Paxilline (alcaloïde)

alcaloïde, mycotoxine à effets trémorgéniques

Paxilline
Image illustrative de l’article Paxilline (alcaloïde)
Paxilline
Identification
Nom UICPA (2R,​4bS,​6aS,​12bS,​12cR,​14aS)-​4b-​hydroxy-​2-​(1-​hydroxy-​1-​méthyléthyl)-​12b,​12c-​diméthyl-​5,​6,​6a,​7,​12,​12b,​12c,​13,​14,​14a-​décahydro-​2H-​chroméno​[5',6':​6,7]​indéno​[1,2-​b]​indol-​3(4bH)-​un
No CAS 57186-25-1
No ECHA 100.164.932
PubChem 105008
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule C27H33NO4
Masse molaire[1] 435,5552 ± 0,0253 g/mol
C 74,45 %, H 7,64 %, N 3,22 %, O 14,69 %,
Propriétés physiques
fusion 252 °C-269 °C
Considérations thérapeutiques
Précautions Très toxique en cas d'ingestion, d'inhalation ou adsorbée par la peau. Peut endommager les yeux. Neurotoxine puissante.

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La paxilline (en anglais paxilline) est une mycotoxine à effets trémorgéniques[Note 1] produite par Penicillium paxilli. Elle agit en bloquant les canaux potassiques[2].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Ce qui signifie qu'elle provoque des tremblements comme réponse neurologique.

RéférencesModifier

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) Strobaek D, Christophersen P, Holm NR, Moldt P, Ahring PK, Johansen TE, Olesen SP., « Modulation of the Ca(2+)-dependent K+ channel, hslo, by the substituted diphenylurea NS 1608, paxilline and internal Ca2+ », Neuropharmacology., vol. 35, no 7,‎ , p. 903-914 (résumé).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier