Paul Bernays

mathématicien suisse

Paul Bernays né le à Londres et mort le à Zurich, est un mathématicien suisse qui a joué un rôle crucial dans le développement de la logique mathématique au XXe siècle. Il est longtemps l'assistant et le collaborateur de David Hilbert. Son nom est lié à la théorie des ensembles de von Neumann-Bernays-Gödel (dite NBG).

Paul Bernays
Image dans Infobox.
Paul Bernays (à gauche)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
ZurichVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Paul Isaac BernaysVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Parentèle
Isaak Bernays (en) (arrière-arrière-grand-père)
Jacob Bernays (grand-oncle)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
The Royal Academies for Science and the Arts of Belgium
International Society for the History of Philosophy of Science (en)
Académie norvégienne des sciences et des lettres
Burschenschaft Germania Tübingen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Maîtres
Ferdinand Georg Frobenius, Friedrich Schottky (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Directeur de thèse
Influencé par
Archives conservées par
Archives de l'École polytechnique fédérale de Zurich (en) (CH-001807-7:Hs 973)[1]
Archives de l'École polytechnique fédérale de Zurich (en) (CH-001807-7:Hs 974)[2]
Archives de l'École polytechnique fédérale de Zurich (en) (CH-001807-7:Hs 975)[3]
Archives de l'École polytechnique fédérale de Zurich (en) (CH-001807-7:Hs 976)[4]
Archives de l'École polytechnique fédérale de Zurich (en) (CH-001807-7:Hs 976a)[5]Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Paradoxe de Hilbert-Bernays (d), Théorie des ensembles de von Neumann–Bernays–Gödel, classe de Bernays-Schönfinkel, Hilbert–Bernays provability conditions (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

En 1926, il montre le théorème de complétude du calcul des propositions.

Il est le codirecteur de thèse (avec Ferdinand Gonseth) de Julius Richard Büchi.

De 1945 à 1958, il est professeur à l'École polytechnique fédérale de Zurich.

ŒuvresModifier

  • Avec David Hilbert : Grundlagen der Mathematik I-II, Berlin, 1934/1939.
  • Abhandlungen zur Philosophie der Mathematik., Darmstadt, 1976.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier