Pennon

drapeau

Un pennon est, au Moyen Âge, un étendard terminé en pointe porté par les simples chevaliers servant sous les ordres d'un suzerain. Par extension, le terme désigne également l'unité de combat dirigée par ce chevalier. Ce terme désigne également, dans certaines villes médiévales, l'étendard d'une subdivision de la milice urbaine, et par extension, la subdivision elle-même.

Dessin du drapeau triangulaire de James Douglas.
Le pennon de James Douglas.
Pennon généalogique de la famille de La Porte, à Telgruc-sur-Mer (Finistère).

En héraldique, on appelle par ailleurs pennon généalogique un écu dont les quartiers indiquent les diverses alliances réelles ou prétendues d'une maison[1],[2].

Notes et référencesModifier

  1. Littré.
  2. Clément Savary, Le pennon héraldique des Cossé-Brissac : l'ivresse d'une Maison, in : RFHS, t. 87-89, 2017-2019, p. 141-156.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • René Fédou, dir., Lexique historique du Moyen Âge, Armand Colin, 1980, 1995, Paris, (ISBN 2-200-21622-X) p.120
  • Clément Savary, Le Pennon héraldique, du patrimoine emblématique aux discours des identités nobiliaires dans la France moderne : Mémoire d'étude de 2e année de 2e cycle présenté sous la direction de M. Laurent Hablot, Ecole pratique des hautes études, , 126 p. (lire en ligne).

Articles connexesModifier