Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Liebers.

Peter Liebers
Image illustrative de l’article Peter Liebers
Peter Liebers à la Coupe de Chine 2010
Biographie
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Date de naissance (31 ans)
Lieu de naissance Berlin (Allemagne)
Taille 1,70 m (5 7)
Parcours
Club actuel SC Berlin
Entraineur Viola Striegler
Romy Österreich
Jürgen Bertko
Chorégraphe René Lohse
Andreas Fischer
Meilleurs scores ISU
Score total239.87 Jeux olympiques 2014
Programme court86.04 Jeux olympiques 2014
Programme libre153.83 Jeux olympiques 2014

Peter Liebers (né le à Berlin en Allemagne), est un patineur artistique allemand. Il est sextuple champion d'Allemagne (2009, 2011, 2012, 2013, 2014, 2017).

BiographieModifier

Ses débutsModifier

Peter Liebers est issue d'une famille de patineurs. Son père Mario Liebers a été un patineur de haut niveau pour la RDA, et son frère Martin Liebers (né en 1985) patine également. Il s'entraîne au club de patinage de Berlin (SC Berlin), dirigé par Romy et Jürgen Bertko, et travaille actuellement avec Viola Striegler. En 2002, il devient champion d'Allemagne junior.

La carrière de Peter Liebers a été marquée par plusieurs blessures. En juillet 2005, il se blesse à la cheville lors d'un stage, mais sans conséquence sur sa saison 2005/2006, puisqu'il reprend l'entraînement dès le mois de septembre. 6e des championnats d'Allemagne 2006, il est sélectionné par la fédération allemande pour participer aux championnats du monde junior en mars 2006 à Ljubljana. Il s'y classe 13e alors qu'il se casse le péroné de la jambe gauche dans une ornière de la patinoire. Cet blessure l'oblige à être absent de toute la saison 2006/2007 puisqu'il doit subir une opération chirurgicale où il garde un insert métallique dans sa jambe jusqu'en mars 2007. Il ne recommence à patiner qu'au mois de mai suivant.

Saison 2007/2008Modifier

 
Peter Liebers au Nebelhorn Trophy de septembre 2007

Après plus d'un an d'absence, il revient aux compétitions internationales en participant au Nebelhorn Trophy en Allemagne en septembre 2007. Il monte ensuite pour la première fois sur le podium national senior en devenant vice-champion d'Allemagne derrière Clemens Brummer à Dresde. Il est alors sélectionné par la fédération allemande pour participer à ses premiers championnats d'Europe, en janvier 2008 à Zagreb, où il se classe 13e. Il participe ensuite à ses premiers championnats du monde, en mars 2008 à Göteborg. Il prend la 32e place à l'issue du programme court, ce qui l'empêche de patiner son programme libre.

Saison 2008/2009Modifier

Il participe pour la première fois à des épreuves automnales du Grand Prix ISU senior. Il patine d'abord au Trophée Éric Bompard (6e) puis au Trophée NHK (10e). Il remporte ensuite son premier titre de champion d'Allemagne à Oberstdorf. Cela lui permet de participer aux championnats d'Europe de janvier 2009 à Helsinki où il se classe 15e, puis aux championnats du monde de mars 2009 à Los Angeles où il prend la 25e place ce qui l'empêche, à une place près, de pouvoir patiner son programme libre.

Saison 2009/2010Modifier

Il patine au Trophée Éric Bompard (10e) puis perd son titre de champion d'Allemagne à Mannheim en raison du retour pour la saison olympique de Stefan Lindemann. Cela l'empêche de pouvoir participer aux championnats d'Europe de janvier 2010 à Tallinn et aux Jeux olympiques d'hiver de février 2010 à Vancouver. Il représente néanmoins son pays aux championnats du monde de mars 2010 à Turin où il conserve sa 25e place mondiale.

Saison 2010/2011Modifier

Il se classe 7e du Trophée Éric Bompard et 9e de la coupe de Chine au cours de l'automne. Il reconquiert ensuite à Oberstdorf son titre de champion d'Allemagne perdu la saison passée. Il se classe ensuite 11e aux championnats d'Europe de janvier 2011 à Berne, puis 15e des championnats du monde d'avril 2011 à Moscou.

Saison 2011/2012Modifier

En Juin 2011, il se casse le sacrum alors qu'il travaille sur son nouveau programme de la saison à Toronto au Canada. À l'automne, il ne participe pas au Grand Prix ISU mais obtient en janvier 2012 son troisième titre national à Oberstdorf. Aux championnats d'Europe de janvier 2012 à Sheffield, il ne prend que la 15e place, soit 4 places de moins que la saison passée. Aux championnats du monde de mars 2012 à Nice, il recule également dans le classement en prenant la 20e place.

Saison 2012/2013Modifier

Peter Liebers n'est pas sélectionné pour participer au Grand Prix ISU automnal, mais remporte néanmoins son quatrième titre national à Hambourg en décembre 2012. Un mois plus tard il prend la 10e place des championnats d'Europe de janvier 2013 à Zagreb, son meilleur résultat continental jusqu'à présent. Lors des championnats du monde de mars 2013 à London, il obtient son meilleur résultat mondial jusqu'à présent en se classant 11e et en battant tous ses records personnels.

Saison 2013/2014Modifier

Contrairement à la saison passée, il participe à deux grands prix ISU de l'automne ; la Coupe de Chine d'abord (7e) puis la Coupe de Russie (7e). En décembre il remporte son cinquième titre national à Berlin. Les mois suivants il se classe successivement 6e des championnats d'Europe à Budapest (son meilleur classement continental), 8e des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi et 14e des championnats du monde à Saitama.

Saison 2014/2015Modifier

Blessé en début de saison, il déclare forfait en novembre à la Coupe de Chine et au Trophée NHK. Le mois suivant, il abandonne aux championnats d'Allemagne à Stuttgart après avoir patiné le programme court. Il réussit toutefois à conserver sa 6e place continentale aux championnats d'Europe de janvier 2015 à Stockholm.

PalmarèsModifier

Compétition 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Jeux olympiques d'hiver 8e
Championnats du monde 32e 25e 25e 15e 20e 11e 14e 29e
Championnats d’Europe 13e 15e 11e 15e 10e 6e 6e
Championnats d'Allemagne 5e 5e 5e F 2e 1er 2e 1er 1er 1er 1er A F 1er 2e
Championnats du monde junior 13e
Grand Prix ISU 2003/04 2004/05 2005/06 2006/07 2007/08 2008/09 2009/10 2010/11 2011/12 2012/13 2013/14 2014/15 2015/16 2016/17 2017/18
Finale du Grand Prix
Skate America
Skate Canada F
Coupe de Chine 9e 7e F
Trophée de France 6e 10e 7e
Coupe de Russie 7e F
Trophée NHK 10e F
Légende : F= Forfait ; A = Abandon

Notes et référencesModifier


Liens externesModifier