Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonenfant.
Paul Bonenfant
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
LaonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

Paul Bonenfant, né le à Jodoigne et mort le (à 66 ans) à Laon en France[1], est un historien médiéviste et seizièmiste belge.

BiographieModifier

Paul Bonenfant, médiéviste et professeur à l'Université libre de Bruxelles, est élu membre de l'Académie royale de Belgique le , après en avoir été élu membre correspondant le , dans la classe des Lettres et des Sciences morales et politiques[1].

Il épouse en 1933 Anne-Marie Feytmans[2] (née le 13 mai 1907 à Ostende, décédée à Auderghem le 5 janvier 2009, à l'âge de 101 ans).

Il est le père de l'historien, archéologue et professeur à l'Université libre de Bruxelles Pierre-Paul Bonenfant.

Paul Bonenfant meurt à l'âge de 66 ans des suites d'un accident de voiture.

PublicationsModifier

Le professeur Bonenfant a publié, dès 1921, plus de 170 études personnelles, outre de nombreux comptes-rendus critiques sur d'autres travaux historiques. Le lecteur en trouvera la liste dans l'Hommage au Professeur Paul Bonenfant[3]. Quelques publications marquantes figurent ci-après :

  • Les premiers remparts de Bruxelles, dans Annales de la Société royale d'archéologie de Bruxelles, t. XL (1936), pp. 7-47.
  • Cartulaire de l'hôpital Saint-Jean de Bruxelles (Actes des XIIe et XIIIe siècles), Bruxelles, 1953, Commission royale d'Histoire, vol. LI.
  • Brabant en Gelre voor en na Woeringen, dans Algemene geschiedenis der Nederlanden, t. 2, Utrecht, 1950, pp. 256-268.
  • Philippe le Bon, Bruxelles (La Renaissance du Livre), 1955 (3e édition).
  • Du meurtre de Montereau au traité de Troyes, t. LII, fascicule 4, Bruxelles, Palais des Académies, coll. « Mémoires de la classe des Lettres et Sciences morales et politiques », , XXX-282 p. (présentation en ligne), [présentation en ligne].
  • Philippe le Bon : sa politique, son action (préf. Jean Stengers, études présentées par A.-M. Bonenfant-Feytmans), Bruxelles, De Boeck université, coll. « Bibliothèque du Moyen Âge » (no 9), , XVIII-452 p. (ISBN 2-8041-2115-1, présentation en ligne), [présentation en ligne].
    Parmi ces textes figure aussi Le meurtre de Montereau paru aux éditions de l'Académie royale.
  • Le duché de Lothier et le marquisat de Flandre à la fin du XIe siècle (1095); Bruxelles-Paris (Librairie nationale d'Art et d'Histoire), 1931.
  • La suppression de la Compagnie de Jésus dans les Pays-Bas autrichiens (1773), Bruxelles (Hayez), 1925 (Mémoires publiés par l'Académie royale de Belgique, Classe des Lettres, coll. in-8°, 2e série, t. XIX).
  • Le problème du paupérisme en Belgique à la fin de l'Ancien Régime, Bruxelles (G. van Campenhout), 1934 (Mémoires publiés par l'Académie royale de Belgique, Classe des Lettres, coll. in-8°, 2e série, t. XXXV).

BibliographieModifier

  • Paul Legrain, Dictionnaire des Belges, Bruxelles, 1981, p. 48

Notes et référencesModifier

  1. a et b L'Académie / Who's who ? / Paul Joseph Armand Henri Bonenfant sur le site de l'Académie royale de Belgique
  2. (nl) Aurèle Looman, Adresboek van het OSGG. 125 jaar Oud-studenten Geschiedenis Universiteit Gent 1891-2015, Gent, OSGG, , 920 p., p. 337
  3. Hommage au Professeur Paul Bonenfant (1899 - 1965), Etudes d'Histoire médiévale dédiées à sa mémoire par les anciens élèves de son séminaire à l'Université Libre de Bruxelles, Bruxelles, MCMLXV, pages XXIX à XLIX.

Voir aussiModifier