Paul Vignaux (philosophe)

spécialiste de l'histoire de la philosophie médiévale, directeur d'études à la Ve section de l'École pratique des hautes études. secrétaire général du SGEN-CFDT
Paul Vignaux
Paul Vignaux.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
SaragosseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Archives conservées par
Centre d'archives de la CFDT (d) (CP/24)[1]
La Contemporaine (F delta res 0944)[2]Voir et modifier les données sur Wikidata

Paul Vignaux, né le à Péronne et mort le à Saragosse, est un philosophe et médiéviste français spécialisé en histoire de la philosophie médiévale, et un syndicaliste, l'un des inspirateurs de la déconfessionnalisation de la CFTC.

BiographieModifier

Parcours universitaireModifier

Khâgneux à Bordeaux, Paul Vignaux est élève de l'École normale supérieure de 1923 à 1927, année où il est reçu premier à l'agrégation de philosophie.

De 1934 à 1976, il est directeur d'études à l'École pratique des hautes études (Ve section - sciences religieuses).

Activité syndicaleModifier

De 1923 à 1928, il fait partie du comité général de l'Association catholique de la jeunesse française et, à partir de 1927, il milite à la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC)[3].

En 1934, il est responsable de l’Institut de formation de la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC).

En 1937, il est l'un des fondateurs du SGEN-CFTC, syndicat statutairement « laïque ».

De 1948 à 1970, Paul Vignaux est secrétaire général du SGEN. Il est l'un des inspirateurs de la déconfessionnalisation de la CFTC. Il est membre des instances confédérales de ce syndicat de 1948 à 1956 et de 1961 à 1972 (CFTC puis CFDT à partir de 1964)[4]. Il est alors l'un des mentors du jeune Jacques Delors[5].

PublicationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « https://archives.memoires.cfdt.fr/pages/dl?f=customer_3%2Fblog%2F4687_CP14_CP24_paul_vignaux.pdf » (consulté le )
  2. « http://www.calames.abes.fr/pub/#details?id=FileId-1053 » (consulté le )
  3. « Paul Vignaux; inspirateur de la « Deuxième gauche » : récits d'un exil français aux Etats-Unis pendant la Seconde guerre mondiale », sur Matériaux pour l'histoire de notre temps n° 60,
  4. Julien Barroche, « La subsidiarité chez Jacques Delors : du socialisme chrétien au fédéralisme européen », Politique européenne, vol. 23, no 3,‎ , p. 153-177 (lire en ligne)
  5. Jacques Delors, un désir permanent d’améliorer la société, entretien avec Jacques Delors, www.xn--cfdt-retraits-mhb.fr, 6 octobre 2008

BibliographieModifier

Liens externesModifier

ArchivesModifier