Perlite (roche)

La perlite est un matériau d’aspect granuleux ou poudreux, de couleur blanche. C’est un sable siliceux d’origine volcanique contenant de l’eau qui est expansé industriellement par un traitement à la chaleur (1 200 °C). Elle est composée de silice, d’alumine, d’oxyde de fer, d’oxyde de titane, de chaux, de magnésie, d’oxyde de sodium et de potassium. Elle a une très grande capacité de rétention d’eau (4 à 5 fois son poids)(source?), son pH est neutre (de 7 à 7,2).

Perlite expansée

UtilisationsModifier

La perlite est utilisée pour la culture sur substrat, pure ou mixte (mélange terreau, perlite, vermiculite excellent pour une culture dite de bouturage). Certains substrats de culture volcanique l'associent avec de la pouzzolane et d'autres matières premières d'origine volcanique pour créer des végétalisations de toit.

Elle est également utilisée comme isolant cryotechnique, par exemple autour des colonnes de distillation de l'air. Elle a été testée comme composant de mousses syntactiques métalliques[1].

La perlite entre dans la composition de produits du quotidien tels que les dentifrices. En effet, ce minéral naturel d’origine volcanique est utilisé par les dentistes dans les techniques de blanchiment des dents et également par les fabricants de dentifrice. Réduite en poudre, elle est utilisée pour polir les dents.

La perlite peut également être utilisée pour la neutralisation de citernes d'hydrocarbures. Cette opération est réversible et permet, après évacuation de la perlite et nettoyage, de retrouver l'usage des citernes traitées[2].

Notes et référencesModifier

  1. Borovinšek M, Taherishargh M, Vesenjak M, Ren Z & Fiedler T (2016) Geometrical characterization of perlite-metal syntactic foam. Materials Characterization, 119, 209-215 (résumé)
  2. « Neutralisation de cuve à la perlite », sur www.degazagecuves.com (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier


BibliographieModifier