Persida Milenković

philanthrope serbe
Persida Milenković
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité

Persida Milenković (en serbe cyrillique : Персида Миленковић ; née en 1857 à Šabac et morte le à Belgrade) était une philanthrope serbe.

Biographie modifier

Persida Milenković est née à Šabac ; son père s'appelait Nikodije Ćirić et la mère Jelka. La famille s'installa à Belgrade et Nikodije travailla au ministère de la Construction.

Elle eut un fils, Vojislav, qui mourut dans son jeune âge, puis elle se remaria en 1883 à un riche marchand de Belgrade, Rista Milenković[1].

En 1924, l'église de la Sainte-Trinité, à Kumodraž, a été construite à l'initiative de Persida Milenković, sur le conseil du voïvode Stepa Stepanović (1856-1929), originaire de du quartier[2]. Elle contribua à la fondation du monastère de Senjak, édifié à Belgrade en 1937 et aujourd'hui classé[3]. Avec son mari, elle contribua à la construction du Lycée mathématique de Belgrade (Matematička gimnazija). Elle fit don d'un terrain pour la construction d'un orphelinat et légua par testament ses biens à la Croix rouge. En l'honneur de son action, une rue du quartier de Senjak lui a été dédicacée.

Persida Milenković est morte le à Belgrade. Elle a été enterrée au monastère de la Présentation de la Mère-de-Dieu ; assistaient à ses obsèques le métropolite Josif Cvijović, le ministre de l'Éducation Velibor Jonić et le président du gouvernement serbe, le général Milan Nedić[1].

Références modifier

  1. a et b (sr) Slavko Vejinović, Persida Milenković velika srpska zadužbinarka, Belgrade, 2010
  2. (sr) Jovana Lazić, « Crkva Svete Trojice u Kumodražu » [archive du ], sur pravoslavlje.spc.rs, Site de Pravoslavlje (consulté le ).
  3. (en + sr) « Monastery of the Presentation of the Holy Virgin », sur beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le ).

Articles connexes modifier