Paul Nevermann

personnalité politique allemande

Paul Nevermann
Illustration.
Paul Nevermann en .
Fonctions
Premier bourgmestre de Hambourg

(4 ans, 5 mois et 8 jours)
Gouvernement Nevermann I et II
Législature 4e et 5e
Coalition SPD-FDP
Prédécesseur Max Brauer
Successeur Herbert Weichmann
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Hambourg (Allemagne)
Date de décès (à 77 ans)
Lieu de décès Puerto de la Cruz (Espagne)
Sépulture Hambourg (Allemagne)
Nationalité allemande
Parti politique SPD
Enfants Anke Fuchs
Profession avocat

Paul Nevermann
Premiers bourgmestres de Hambourg

Paul Nevermann, né le à Hambourg et mort le à Puerto de la Cruz, est un avocat et homme politique allemand membre du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD).

BiographieModifier

À l'époque de la République de Weimar puis sous le Troisième Reich, il est avocat et membre actif du SPD.

Après la Seconde Guerre mondiale, il est élu en député au Bürgerschaft de Hambourg. Il est sénateur aux Travaux publics entre et , puis à partir de . Entre ces deux mandats, il est président du groupe social-démocrate du Bürgerschaft.

Le , il est investi à 58 ans premier bourgmestre de Hambourg et prend la suite de Max Brauer. Bien que le SPD bénéficie de la majorité absolue, il confirme la « coalition sociale-libérale » qui l'associe avec le FDP et reconduit le second bourgmestre et sénateur à l'Économie libéral, Edgar Engelhard.

Il mène le Parti social-démocrate à une éclatante victoire au cours des élections législatives locales du suivant, avec 57,4 % des voix et 72 députés sur 120. Il s'agit du quatrième meilleur résultat de toute l'histoire du SPD depuis , tous scrutins régionaux confondus. Il maintient ensuite son alliance avec le Parti libéral-démocrate, ce qui lui assure une écrasante majorité de 84 sièges.

Ce second mandat est marqué par les inondations de , qui causent la mort de plus de 300 personnes, et par l'affaire du Spiegel, un scandale politique aux conséquences fédérales majeures.

Il annonce sa démission le , à neuf mois des élections au Bürgerschaft. Remplacé par Herbert Weichmann, il quitte le pouvoir pour des raisons personnelles, après avoir été l'objet de campagnes de dénigrement de la presse d'Axel Springer qui conduisent le vice-président fédéral du SPD Herbert Wehner à réclamer son départ.

Il continue de siéger au parlement local jusqu'en , puis se retire de la vie politique. Entre et , il exerce la présidence du Parti social-démocrate de Hambourg.

FamilleModifier

Il est le père de Jan Nervemann, bourgmestre de Pinneberg dans les années 1990, Anke Fuchs, ministre fédérale de la Santé en , et Knut Nevermann, secrétaire d'État à Berlin et dans la Saxe dans les années 2000 et 2010.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier