Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Paul Mattei (né à Marseille le 15 mai 1953) est un latiniste français, Professeur émérite de langue et littérature latines à l'Université Lumière – Lyon II, Professeur invité à l’Istituto Patristico « Augustinianum » (Université du Latran, Rome) et à l’Université Salesianum (Rome), Chevalier des Palmes Académiques et Membre de l’Academia Pontificia Latinitatis. Il est spécialiste de l'histoire du christianisme et de sa première période, et conseiller scientifique de l'Institut des sources chrétiennes. Ses recherches portent plus particulièrement sur les auteurs latins chrétiens de l'Antiquité (IIIe-Ve siècles) et leurs prolongements médiévaux (époques mérovingienne et carolingienne).

Sommaire

BiographieModifier

Paul Mattei est ancien élève du Lycée Thiers de Marseille (1963-1972), ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud (1972-1976), agrégé des Lettres (1975).

De 1982 à 2000, comme assistant, puis Maître de conférences, enfin professeur, il a enseigné à l’Université de Grenoble III (Université Stendhal). (De 1994-1997 il a exercé la fonction élective de Vice-Président du Conseil des Études et de la Vie universitaire de l’Université Stendhal-Grenoble III, chargé de la formation initiale et de la formation continue.)

De 2000 à 2015, il a été professeur à l’Université Lumière-Lyon 2. (Pendant une partie de cette période, il a été membre élu du Conseil National des Universités, 8e section, et membre du jury de l’Agrégation externe de lettres classiques.)

Il est actuellement membre de divers conseils éditoriaux ou scientifiques.

OuvragesModifier

  • Le Christianisme antique (Ier-Ve siècles), éditions Ellipses, Paris, 2002, 2004 et 2011
  • Le Christianisme antique. De Jésus à Constantin, collection U, éd. Armand Colin, 2008 et 2011 (traduction italienne de la 2e édition parue en février 2012, éd. « Il Mulino », Bologne coll. « Le vie della civiltà » : Il cristianesimo antico. Da Gesù a Costantino)
  • En collaboration avec Serge Lancel, Pax et Concordia. Chrétiens des premiers siècles en Algérie (Ier-VIIe siècles), Alger, 2003 ; préface d’André Mandouze ; postface de Jean-Noël Guinot, directeur de l’Institut des sources chrétiennes
  • En collaboration avec Bernard Colombat, professeur de langue et littérature latines à l’Université Stendhal (Grenoble-III), direction du volume Curiosité historique et intérêts philologiques : Mélanges offerts à Serge Lancel, Recherches et travaux 54, Université Stendhal (Grenoble-III), 1998

Traductions et ouvrages de rechercheModifier

  • Tertullien, Le Mariage unique (De monogamia). Introduction, texte critique, traduction et commentaire, coll. Sources chrétiennes n° 343, Éditions du Cerf, 1988
  • « Novatien, De Trinitate 31. Texte et traduction. Commentaire philologique et doctrinal », Memorie dell’Accademia delle Scienze di Torino 20, 1996, p. 159-257
  • Tertullien, Le Voile des vierges (De uirginibus uelandis). Introduction et commentaire par E. Schuiz-Flügel, chercheur au Vetus Latina Institut (Beuron, RFA), adaptés par P. Mattei, texte critique par E. Schuiz-Flügel, traduction par P. Mattei, coll. Sources chrétiennes n°424, Cerf, 1997
  • Cyprien de Carthage, L’Unité de l’Église (De ecclesiae catholicae unitate). Texte critique du CCL 3 (M. Bévenot). Introduction par P. Siniscalco, professeur émérite à l’Université La Sapienza, Rome, et P. Mattei. Traduction par M. Poirier, professeur honoraire de Première supérieure au lycée Henri-IV, Paris. Apparats, notes, appendices et index par P. Mattei , coll. Sources chrétiennes n°500, Cerf, 2005 (traduction italienne parue à Rome-Bologne en novembre 2006: Cipriano di Cartagine, L’unità della Chiesa, 337 p. ; elle reprend pour l’Introduction la rédaction originale de P. Siniscalco et donne du texte latin, par les soins d’A. Carpin, Professeur à l’Université d’Émilie-Romagne, une version italienne à frais nouveaux)
  • Auctoris ignoti De rebaptismate, in Sancti Cypriani episcopi De habitu uirginum ; Opera pseudo-cyprianea, cura et studio Laetitia Ciccolini et Paul Mattei, Corpus Christianorum Series Latina III F, Brépols, 2016, p. 507-596 (Introduction, texte latin, notes critiques)
  • Collaboration à la traduction de : Agobard de Lyon, Œuvres, tome I. Texte critique du CCCM 52 (L. Van Acker), Introduction par M. Rubellin, traduction et notes sous la direction du même, coll. Sources chrétiennes n° 583, 2016

Thèmes de rechercheModifier

Histoire des doctrines chrétiennes dans l’Antiquité patristique latine (voir le titre de l’Habilitation à Diriger des Recherches soutenue en 1997 à l’Université de Grenoble III sous la direction de Serge Lancel et la présidence d’André Mandouze : « De Tertullien à Novatien. Motifs doctrinaux du premier christianisme latin »). En particulier : anthropologie « surnaturelle » (l’homme image de Dieu ; théologie de la grâce) et morale (auteurs africains et romains du IIIe siècle : Tertullien, Cyprien, Novatien ; Jérôme ; Fauste de Riez et autres Provençaux du Ve siècle dans leur relation à Augustin) ; ecclésiologie et doctrine sacramentelle (auteurs africains du IIIe siècle : Tertullien, Cyprien, anonyme pseudo-cyprianique De rebaptismate, avec prolongements chez Augustin et les écrivains ultérieurs, par exemple Fulgence de Ruspe, Léon le Grand et théologiens africains d’époque byzantine) ; pensée trinitaire et christologique (Tertullien ; Novatien ; Hilaire de Poitiers ; Ambroise de Milan).

Cette histoire des doctrines est replacée dans l’histoire plus large des communautés chrétiennes anciennes, voire dans l’histoire générale.

Elle s’appuie sur des recherches d’ordre littéraire et philologique (études rhétoriques ; enquêtes grammaticales et lexicales ; éditions critiques ; traduction, cet exercice étant conçu comme une pierre de touche de l’intelligibilité des partis adoptés dans l’établissement critique du texte latin, et un service rendu à la communauté des chercheurs, ainsi qu’au grand public, que souvent aujourd’hui une insuffisante initiation à la connaissance des langues classiques empêche d’avoir un accès direct à la documentation, ou de s’en faire une idée scientifiquement fondée.)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier