Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stewart.
Peggy Stewart
Description de l'image Peggy Stewart.jpg.
Nom de naissance Margaret Frances O'Rourke
Surnom Peggy O'Rourke
Peggy Stewart
Naissance
West Palm Beach (Floride)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 95 ans)
Profession Actrice

Peggy Stewart, nom de scène de Margaret Frances O'Rourke[1] (née à West Palm Beach (Floride) le et morte le [2],[3]), est une actrice américaine.

Elle est surtout connue pour ses rôles dans des westerns de série B et dans des séries télévisées. Bonne cavalière, elle réalisait souvent ses propres cascades[4].

Sommaire

BiographieModifier

Née le 5 juin 1923 à West Palm Beach en Floride, Peggy O'Rourke grandit à Atlanta en Géorgie[5],[6].

Vers 1935, sa famille se rend en Californie pour assister au mariage d'un oncle[7]. Souhaitant devenir actrice, elle y reste et s'installe chez sa grand-mère[5] où elle rencontre l'acteur Henry O'Neill qui s'avère être un voisin[4],[8]. Il la recommande à la Paramount Pictures qui cherchait une nouvelle actrice pour jouer la fille adolescente de Joel McCrea dans Une nation en marche (1937). Ce travail lui permit d'obtenir d'autres rôles.

Suite au divorce et au nouveau mariage de sa mère avec l'avocat John Stewart, Peggy prend le nom de son beau-père[7].

CarrièreModifier

En avril 1944, Peggy Stewart signe un contrat avec la Republic Pictures et commence à jouer dans des films western de séries B face à des acteurs comme Allan Lane, Sunset Carson, et Wild Bill Elliott[9]. Pendant ce temps, elle joua dans plusieurs épisodes des Adventures of Red Ryder. Elle a généralement joué le rôle de l'héroïne coriace plutôt que la fille passive ayant besoin d'être sauvée. De 1944 à 1951, elle joue dans 35 films dont la plupart étaient des westerns et des serials. Elle a aussi joué avec Gene Autry à plusieurs reprises durant cette période ainsi que dans plusieurs épisodes de la série The Cisco Kid, comme Terrain d'huile (Oil Land), laquelle fut diffusée pour la première fois le 10 octobre 1950.

En 1949, elle joue aux côtés de Jim Bannon dans Ride, Ryder, Ride. Elle joue à nouveau l’héroïne avec Bannon en 1949 dans The Fighting Redhead. En 1952, elle joue avec Bill Elliott dans Kansas Territory. En 1957, elle obtient un rôle mineur dans l'épisode « The Outlaw » de la série Have Gun-Will Travel de la CBS. En 1958, elle joue le rôle d'Etta Jackson, la petite amie du peintre Hurley Abbott, joué par Brad Johnson, dans l'épisode « The Underdog » de la série western The Life and Legend of Wyatt Earp, avec Hugh O'Brian dans le rôle principal.

Fin de carrièreModifier

Sa carrière ralentit dans les années 1960, et dans les années 1970 elle résidait à Studio City, en Californie. Stewart gagna les Golden Boot Awards en 1984[10]. En semi-retraite, elle continue de jouer à l'occasion. Elle joue un rôle secondaire dans l’épisode Les Faux Seins de la quatrième saison de Seinfeld en 1990. Elle y jouait la tante de la petite amie de George Costanza.

Peggy Stewart a joué la grand-mère de Pam Beesly, Mee-Maw en 2009 dans un épisode de The Office et elle a repris le rôle en 2010 pour un épisode de plus. En 2012, elle joue Grand-mère Delores dans la comédie d'Adam Sandler, Crazy Dad.

Vie privéeModifier

Peggy Stewart fut championne de natation dans son lycée. Elle fut brièvement mariée à l'acteur Don "Red" Barry de 1940 à 1944[4]. Ils auront un fils[8]. Elle se remarie en 1953[11] avec l'acteur Buck Young et ils ont deux enfants[8].

Sa sœur aînée, Patricia O'Rourke (1922-2001) est une ancienne championne olympique de natation[10]. Celle-ci a joué dans le film Le livre de la jungle de 1942 et a épousé l'acteur Wayne Morris[8],[11].

Très appréciée du public américain, Peggy Stewart a participé à de nombreux shows télévisés et des festivals liés aux westerns[12]. Elle était une invitée privilégiée du festival annuel de Lone Pine Film Festival[13].

FilmographieModifier

CinémaModifier

Années 1930Modifier

Années 1940Modifier

Années 1950 et aprèsModifier

TélévisionModifier

DistinctionsModifier

Peggy Stewart gagne les Golden Boot Awards en 1984[10].

En 2002, elle est inscrite au Walk of Western Stars de Newhall[14].

RéférencesModifier

  1. (en) « John Francis O'Rourke », sur findagrave.com (consulté le 5 mai 2019)
  2. (en) « Western actress Peggy Stewart dies at 95 », sur signalscv.com (consulté le 5 juin 2019)
  3. (en) « Peggy Stewart », sur aveleyman.com (consulté le 2 juin 2019)
  4. a b et c (en) « Book Review: Peggy Stewart: Princess of the Prairie », sur laurasmiscmusings.blogspot.com, (consulté le 5 mai 2019)
  5. a et b (en) Steven Jay Rubin, The Twilight Zone Encyclopedia, Chicago, Illinois, Chicago Review Press Incorporated, (ISBN 978-1-61373-888-7, lire en ligne)
  6. (en) « Peggy Stewart », sur filesofjerryblake.com (consulté le 5 mai 2018)
  7. a et b (en) Boyd Magers, Michael G. Fitzgerald, Westerns Women: Interviews with 50 Leading Ladies of Movie and Television Westerns from the 1930s to the 1960s, McFarland & Company, , 274 p. (ISBN 978-0-7864-2028-5, lire en ligne), p. 214
  8. a b c et d « Peggy Stewart », sur forum.westernmovies.fr, (consulté le 5 mai 2019)
  9. (en) « Peggy Stewart », sur b-westerns.com (consulté le 5 mai 2019)
  10. a b et c (en) Terry Rowan, The American Western A Complete Film Guide (ISBN 978-1-300-41858-0, lire en ligne), p. 380
  11. a et b (en) « Peggy Stewart », sur rottentomatoes.com (consulté le 5 mai 2019)
  12. (en) « Peggy Stewart, Western Leading Lady & Valencia Resident », sur scvhistory.com, (consulté le 5 mai 2019)
  13. (en) « Peggy Stewart », sur lonepinefilmfestival.org (consulté le 5 mai 2019)
  14. (en) « Walk of Western Stars - Honorees », sur oldtownnewhall.com (consulté le 5 mai 2019)

AnnexesModifier