Ouvrir le menu principal

Paul T. Frankl

architecte et designer américain
Paul T. Frankl
Naissance
Décès
(à 71 ans)
Los AngelesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Paul Theodore Frankl, né le à Vienne, en Autriche et mort le à Los Angeles[1], est un architecte, designer Art Déco , peintre et écrivain prolifique.

Frankl a apporté une perspective et un enthousiasme nouveau pour forger une esthétique typiquement américaine. Entre les deux guerres mondiales, il a plus que tout autre concepteur, contribué à façonner le style distinctif du modernisme américain.

BiographieModifier

Issu d’une famille aisée, Frankl fait des études d’architecture à l’institut polytechnique de Berlin. Une fois diplômé, il commence à voyager notamment à Copenhague et aux États-Unis où il arrive à New York en 1914 et est séduit par l’horizon majestueux de la ville. Il commence à travailler en tant qu’architecte et découvre rapidement un pays envahi de reproductions de meubles de styles européens inconfortables.

Il ouvre une galerie en 1922, sur la 48e Rue, et en 1924 un showroom sur Madison Avenue ; il y vend outre des textiles et papiers peints importés d’Europe, des meubles de sa propre conception, généralement des bureaux et bibliothèques, mais aussi des lampes ; des pièces élégantes, sans fioritures d’un style nouveau typiquement américain et qui reflètent les progrès de la technologie innovante et les changements dans la culture. À partir de 1925, ses créations évoquent les gratte-ciel de New York, en ce qu'ils sont hauts et étroits pour tenir dans les petits appartements de la ville. Ils sont immédiatement adoptés et lui confèrent la célébrité.

La galerie est rebaptisée « Gratte-ciel Furniture » et devient l'épicentre du modernisme américain.

En parallèle, il rédige plusieurs ouvrages et articles de magazine sur le Style moderne, devenant son représentant. Il peint et expose également dans des galeries : Galerie Knoedler (NYC), 1931 (solo) ; LA Junior College, 1936 ; Galerie Stendhal (LA), 1944 (solo).

En 1934, il s’installe à Los Angeles, enseigne à l'USC et à la Chouinard Art Institute. Il ouvre également une galerie sur Rodeo Drive devenant décorateur d'intérieur à Beverly Hills. Très rapidement sa clientèle se développe avec des clients tels Fred Astaire, Cary Grant, Katharine Hepburn, Walter Huston et Alfred Hitchcock.

Son style Art déco sera appelé là-bas, le « style Californie moderne ». Le public découvrira le style de Frankl par les films, sera conquis et voudra le même. Les meubles seront fabriqués par Brown & Saltzman de Californie ainsi que par la Johnson Furniture Company de Grand Rapids. Dans ses créations Krankl expérimente avec des formes et des matériaux innovants tels que le placage de liège, le métal, le verre et la bakélite.

Il fut membre de l'Union américaine des artistes et artisans décoratifs (AUDAC), formé en 1927. Il conçoit également des affiches, et des décors de théâtre[2],[3],[4],[5],[6],[7].

CollectionsModifier

BibliographieModifier

  • Christopher Long Paul T. Frankl and Modern American Design, (New Haven: Yale University Press, 2007) (ISBN 978-0-300-12102-5) [14],[15],[16],[17]
  • Paul T. Frankl : Autobiography[18]
  • Edan Milton Hughe: Frankl Paul Theodore
  • Paul T Frankl: New dimensions; the decorative arts of today in words & pictures, 1928 and 2013[19]
  • Paul T Frankl: Form and re-form : a practical handbook of modern interiors, 1930 and 1972 en anglais
  • Paul T Frankl: Space for living; creative interior decoration and design Paul T Frankl
  • Paul T Frankl: Machine-made leisure , 1932 en anglais
  • Paul T Frankl: American textiles , 1954 en anglais
  • Paul T Frankl: The four phases of architectural style, 1420-1900, 1973 en anglais
  • Paul Frankl : Principles of architectural history; the four phases of architectural style, 1420-1900, 1914 and 1968 en allemand et en anglais
  • Paul T Frankl: Literary sources and interpretations through eight centuries
  • Paul Frankl: Die Renaissancearchitektur in Italien, 1912 en allemand
  • Paul Frankl: Die Glasmalerei des fünfzehnten Jahrhunderts in Bayern und Schwaben, 1912 en français
  • Paul T Frankl: Artist file : miscellaneous uncataloged material
  • Paul T Frankl: The arts & decoration home study course covering the modern movement as applied to interior decoration and kindrid subjects, 1928 en anglais
  • Design America
  • Paul T Frankl: Cabinet-bibliothèque "Skyscraper" ( Visual )

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Oxford index A Dictionary of Modern Design
  2. The brute : and other farces by Anton Pavlovich Chekhov, Bill of the play. Belasco Theatre, Washington, D.C., David Belasco & Sam S. & Lee Shubert proprietors and managers, direction of Sam S. & Lee Shubert (Inc.), L. Stoddard Taylor, resident manager. Henry-Tucker, Inc. presents the Washington Square Players of New York in a repertory of their most successful one-act plays. "A Bear", a farce, by Anton Tchekhov, translated from the Russian by Roy Temple House. Produced under the direction of Edward Goodman, scene designed by Paul T. Frankl
  3. Helena's husband Bill of the play. Belasco Theatre, Washington, D.C., David Belasco & Sam S. & Lee Shubert proprietors and managers, direction of Sam S. & Lee Shubert (Inc.), L. Stoddard Taylor, resident manager. Henry-Tucker, Inc. presents the Washington Square Players of New York in a repertory of their most successful one-act plays. "Heleena's Husband", an historical comedy by Philip Moeller, produced under the direction of Philip Moeller, scenery and furniture designed by Paul T. Frankl, costumes designed by Robert Locker
  4. Industrial design history
  5. (en) Askart [1]
  6. (en) Decophobia [2]
  7. (en) Archilovers.com [3]
  8. Brooklyn Museum
  9. SF Moma
  10. Art institute of Chicago
  11. Collection Milwaukee art museum
  12. Phila museum. org
  13. Metmuseum.org
  14. Sackheritage . com
  15. Jstor.org
  16. Yale University press
  17. Jdh. ocford Journals.org
  18. Doppel house.com
  19. Harpers books

Liens externesModifier