Pere d'Urtx

évêque catholique

Pere d'Urtx fut évêque d'Urgell de 1269 à 1293 et premier coprince d'Andorre à la signature du second paréage de 1278 établissant une cosuzeraineté entre l'Évêché d'Urgell et le Comté de Foix. Son homologue est Roger-Bernard III de Foix[1].

Pere d'Urtx
Fonctions
Coprince épiscopal (d)
-
-
Guillem de Montcada (en)
Évêque catholique
-
Évêque d'Urgell
Diocèse d'Urgell
-
Abril d'Urgell (d)
Guillem de Montcada (en)
Biographie
Naissance
Urtx (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Sépulture
Activités
Autres informations
Religion
Consécrateurs
Ramon d'Anglesola (d), Arnau de Gurb, Bernat d'Olivella (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Fils de Galceran d'Urtx et de Blanca de Mataplana, il est archidiacre de Prats avant d'être élu le , jour de la Saint Ermengol, évêque d'Urgell.

Durant le début de sa carrière, il s'attelle à la restauration de la cathédrale et aux conditions d'accès aux études universitaires.

Gravement malade, il rédige son testament le et meurt vraisemblablement peu de temps après. Il est enterré à la cathédrale d'Urgell, dans un sarcophage dont les peintures sont attribuées à Arnau Pintor[2].

Le paréageModifier

Ce paréage mit fin à près d'un siècle de conflit sur ce territoire entre les évêques d'Urgell d'une part, et les vicomtes de Castellbò et les comtes de Foix, d'autre part, et établit l'état moderne d'Andorre[3].

Ce paréage est négocié après une guerre où le Comte de Foix était aux portes de l’évêché et s'apprêtait à envahir Urgell[2].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Michel Zimmermann, « L'Andorre du IXe au XIVe siècle. », Cahiers de civilisation médiévale, Centre d'Études Supérieures de Civilisation Médiévale, vol. 49, no 196,‎ , p. 390-402 (ISSN 0007-9731, lire en ligne)
  2. a et b (ca) Àlex Alsina, « Pere d'Urtx » (consulté le 26 juillet 2012)
  3. (en) Hugh O’Reilly, « Andorra, the Forgotten Principality » (consulté le 26 juillet 2012)