En anthropologie sociale, la résidence patrilocale ou patrilocalité, également appelée résidence virilocale ou virilocalité, est un principe de fonctionnement de certaines sociétés traditionnelles selon lequel un couple marié s'installe dans le village à proximité des parents du mari une fois le mariage contracté. Le concept de localisation peut s’étendre à une zone plus vaste, telle qu’un village, une ville ou un territoire de clan. Elle constitue une composante importante du patriarcat avec la patrilinéarité, de laquelle elle n'est cependant pas toujours concomitante.

NéandertaliensModifier

On prétend que cette pratique était également répandue dans certaines populations de Néandertal. Une tombe de 49 000 ans, trouvée en Espagne en 2010, contenait trois hommes liés entre eux et trois femmes sans lien de parenté, ce qui donne à penser qu'elles étaient les partenaires des hommes [1].

Une étude de 2011 utilisant des ratios d'isotopes de strontium dans les dents a également suggéré qu'il y a environ 2 millions d'années, parmi les groupes d'australopithèques et de Paranthropus robustus en Afrique australe, les femmes avaient tendance à s'installer plus loin de leur région de naissance que les hommes [2],[3].


Notes et référencesModifier

  1. Neanderthal family found cannibalised in cave in Spain
  2. Ancient cave women 'left childhood homes'
  3. [www.nature.com/doifinder/10.1038/nature10149 Strontium isotope evidence for landscape use by early hominins]

Voir aussiModifier