Paul Penhoët

cycliste français
Paul Penhoët
Paul Penhoët lors de Paris-Roubaix juniors 2019
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
2018-2019CSM Clamart CyclismeJunior
Équipes professionnelles

Paul Penhoët, né le à Clamart, est un coureur cycliste français, membre de l'équipe Groupama-FDJ.

Biographie modifier

Débuts modifier

Paul Penhoët commence le vélo en 2010 à l'école de cyclisme du Csm clamart cyclisme, en catégorie pupilles (9-10 ans)[1]. Chez les jeunes, il court aussi bien sur route que sur piste.

En catégorie cadets (15-16 ans), il obtient ses premières victoires sur route[2]. En 2018, il est sacré champion d'Île-de-France juniors sur route[3] et quintuple champion régional sur piste, parmi les juniors (moins de 19 ans). Il se distingue ensuite au niveau international sur la piste en terminant à la tête de sa série de qualification sur l’américaine des championnats du monde. Il finit finalement 6e de la finale, associé à Donavan Grondin.

En 2019, il obtient deux victoires au niveau national. Il termine aussi deuxième d'une manche de la Coupe de France juniors et sixième de La Bernaudeau Junior. Dans le même temps, il intègre l'équipe de France[1]. Bon sprinteur, il termine deuxième du classement par points sur la Course de la Paix juniors, après deux podiums et une place de 4e sur cette course. En septembre, il se classe neuvième et meilleur français du championnat d'Europe juniors, à Alkmaar[4]. Sur piste, il remporte deux titres aux championnats de France : sur la scratch et dans la course tempo[5].

Carrière professionnelle modifier

Espoir avec la continentale Groupama-FDJ (2020-2022) modifier

2020 : premières courses sans victoires modifier

En 2020 après ses années junior, il devient professionnel dans l'équipe continentale Groupama-FDJ, équipe formatrice associée à l'équipe World Tour du même nom[6]. Il participe malgré tout à quelques courses avec l'équipe première, avec la Brussels Cycling Classic, où il finit 24e[7], ainsi que Paris-Chauny, où il accompagne Arnaud Démare, qu'il finit 62e[8].

2021 : premières victoires modifier

Après une année 2020 où il n'a fait aucun résultat notable, il remporte en mai 2021 la course élite nationale Châtillon-Dijon, où il obtient sa première victoire sous les couleurs de l'équipe continentale Groupama-FDJ[9]. Son année 2021 n'est pas en reste, puisqu'il remporte quelques jours plus tard le tour d'Eure-et-Loir ainsi que la troisième étape, victoires qu'il considère comme les meilleures qu'il a eu jusqu'à présent[10]. Il remporte une dernière victoire lors de la troisième étape de l'Étoile d'or[11], avant d'obtenir une place d'honneur au championnat du monde sur route espoirs remporté par Filippo Baroncini[12]. Il participe également à diverses courses avec l'équipe première, tels que la Polynormande ou le Tour du Poitou-Charentes[13].

Janvier - juillet 2022 : derniers mois dans la continentale modifier

Ses derniers mois avec l'équipe continentale de la FDJ sont marqués par une participation grandissante avec l'équipe première, avec qui il participe au Tour d'Oman ou aux Boucles de la Mayenne. Il remporte durant ce laps de temps une étape du Tour de Normandie où il finit 3e du classement général, ainsi qu'une médaille d'or de la course en ligne aux Jeux méditerranéens à Oran. Notons également une place d'honneur aux championnats d'Europe espoirs, où il accroche le top 10.

Montée en équipe première et premières courses World Tour (2022-) modifier

2022 : Montée en équipe première modifier

Penhoët rejoint l'équipe première Groupama-FDJ le [14], et dispute dès le 14 août une course sous ses "nouvelles couleures", la Polynormande, où il finit 26e. Il participe ensuite au Tour du Poitou-Charentes, où il est désigné leader et sprinteur de la FDJ. Il s'illustre dès la première étape en finissant 3e mais est déclassé à la suite d'un "geste d'intimidation"[15],[16]. On retrouvera le natif de Clamart sur la première partie de la troisième étape, où il n'est devancé que par Marc Sarreau[17], puis sur la dernière étape, qu'il achève 4e. Il réalisé en outre son premier top 15 sur une course .1[18].

Son année 2022 se conclut par une nouvelle huitième place aux championnats du monde de cyclisme sur route espoirs[19], ainsi qu'un top 15 sur Binche-Chimay-Binche[20].

2023 : Tour du Finistère, des top 5 en World Tour modifier

Il commence sa saison 2023 lors de la Schwalbe Classic, critérium australien remporté par Caleb Ewan, qu'il finit 8e[21], avant de participer à sa première course World Tour avec le Tour Down Under, lui aussi en Australie, où il affiche l'ambition de remporter une étape[22]. Il signe son premier top 5 en World Tour à l'occasion de la première étape, seulement devancé par des sprinteurs reconnus tels que Phil Bauhaus, vainqueur, ou Michael Matthews. Il réalise un nouveau top 5 en finissant 4e de la quatrième étape. Même si le Français n'a pas rempli son objectif initial, il déclare que " cela reste assez satisfaisant"[23].

Ses mois de février et mars sont marqués par diverses places d'honneur, avec un top 10 sur la Classique d'Alméria[24], ainsi qu'une 4e place sur la troisième étape[25] et une 6e place sur la première étape du Tour de l'Algarve[26]. Il obtient de nouveaux accessits au mois de mars, avec une 4e place sur la Classic Loire-Atlantique[27] et une 7e sur la Roue Tourangelle. Il participe à la même occasion à sa première classique belge, avec Bruges-La Panne, en tant que coéquipier au service d'Arnaud Démare.

Après un mois d'avril pratiquement transparent, ne réalisant guère qu'un top 10 sur la quatrième étape du Tour du Pays de la Loire[28], il signe sa première victoire professionnelle le sur le Tour du Finistère, en devançant Sandy Dujardin et Axel Zingle[29]. Il participe ensuite aux Quatre Jours de Dunkerque, où on le retrouve régulièrement aux avant-postes, sans pour autant gagner, avec un podium sur la première étape[30], ainsi qu'un top 5 sur la quatrième étape[31].

Penhoët aborde l'été sur la Route d'Occitanie après un abandon sur la Brussels Cycling Classic, où il accroche la 3e place sur la première étape malgré des crampes aux mollets[32], avant d'accrocher un top 10 le lendemain[33]. Il participe ensuite au Tour de Pologne, où son seul fait d'arme est une 5e place sur la dernière étape[34]. Il participe ensuite à la Polynormande, remportée par Arnaud De Lie, qu'il achève à la 9e place[35], avant de participer au Tour du Poitou-Charentes, désigné sprinteur de la Groupama-FDJ. Longtemps en tête lors du sprint de la 1re étape, il se fait devancer dans les cinquante derniers mètres par Søren Wærenskjold, vainqueur, et Giovanni Lonardi[36],[37]. Revanchard, il remporte la 2e étape en s'imposant nettement après être sorti du peloton dans la toute fin du parcours, et s'empare du même coup du maillot blanc de leader du classement général[38], qu'il perd le lendemain lors de l'étape 3b, un contre-la-montre qu'il achève 47e. Il fait une nouvelle 3e place lors de la dernière étape, battu par Marc Sarreau et Iúri Leitão, et finit 19e de cette course dont il le classement par points.

Il reprend la compétition début septembre en participant à la victoire de son coéquipier Valentin Madouas sur la Bretagne Classic[39], avant de jouer sa carte sur le Grand Prix de Fourmies, où il finit 5e et premier Français, notamment devant son ancien leader Arnaud Démare[40]. Troisième de Paris-Chauny puis deuxième du Tour de Vendée derrière Démare, ce dernier résultat lui permet de remporter l'édition 2023 de la Coupe de France[41].

2024 modifier

En janvier 2024, Groupama-FDJ annonce que Penhoët est blessé à un ligament du genou droit, ce qui entraîne son absence des compétitions pour une durée estimée à trois mois[42].

Caractéristiques modifier

Selon Nicolas Boisson, son entraîneur à la Continentale Groupama-FDJ, Paul Penhoët est un sprinteur qu'il considère comme étant « la relève d'Arnaud Démare »[43].

Palmarès sur route modifier

Par année modifier

Classements mondiaux modifier

  Année2020202120222023
Classement mondial1686e540e347e106e
UCI Europe Tour1252e434e277e87e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Palmarès sur piste modifier

Championnats de France modifier

Notes et références modifier

  1. a et b Christophe Dague, « Paul Penhoët : « Un rêve qui se réalise » », sur directvelo.com, (consulté le )
  2. « Penhoet se débloque », sur radiopeloton.fr, (consulté le )
  3. Christophe Dague, « Championnat d'Ile-de-France - Juniors : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  4. Nicolas Mabyle, « Paul Penhoët : « Il ne fallait pas rater ce coup-là » », sur directvelo.com, (consulté le )
  5. « Deux titres de champion de France pour Paul Penhoet ! », sur radiopeloton.fr, (consulté le )
  6. Antoine Pouillard, « Paul Penhoët : « Je n'ai pas du tout hésité » », sur directvelo.com,
  7. « Brussels Cycling Classic 2020 One day race results », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  8. « Paris-Chauny 2020 One day race results », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  9. « Maggioni Classique Châtillon-Dijon - Directs », sur DirectVelo (consulté le )
  10. Centre France, « Cyclisme - Tour d'Eure-et-Loir : Coup double pour Paul Penhoët (Groupama FDJ-Conti) qui gagne à Chartres et le général », sur www.lechorepublicain.fr, (consulté le )
  11. Pierre Samit, « Cyclisme : le Français Penhoet remporte la 3e étape, le polonais Maciejuk s'offre le général de l'Etoile d'Or »  , sur La Nouvelle République, (consulté le )
  12. « World Championships MU - Road Race 2021 One day race results », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  13. « Paul Penhoët », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  14. Nicolas Gauthier, « Route - Paul Penhoët passera pro chez Groupama-FDJ dès le 1er août », sur cyclismactu.net, .
  15. « Marc Sarreau remporte la première étape du Tour du Poitou-Charentes », sur L'Équipe (consulté le )
  16. « Tour Poitou-Charentes 2022 : les commissaires, flics de l'ombre du cyclisme », sur France 3 Nouvelle-Aquitaine, (consulté le )
  17. « Troisième victoire de suite pour le cycliste Marc Sarreau sur le Tour Poitou-Charentes », sur ici, par France Bleu et France 3, (consulté le )
  18. « Paul Penhoët », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  19. « Mondiaux : Paul Penhoët 8e d’une course espoirs animée par Mathis Le Berre », sur Le Télégramme, (consulté le )
  20. « Classement général Binche-Chimay-Binche 2022 - Cyclisme », sur L'Équipe (consulté le )
  21. « Cyclisme. Schwalbe Classic - Victoire de Caleb Ewan devant Jordi Meeus et Groves », sur www.cyclismactu.net, (consulté le )
  22. REDACTION TCNEWS, « Paul Penhoët : « Gagner une étape » au Tour Down Under 2023 », sur TodayCycling, (consulté le )
  23. « Cyclisme. Tour Down Under - Paul Penhoët, 4e : «J'étais trop loin pour la gagne» », sur www.cyclismactu.net, (consulté le )
  24. « Classique d’Almeria : Paul Penhoët dans le top 10 », sur Le Télégramme, (consulté le )
  25. « Tour de l’Algarve : deux Bretons dans le Top 5 de la troisième étape », sur Le Télégramme, (consulté le )
  26. « Tour d’Algarve : Paul Penhoët 6e de la première étape », sur Le Télégramme, (consulté le )
  27. « Classic Loire Atlantique : Paul Penhoët au pied du podium », sur Le Télégramme, (consulté le )
  28. « Région Pays de la Loire Tour 2023 Stage 4 results », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  29. « Paul Penhoët (Groupama - FDJ) remporte le Tour du Finistère », sur L'Équipe (consulté le )
  30. « QUATRE JOURS DE DUNKERQUE 2023 : KOOIJ S'OFFRE LE SPRINT, DE LIE ABANDONNE APRÈS UNE LOURDE CHUTE »  , sur Eurosport, (consulté le )
  31. « 4 Jours de Dunkerque : Paul Penhoët et Alexis Renard dans le top 10 de la quatrième étape », sur Le Télégramme, (consulté le )
  32. « Paul Penhoët terrassé par les crampes - Actualité », sur DirectVelo, 2023-06-15cest17:16:00 (consulté le )
  33. « Cyclisme : nouveau top 10 pour Paul Penhoët lors de la deuxième étape de la Route d’Occitanie », sur Le Télégramme, (consulté le )
  34. « Paul Penhoët 5e de la dernière étape du Tour de Pologne », sur Le Télégramme, (consulté le )
  35. « De Lie décroche la Polynormande, le Morbihannais Jegat sur le podium », sur Le Télégramme, (consulté le )
  36. « Cyclisme. Tour Poitou-Charentes - Waerenskjold la 1ère étape, Paul Penhoët 3e », sur www.cyclismactu.net, (consulté le )
  37. « Paul Penhoët : « On est dans le match » - Actualité », sur DirectVelo, 2023-08-22cest18:07:13 (consulté le )
  38. Nicolas Mabyle, « Tour Poitou-Charentes - Et. 2 : Paul Penhoët 1er - Actualité », sur DirectVelo, 2023-08-23cest15:33:30 (consulté le )
  39. « Cyclisme : le champion de France remporte la Bretagne Classic », sur LEFIGARO, (consulté le )
  40. « Grand Prix de Fourmies : Penhoët dans le top 5, Démare 7e », sur Le Télégramme, (consulté le )
  41. Amaury Erdogan-Gutierrez, « Tour de Vendée - Arnaud Démare ouvre son compteur avec Arkéa Samsic, dernière réussie pour Peter Sagan (TotalEnergies) », sur eurosport.fr, .
  42. Arthur De Smedt, « Infirmerie - Blessé au genou droit, Paul Penhoët va être absent 3 mois », sur cyclismactu.net, .
  43. Titouan Lallemand, « Découvrez les 8 néo pro de la Groupama FDJ vus par leur entraineur », sur velofute.com, (consulté le ).

Liens externes modifier