Ouvrir le menu principal

Penny Wong
Illustration.
Photographie de Penny Wong en 2012.
Fonctions
Leader de l'Opposition au Sénat
En fonction depuis le
Prédécesseur Eric Abetz
Successeur en fonction
12e Ministre du Budget et de la Déréglementation
Gouvernement Gillard II
Rudd II
Prédécesseur Lindsay Tanner
Successeur Mathias Cormann
1er Ministre du Changement climatique, de l'Efficacité énergétique et de l'Eau
Gouvernement Rudd I
Gillard I
Prédécesseur poste créé
Successeur Greg Combet
Sénatrice de l'Australie-Méridionale
En fonction depuis le
Biographie
Nom de naissance Penelope Ying-Yen Wong
Date de naissance (50 ans)
Lieu de naissance Kota Kinabalu, Sabah
Drapeau de la Malaisie Malaisie
Nationalité Australienne
Parti politique Parti travailliste australien
Diplômée de Université d'Adélaïde
Religion Église unifiée d'Australie

Signature de Penny Wong

Penny Wong

Penny Wong, née le à Kota Kinabalu en Malaisie, est une femme politique australienne. Membre du Parti travailliste australien, elle est depuis 2002 sénatrice de l'Australie-Méridionale et est également l'actuelle leader de l'Opposition au Sénat. Penny Wong a aussi été la première titulaire du ministère du Changement climatique, de l'Efficacité énergétique et de l'Eau, qu'elle a occupé entre 2007 et 2010, avant d'être nommée ministre du Budget et de la Déréglementation de 2010 à 2013.

Penny Wong est la première personne née en Asie et la première homosexuelle à devenir membre du cabinet australien[1].

BiographieModifier

Née le à Kota Kinabalu en Malaisie, Penny Wong et sa famille emménagent en Australie à huit ans et s'installent à Coromandel Valley dans les Adelaide Hills. Après avoir suivi sa scolarité à Coromandel Valley puis au Scotch College, elle rentre à l'Université d'Adélaïde d'où elle sort diplômée d'un Bachelor of Arts et d'un Bachelor of Laws[2]. Lors ces études à l'université, elle s'engage dans des groupes et des associations de gauche et écologistes[3]. C'est également pendant qu'elle était encore à l'université qu'elle a commencé à travailler pour le Construction, Forestry, Mining and Energy Union (le plus grand syndicat dans le domaine de la construction, la sylviculture, l'exploitation minière et l'énergie) sans pour autant abandonner ses études. Penny Wong continua d'ailleurs d'y officier une fois diplômée, avant de travailler par la suite comme juriste jusqu'à son élection au Sénat[2]. Une fois les travaillistes de retour au pouvoir, elle a été nommée ministre du Changement climatique, de l'Efficacité énergétique et de l'Eau (une poste qui venait d'être créé) par Kevin Rudd, puis ministre du Budget et de la Déréglementation par Julia Gillard. Depuis le , Penny Wong est devenue ministre du Commerce et de l’Investissement dans le Cabinet fantôme de l'opposition travailliste[4].

Vie privéeModifier

Penny Wong, qui est ouvertement lesbienne, vit avec Sophie Allouache, l'ancienne présidente de l'association des étudiants de l'Université d'Adelaïde. Wong est étonnée que le fait d'être la première homosexuelle et la première originaire d'Asie à être nommée ministre puissent intéresser les gens, elle dit d'ailleurs (avec hésitation) « si cela signifie que nous ... en tant que nation ... si cela montre que nous sommes une nation où les gens peuvent réussir juste avec leurs capacités, alors c'est une bonne chose ». Pourtant en 2001, lors de sa présélection pour le poste de sénateur, le bruit courait que de toute façon elle n'aurait pas pu se présenter à la chambre des représentants parce qu'elle était lesbienne et asiatique[3].

Déjà impliquée dans l'Église unifiée d'Australie, Penny Wong l'est encore plus depuis la mort de frère, Toby, elle explique cependant que « c'est un sujet très privé. Je suppose que je pense que les gens ont des manières très différente d'exprimer leur spiritualité. J'ai la mienne. C'est profondément personnel, et ça m'a soutenu dans les moments difficiles de ma vie »[3].

Notes et référencesModifier

  1. (en) BBC News, « Rudd takes Australia inside Kyoto », sur http://news.bbc.co.uk/, (consulté le 10 janvier 2014)
  2. a et b (en) « About Penny », sur http://www.pennywong.com.au/ (consulté le 11 janvier 2014)
  3. a b et c (en) « Freakish powers of a formidable operator », The Sydney Morning Herald,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Parliament of Australia, « Senator the Hon Penny Wong », sur http://www.aph.gov.au/ (consulté le 12 janvier 2014)