Ouvrir le menu principal

Paul Robert (lexicographe)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paul Robert.

Paul Charles Jules Robert, né le à Orléansville (Algérie), mort le à Mougins (Alpes-Maritimes), est un lexicographe et éditeur français. Il est inhumé au cimetière du Bois-de-Vaux à Lausanne.

BiographieModifier

Il poursuit ses études au lycée Bugeaud d'Alger. Afin de suivre la carrière politique de son oncle Paul Robert, maire d'Orléansville et président du conseil général d'Alger qui fut tué en duel, et de son père qui reprit les mandats électifs de son oncle, il entreprend des études de droit (il est reçu avocat au barreau d'Alger), et soutient en 1945 une thèse d'économie politique intitulée « Les agrumes dans le monde » [1].

Lors de la rédaction de sa thèse, il est confronté au problème de la traduction de nombreux termes anglais et espagnols, courants en agronomie. Il ressent alors le besoin d'un « nouveau dictionnaire qui, par analogie, permettrait de regrouper les mots selon les notions et les idées[2] ». Il se plonge dans la consultation de dictionnaires et se constitue un répertoire dans lequel il classe les mots par association d'idées, ce qui le conduit naturellement vers un projet de lexicographie. Il présente ce projet à des hommes politiques, dont le général de Gaulle, André Malraux et Georges Pompidou, qui l'encouragent à poursuivre ses travaux.

Il entreprend donc la rédaction d'un Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française, publié de 1953 à 1964 en six volumes et un supplément, que l'Académie française choisit de primer dès le en lui décernant le prix Saintour sur présentation du premier fascicule.

Il fonde à cette fin sa propre maison d'édition, les Dictionnaires Le Robert, en 1951 à Casablanca, et réunit autour de lui une équipe de collaborateurs, parmi lesquels Roger-Georges Morvan, Alain Rey, Josette Rey-Debove et Henri Cottez.

Son dictionnaire fait désormais l'objet d'éditions de formats différents, toutes sous-titrées Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française :

Par ailleurs, la même équipe a publié :

  • le Robert méthodique (Dictionnaire méthodique du français actuel)
  • le Micro-Robert (Dictionnaire du français primordial) (1971)
  • le Grand Robert des noms propres (Dictionnaire universel des noms propres) (1968-1974), en cinq volumes
  • le Petit Robert 2 (Dictionnaire des noms propres) (1974), condensé du précédent. À noter une innovation de taille dans l'édition 2005 : l'apparition de 10 000 références étymologiques, qui semble être une première dans un dictionnaire des noms propres en langue française
  • le Dictionnaire universel de la peinture, en six volumes
  • plusieurs dictionnaires bilingues
  • divers dictionnaires thématiques
  • réédition anastatique du Dictionnaire universel d'Antoine Furetière (1690) en trois volumes

ŒuvresModifier

  • Paul Robert, La politique d'isolement économique : causes, modalités, conséquences de l'autarcie, Paris, Domat-Montchrestien,
  • Paul Robert, Les agrumes dans le monde et le développement de leur culture en Algérie (Thèse de doctorat), Paris, Université de Paris, Faculté de droit et des sciences économiques, .
  • 1964, Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française, Paris, SNL Le Robert
  • 1965, Aventures et mésaventure d'un dictionnaire, Paris, SNL Le Robert
  • 1967, Le Petit Robert, Paris, SNL Le Robert
  • 1980, Au fil des ans et des mots, Paris, Robert Laffont [deux volumes : tome 1, Les semailles ; tome 2 : Le grain et le chaume]

BibliographieModifier

  • Jérôme Robert, Paul Robert : l'aventure du dictionnaire Robert, Éditions du Palio, , 189 p. (ISBN 9782354490782)

Notes et référencesModifier

  1. Monsieur Robert par Noël Chevauchez, Études Villeneuviennes no 41, printemps 2010
  2. Aventures et mésaventures d'un dictionnaire : Paul Robert, Éditions SNL - Le Robert

AnnexesModifier