Pedro Caldeira Brant

Pedro Caldeira Brant, comte d'Iguaçu est né à Salvador de Bahia, au Brésil, le et décédé à Rio de Janeiro le . C'est un aristocrate brésilien, proche de l'empereur Pierre II.

Pedro Caldeira Brant
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
Nationalité
COA Marquess of Barbacena.svg
Armes du comte d'Iguaçu.

FamilleModifier

Pedro Caldeira Brant est le fils de Felisberto Caldeira Brant Pontes de Oliveira e Horta (1772-1842), marquis de Barbacena, et de son épouse Ana Constança Guilhermina de Castro Murat. Il est par ailleurs le frère cadet de Felisberto Caldeira Brant Pontes (1802-1906), vicomte de Barbacena.

Après un premier mariage avec Cecília Rosa de Araújo Vaia, il se remarie, le , avec Marie-Isabelle d'Alcantara Brasileira (1830-1896), fille legitimée de l'empereur Pierre Ier du Brésil (1798-1834) et de sa maîtresse Domitila de Castro (1797-1867), marquise de Santos.

De ce second mariage naissent sept enfants :

  • Isabel dos Santos ;
  • Luís de Alcantâra Caldeira Brant, qui épouse Maria Luísa Pereira de Brito ;
  • Pedro de Alcântara Caldeira Brant ;
  • Deulinda dos Santos, qui épouse Claudiano dos Santos ;
  • Maria Teresa Caldeira Brant, qui épouse Charles Collins ;
  • Isabel Maria dos Santos, qui épouse Antônio Dias Paes Leme ;
  • João Severino de Alcântara Caldeira Brant.

BiographieModifier

Fils du marquis de Barbacena, Pedro Caldeira Brant est titré comte d'Iguaçu par son beau-frère, l'empereur Pierre II du Brésil, le . Quatre ans plus tard, en 1844, il est également promu gentilhomme de la Chambre impériale, en compagnie du comte de Baependi et conserve cette charge jusqu'en 1886.

Auteur de Memórias Genealógicas e Históricas das Famílias Brant e outras, il patronne le Collège brésilien de Généalogie[1].

Il est aussi l'un des fondateurs de la Fraternité de Nossa Senhora de Copacabana, créée en 1858 et responsable de maintenance de la chapelle qui a donné son nom au quartier de Copacabana[2].

DécorationsModifier

Le comte d'Iguaçu a été fait :

RéférencesModifier

  1. Pedro Caldeira Brant. Colégio Brasileiro de Genealogia - Patronos
  2. VIEIRA FAZENDA, José. A igrejinha da Copacabana, in Revista do Instituto Histórico e Geográfico Brasileiro, tomo 86. Disponível em RememorArte