Petit guide pour mari volage

film sorti en 1967
Petit guide pour mari volage
Titre original A Guide for the Married Man
Réalisation Gene Kelly
Scénario Frank Tarloff
Acteurs principaux
Sociétés de production 20th Century Fox
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie
Durée 89 minutes
Sortie 1967


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Petit guide pour mari volage (A Guide for the Married Man) est un film américain, une comédie farce, réalisé par Gene Kelly, sorti en 1967.

Le film est interprété par Walter Matthau, Robert Morse, et Inger Stevens, avec la présence de nombreux guest stars dont Lucille Ball, Jack Benny, Terry-Thomas, Jayne Mansfield, Sid Caesar, Carl Reiner, Joey Bishop, Art Carney et Wally Cox. La chanson-titre est composée par John Williams avec des paroles de Leslie Bricusse, et chantée par le groupe The Turtles.

SynopsisModifier

Paul Manning découvre un jour que son cher voisin et ami Ed Stander a trompé sa femme. Curieux, il questionne Ed à ce propos ; il découvre alors les tactiques utilisées par les hommes qui ont commis l'adultère avec succès. Au cours de chaque nouvelle « leçon », Paul ne peut s'empêcher de lorgner la jolie blonde Irma Johnson qui vit juste à côté.

Paul arrive presque à tromper sa propre femme, mais n'y parvient jamais complètement. Dans une scène, vers la fin du film, alors qu'il est dans une chambre de motel avec Jocelyn, une riche divorcée, Paul entend le son d'une sirène qui se rapproche. Il voit par la fenêtre la police arriver et se diriger vers la chambre du motel où se trouvent son ami Ed et Irma Johnson. Paul en profite pour s'enfuir de l'endroit et regagner son foyer où il retrouvera sa chère épouse.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Célébrités invitéesModifier

Appréciation critiqueModifier

« Petit guide pour mari volage pose l'hypothèse douteuse que l'adultère est acceptable, tant qu'on peut s'en sortir impunément, puis entreprend de démontrer que c'est impossible .

Comme dans tant d'essais hollywoodiens de comédies sur le sexe, tout le monde en parle mais personne ne fait grand chose.

Ce que font ici les hommes, c'est lorgner et ricaner à toute occasion. Gene Kelly, réalisateur, et Frank Tarloff, auteur, ont dépoussiéré et policé une série de blagues de vestiaire sur les hommes mariés surpris à courir le jupon, incarnés par des visages célèbres et filmés avec de gros moyens[1]. »

— Tony Mastroianni, Cleveland Press, 9 août 1967

Box officeModifier

Selon les chiffres de la Fox, le film a rapporté 7 355 000 $. Cette somme dépasse les 5 900 000 $ nécessaires pour commencer à être rentable[2].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Tony Mastroianni Review Collection
  2. Stephen M Silverman, The Fox that got away : the last days of the Zanuck dynasty at Twentieth Century-Fox, L. Stuart, , p. 326

Liens externesModifier