Paul Durrieu

historien de l'art français
Paul Durrieu
PaulDurrieu2.jpg
Paul Durrieu en 1907. Portrait en habit d'académicien par Eugène Pirou.
Fonction
Président
Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France
-
Auguste Rey (d)
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de
Distinctions

Le comte Paul Durrieu, né à Strasbourg (Bas-Rhin) le et mort à La Rivière (Landes) le est un conservateur de musée et historien de l'art français.

BiographieModifier

Il est le fils de Henri Durrieu, mort en 1890, commandeur de la légion d'honneur, receveur général du département du Bas-Rhin. Son grand-oncle Simon Durrieu s'illustra pendant les guerres de révolution et de l'empire[1].

Après avoir étudié au lycée Bonaparte puis à l'École nationale des chartes (d'où il sort premier de sa promotion en 1878[2]), il est nommé membre de l'École française de Rome en 1879 puis assistant au département des peintures du musée du Louvre chargé des enluminures et des primitifs français en 1881 avant d'être promu conservateur adjoint de cette même section.

Son passage à l'École française de Rome et ses origines gasconnes le poussent d'abord à étudier l'histoire des rapports politique et militaire entre la France et l'Italie en organisant les archives angevines de Naples. Il se consacre ensuite, de par sa fonction au musée du Louvre, à l'histoire de la peinture et de la miniature des manuscrits au Moyen Âge[1].

Il est élu à l'académie des inscriptions et belles-lettres en 1907.

PublicationsModifier

  • Les Gascons en Italie,
  • Les archives angevines de Naples : Étude sur les registres du roi Charles Ier (1265-1285),
  • Un Grand Enlumineur Parisien Au XVe Siècle : Jacques de Besançon et son Œuvre
  • L'Histoire du bon Roi Alexandre : Manuscrit à miniatures de la collection Dutuit
  • Les Très Riches Heures de Jean de France, duc de Berry, Plon, , 261 p.
    Première publication des miniatures du manuscrit et première étude approfondie sur le sujet
  • Bernard VII, comte d'Armagnac, connétable de France : 136?-1418, Villemomble, A. de Solages, (BNF 40945250)
    Transcription d'une thèse présentée à l'École de Chartes le 21 janvier 1878

DistinctionsModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Henry Carnoy, Dictionnaire biographique international des écrivains, Paris, Imprimerie de l'Armorial, (lire en ligne), p. 52 Durrieu
  2. « Éloge funèbre de M. Paul Durrieu », art.cit.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • A. de Laborde, Le Comte Paul Durrieu, membre de l’Institut 1855-1925: sa vie – ses travaux, Paris: A. Picard, 1930 [lire en ligne]
  • « Éloge funèbre de M. Paul Durrieu, membre de l'Académie », Comptes-rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, vol. 69, no 4,‎ , p. 319 (lire en ligne)

Liens externesModifier