Pe-2 au total ont été fournis à la force aérienne yougoslave à partir de 1954. Les derniers exemplaires ont quitté le service actif en 1954<[5].

France

31 Pe-2 et 3 Pe-2 UT ont été affectés en 1945 au régiment Normandie-Niemen avec pour objectif d'y intégrer une unité de bombardement. L'entraînement a débuté en mars 1945 sur l'aérodrome de Klokovo près de Moscou mais l'unité a en fin de compte été dissoute en juillet 1945 avant d'avoir été déclarée opérationnelle[6].

Autres caractéristiquesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. « Ces aéronefs militaires produits à plus de 10000 exemplaires ! », sur AvionsLégendaires.net,
  2. Smith 2003, p. 169.
  3. a et b Smith 2003, p. 159.
  4. Smith 2003, p. 160.
  5. a et b Smith 2003, p. 163.
  6. Smith 2003, p. 164.

BibliographieModifier


Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

  • (fr) Petliakov Pe-2 sur DéfPédia.com - informations, vidéos, photos, maquettisme...