Paul Louis Rossi

poète français
Paul Louis Rossi
Naissance (87 ans)
Nantes
Activité principale
Distinctions
Prix Mallarmé en 1995 pour Faïences

Paul Louis Rossi, né le à Nantes (Loire-Atlantique), est un poète, romancier, essayiste, critique d'art, de cinéma et de jazz français.

BiographieModifier

Paul Louis Rossi est né d'une mère bretonne et d'un père italien.

« Ma mère était bretonne et mes grands-parents Le Queffelec parlaient encore le breton de la Cornouaille. Mon père était italien, de la région de Venise. Il sera exécuté par les Allemands en 1943, à Tübingen. J'avais une dizaine d'années. J'ai publié un petit livre intitulé Liturgie pour la Nuit, en 1958, durant la Guerre d'Algérie. Je suis venu travailler très tôt à Paris, je voulais devenir journaliste[1]... »

— Paul Louis Rossi

Il a participé à la rédaction des revues Action poétique et Change dans les années 1960 et 1970[1].

ŒuvresModifier

RomansModifier

  • Régine, Julliard, 1990
  • La Montagne de Kaolin, Julliard, 1992
  • La Palanchina, Julliard, 1993
  • Le Fauteuil rouge, Julliard 1994
  • Le Vieil Homme et la nuit, Julliard, 1997
  • La Villa des Chimères, Flammarion, 2002
  • Le Buisson de Datura, Joca séria, 2006

RécitsModifier

  • Le Potlatch, P.O.L /Hachette, 1980
  • La Traversée du Rhin, P.O.L. /Hachette, 1981
  • Inscapes, dessins de François Dilasser, Le temps qu’il fait, 1994
  • Les Nuits de Romainville, Le temps qu’il fait, 1998
  • La Vie secrète de Fra Angelico, Bayard, 1997
  • Paysage intérieur, joca séria/Bibliothèque municipale de Nantes, 2004
  • Vies d’Albrecht Altdorfer, peintre mystérieux du Danube, Bayard, 2009
  • Les Chemins de Radagonde, Tarabuste, 2011
  • La Porteuse d’eau de Laguna, Le temps qu’il fait, 2011[2]
  • Berlin, Voyage en automne, Tarabuste, 2015

PoésiesModifier

  • Quand Anna murmurait, Guy Chambelland, 1963
  • Le Voyage de Sainte Ursule, Gallimard, 1973
  • Héloïse, Orange Export Ltd, 1980
  • Les États provisoires, P.O.L, 1984
  • Cose Naturali, Unes, 1991
  • Faïences, Flammarion, 1995 - Prix Mallarmé
  • Quand Anna Murmurait, anthologie de poésies, Flammarion, 1999
  • Les Gémissements du siècle, Flammarion, 2001
  • Visage des nuits, Flammarion, 2005

EssaisModifier

  • L'Ouest surnaturel, Hatier, 1993
  • Vocabulaire de la Modernité Littéraire, Minerve, 1996
  • La Rivière des Cassis : Marie-Claude Bugeaud, joca séria, 2003
  • Hans Arp, éd. Virgile, 2006
  • Visiteur du Clair et de l’Obscur, Musée des Beaux Arts de Nantes/joca séria, 2007
  • Les Ardoises du ciel : Frrançois Dilasser, Le temps qu’il fait, 2008
  • L’Élément temporel, Jacques Clauzel, Art inprogress, 2008
  • Jules Verne et le docteur Faustroll, Revue Jules Verne 27, 2008

Écrits sur l'artModifier

  • Gaston Planet : Elévation Enclume, Le temps qu’il fait, 1997
  • André Lambotte, Collection d'Entretiens et d'Images, ARTGO, 1997
  • André Lambotte : Fuscelli, Éditions Tandem, Belgique. 2000
  • Gérard Titus-Carmel : L’arbre rouge, Le temps qu’il fait, 2002
  • Jean-Michel Meurice ; Couleur pure, Le temps qu’il fait, 2006
  • Jacques Clauzel : Les Quatre Eléments, Rencontres, 2007
  • Jacky Essirard : Le Fleuve, 2009.

Créations radiophoniquesModifier

  • Gavr'inis ou L'Esprit du Lieu, Atelier de Création Radiophonique, en collaboration avec Christian Rosset, 1983
  • Feuilles détachées des Prisons, Nuits Magnétiques, 1994

FilmographieModifier

  • Voyage sur la Loire sur les pas de Turner, 1998
  • D'une écriture l'autre, avec Odile Duboc et Jean-Yves Bosseur, 2005
  • Passé Composé : Histoire d’une Vie, film de Patrice Alain, musique de Jean-Yves Bosseur, Bibliothèque municipale de Nantes, 2007
  • Dominique Rabourdin : Le temps et la Mémoire
  • La Villa des Chimères, Métroplis,

MusiquesModifier

  • Jean-Yves Bosseur : Faïences, 1992
  • Grégoire Lorieux : Stèle des mots et des morts, Salamanque, le

Bibliographie critiqueModifier

Roger-Michel Allemand, « Paul Louis Rossi : un espoir renaissant », @nalyses, vol. 5, n° 2, printemps 2010, p. 21-35.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

SourcesModifier

Liens externesModifier