Paul-Émile Millefaut

sculpteur français

Paul-Émile Millefaut né le à La Roche-de-Glun (Drôme) et mort le à Lyon (Rhône)[1] est un sculpteur français[2].

Paul-Émile Millefaut
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Maîtres
Distinctions

BiographieModifier

Pierre-Émile Millefaut est né le dans la Drôme, à La Roche-de-Glun. En 1863, il entre comme élève architecte chez Pierre Bossan, qui avec Charles Dufraine et Joseph-Hugues Fabisch lui enseignent l’art, notamment celui de l’architecture. Mais bientôt le désir de voler de ses propres ailes l’emporte sur la pratique et Millefaut quitte l’architecture pour la sculpture et arrive à Lyon. En 1867, il entre à l’École des beaux-arts de Lyon et en sort lauréat en 1872, puis suit son maître Bossan.

Il quitte Lyon pour la Méditerranée, établit son atelier à La Ciotat, loin de ses amis, pendant 15 ans. En 1888, après la mort de Bossan, il retourne définitivement à Lyon où il accomplit son œuvre, notamment sa statue de Saint-Michel terrassant le dragon pour le dôme de la basilique Notre-Dame de Fourvière, dont une réplique surmonte le clocher de l’église Saint-Michel de Saint-Michel-Mont-Mercure (Vendée).

Paul-Émile Millefaut meurt le dans le 2e arrondissement de Lyon.

Œuvres dans les collections publiquesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Archives municipales de Lyon acte de décès no 2448, vue 67 / 178.
  2. Commune de La Roche-de-Glun, 1847, acte de naissance no 25, sur Archives départementales de la Drôme (en ligne).
  3. « Paul Émile Millefaut 1848-1907 » sur museedudiocesedelyon.com.
  4. Notice no IM01000495, base Palissy, ministère français de la Culture.

Liens externesModifier