Peter Kemp (navigateur)

navigateur britannique

Peter Kemp, né en 1792 à Aberdeen et mort en mer le , est un navigateur britannique.

Peter Kemp
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
NavigateurVoir et modifier les données sur Wikidata

Biographie modifier

Commandant d'un navire de la compagnie baleinière Bennett & Sons, le Recovery, il navigue principalement dans les eaux de la Géorgie du Sud (1813). En 1833, toujours pour le compte de cette compagnie, il reçoit le commandement du Magnet avec pour but de découvrir de nouvelles terres en Antarctique à la suite de John Biscoe[1] qui travaillait pour Enderby, une compagnie concurrente.

Parti le d'Angleterre, Kemp joint les îles Kerguelen où il aborde. Le , il croit apercevoir une terre par 52° 30' S et 69° 15' N, vraisemblablement l'île Heard qui ne sera pourtant découverte officiellement que vingt ans plus tard par le chasseur de baleines John Heard ; c'est son nom qui sera donné à l'île. Faisant route vers le sud, Kemp rencontre des icebergs et le pack de glace mais réussit à se frayer un passage jusqu'à la terre d'Enderby. Il atteint l'Antarctique le probablement autour du cap Davis, côte qui porte aujourd'hui son nom (cf. Terre de Kemp). Kemp décide ensuite de revenir aux Kerguelen où, jusqu'au , il se livre à la chasse aux phoques.

le , il tombe à la mer près des côtes de l'Afrique du Sud et se noie. Le navire est ramené en Angleterre par son second, David Rankin.

Jules Verne le mentionne dans son roman Le Sphinx des glaces (partie 1, chapitre III)[2].

Notes et références modifier

  1. Paul-Émile Victor, Les Explorations polaires, tome IV de Histoire Universelle des Explorations publiée sous la direction de L.-H. Parias, Paris, Nouvelle Librairie de France, 1957, p. 231
  2. Alexandre Tarrieu, Dictionnaire des personnes citées par Jules Verne, vol. 2 : F-M, éditions Paganel, 2021, p. 183

Bibliographie modifier

  • William J. Mills, Exploring Polar Frontiers: A Historical Encyclopedia, 2003, p. 342
  • Michel d'Arcangues, Dictionnaire des explorateurs des pôles, Séguier, 2012, p. 279-280  

Liens externes modifier