Ouvrir le menu principal

Paule Noyart

écrivaine et traductrice québécoise
Paule Noyart
Alias
Paule Pierre, Paule Pierre-Noyart[1]
Naissance
Belgique
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Paule Noyart est une femme de lettres et traductrice québécoise d'origine belge[2].

Elle a écrit des romans et des nouvelles et produit de nombreuses traductions[1], notamment d'œuvres de Marian Engel, Mordecai Richler, Edward Plillips, Linda Shierse Leonard, Stephen Crane, Evelyn Lau, Ann Charney, Gail Scott, Ivan Illich, Elizabeth Abbott, Camilla Gibb, et Yann Martel.

Sommaire

ŒuvreModifier

RomanModifier

NouvellesModifier

  • Cinq minutes dans un grenier,

TraductionsModifier

  • Stephen Crane, Le Visage incendié [« The Monster »], Éditions Complexe, Bruxelles, 1991, 141 p. (ISBN 2870273819)
  • Stephen Crane, Les Cavaliers noirs et autres poèmes, Orphée/La Différence, Paris, 1993, 187 p. (2-7291-0898-X)
  • Camilla Gibb (trad. Paule Noyart), Le Miel d'Harar [« Sweetness in the Belly »], Actes Sud, , 400 p. (ISBN 978-2-7427-7398-5)
  • Martha Baillie (trad. Paule Noyart) La disparition d'Heinrich Schlögel (The Search for Heinrich Schlögel) Leméac Éd., 287 p. (ISBN 978-2-7609-4722-1) Journal Le Monde - Alice Zeniter : "La traduction [de Search for Heinrich Schlögel] révèle son extrême qualité : Paule Noyart traduit ce roman, qui bascule de la minutie du travail d'archive à l'extraordinaire fracas des glaciers qui avalent le temps, avec une précision que j'admire. La beauté concise de certaines phrases arrête net la lecture."

RécompensesModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Lauréats des Prix littéraires du Gouverneur général de 2002 », Conseil des Arts du Canada (page consultée le 25 juillet 2010)
  2. Daniel Lemay, « Prix du Gouverneur général : pas de vedettes mais des premières », sur Cyberpresse : « La Bromontoise d'origine belge Paule Noyart a remporté […] le prix de traduction pour Le miel d'Harar (Leméac/Actes Sud), traduction française de Sweetness In The Belly de Camilla Gibb »
  3. « Finalistes des Prix littéraires du Gouverneur général de 2003 - Traduction », Conseil des Arts du Canada (page consultée le 25 juillet 2010)
  4. « Le Conseil des Arts du Canada dévoile les lauréates et lauréats des Prix littéraires du Gouverneur général de 2009 », Conseil des Arts du Canada (page consultée le 25 juillet 2010)

AnnexesModifier