Ouvrir le menu principal

Patrick Vignal

homme politique français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vignal.

Patrick Vignal
Illustration.
À l'Assemblée nationale, juin 2017.
Fonctions
Député de la 9e circonscription de l'Hérault
En fonction depuis le
(7 ans et 27 jours)
Élection 17 juin 2012
Réélection 18 juin 2017
Législature XIVe et XVe
Groupe politique SRC (2012-2016)
SER (2016-2017)
LREM (depuis 2017)
Prédécesseur Siège créé
Biographie
Date de naissance (61 ans)
Lieu de naissance Montpellier (Hérault)
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste (jusqu'en 2017)
LREM (depuis 2017)

Patrick Vignal, né le à Montpellier (Hérault), est un homme politique français actuellement député de l'Hérault et conseiller municipal de Montpellier.

Sommaire

BiographieModifier

OriginesModifier

Fils d'ouvrier[1].

Parcours professionnelModifier

A 17 ans Patrick Vignal découvre le judo. Il passe de ceinture verte à ceinture noire en deux ans et devient professeur de judo. Patrick Vignal crée avec sa femme et des amis le Cam (Celleneuve Arts Martiaux), en septembre 1977[2]. Aujourd’hui, près de 2 000 adhérents fréquentent ce complexe sportif[3].

Patrick Vignal a acquis un CAP de vente, puis a enrichi son cursus avec une maîtrise de gestion et d'administration des entreprises sportives pour devenir Maître de conférence associé à la faculté des sports (UFR STAPS)[4]. Il a passé avec succès les diplômes d'état pour être professeur de judo, de natation et préparateur physique[5].

Parcours politiqueModifier

Parti socialisteModifier

De 2001 à 2014, il a été 12e adjoint auprès du maire de Montpellier en qualité de délégué aux sports, à la démocratie participative et à la cohésion sociale, puis de 2008 à 2011, il officie aux même fonctions auprès du conseil général de l’Hérault.

Dans le département de l'Hérault, il est élu député lors des élections législatives de 2012 dans la 9e circonscription. Quelques jours après son investiture, il est victime d'un malaise vagal dans l'hémicycle de l'assemblée nationale[6] durant le discours de Jean-Marc Ayrault[7],[8]. Durant cette legislature il fait partie des 60 députés les moins présents à l'assemblée nationale (en comptant les députés ayant été absents pour prendre des postes ministériels)[9].

Sur la commune de Montpellier, il est conseiller général du 4e canton et municipal de l'opposition auprès de la mairie[10]. À ce dernier titre, il fait partie des 46 titulaires représentants de la ville adhérant à la commission d'évaluation des transferts de charges de Montpellier Méditerranée Métropole[11] en tant qu'établissement public de coopération intercommunale (EPCI).

À la suite de son élection comme député, il démissionne de ses deux autres mandats pour se conformer au règlement du non cumul des mandats du Parti socialiste, mais reste conseiller spécial aux sports auprès du maire de la ville[12]. Dans le cadre des déclarations d'intérêts des députés français[13], les données accessibles auprès de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique[14],[15] (HATVP) et du Projet Arcadie[16] mettent en exergue une intégrité du député et d'en noter les services d'attachée parlementaire auprès de sa fille, Maryll Vignal[17].

Il a été directeur de campagne[1] du candidat Jean-Pierre Moure aux élections municipales de 2014.

La République en marcheModifier

Durant les élections présidentielles de l'année 2017, il parraine le futur président Emmanuel Macron et fait partie des 14 296 signataires publiés[18]. Tout en ayant changé de parti politique, il est le seul député sortant qualifié pendant les élections législatives de 2017 du département de l'Hérault[19]. Son directeur de campagne dit de lui qu' « il est un peu comme l’anguille »[20]. Il est élu au second tour avec 64,54%[21] contre le candidat du Front national.

Dans son nouveau mandat, la commission permanente[22] du député Patrick Vignal porte sur « les affaires culturelles et l'éducation » au sein de l'Assemblée Nationale et les centres d'intérêts dont il a la gestion portent sur[16]: l'aménagement du territoire, les collectivités territoriales, l'environnement, le logement et l'urbanisme, la société et les transports. Un bilan des dernières années d'activités de Patrick Vignal concernant le vote des subventions d’État ou réserve parlementaire, représente un montant de 130 000,00  / an[23] dont les cinq premières thématiques sont : les concours spécifiques et d'administration, le sport, la jeunesse et la vie associative, l'accès et le retour à l’emploi et la transmission des savoirs et la démocratisation de la culture.

En juillet 2017, alors qu'il fait partie des députés pointés du doigt pour leur absentéisme à l'Assemblée, il se justifie en évoquant « la maladie et la fatigue », assurant toutefois qu'il serait « tout neuf » très vite, et se dit « fatigué par les frondeurs lors du précédent quinquennat »[24]. Après un an de législature, il est le deuxième député du groupe LREM le moins présent aux votes de l'Assemblée (6 % en moyenne)[25].

En mars 2019, Patrick Vignal fait toujours partie des députés les moins présents à l'Assemblée nationale avec seulement 29 semaines d'activité sur les 12 derniers mois, ce qui le place parmi les 10 % des députés les plus absents[26]. En mai 2019 il fait partie des 150 députés ayant déposé le plus de questions écrites au gouvernement[27]. Il déclare sa candidature à la mairie de Montpellier pour les élections municipales de 2020[28],[29],[30].

Patrick Vignal fait partie des 50 députés LREM qui se sont abstenus de voter la loi "anticasseur" impactant la liberté de manifester en France[31],[32].

ActionsModifier

Les centres-villesModifier

Patrick Vignal est investi sur la thématique de redynamisation des centres-villes et centres-bourgs[33]. Il intervient comme spécialiste de la question en France (Assises du commerce de Boulognes sur Mer[33] et à l'étranger (Colloques Rues Principales à Montréal[34]).

Il est Président de l'Association Centre-ville en mouvement[35] (qui a pour objet de fédérer l’ensemble des acteurs liés à l’activité des centres-villes en terme de transport, commerce, urbanisme, emploi et environnement).

Patrick Vignal est aussi membre du Comité d'orientation du Programme Action coeur de ville. Il est à l'initiative d'un partenariat entre les fédérations et confédérations des commerces de proximité et les régions Occitanie et Hauts de France pour la redynamisation des centres-villes[36], qui a pour vocation de compléter ce dispositif gouvernemental.

La démocratie participativeModifier

Patrick Vignal est Adjoint au Sport à partir de 2002 aux côtés de Georges Frêche, puis Adjoint au Maire délégué à la démocratie participative, à l’action territoriale et à la cohésion sociale de 2008 à 2014 aux côtés d'Hélène Mandroux[37]. A cette fonction il met en place le printemps de la démocratie et les Primaires citoyennes à Montpellier[38]. Patrick Vignal estime que "la participation ne se décrète pas, elle se construit au fil du temps, à force de courage et de conviction, d’encouragements et de persuasion"[39].

Jean-Paul Delevoye soutient sa démarche en préfaçant son livret "Le pouvoir est en vous / Prenez la parole, reprenez votre place"[40].

En tant que député il initie :

- une coopérative citoyenne (le Lab citoyen) ;

- le parlement des députés juniors[41],[42],[43] ;

- un appel à projets citoyen suite au départ en Syrie et en Irak d'une vingtaine de jeunes de Lunel[44]. "L’objectif était d’inviter tous les Lunellois à présenter un projet pour promouvoir l’action collective et rendre les habitants acteurs de leur quotidien et de l’avenir de leur commune, au service de l’intérêt général. J’ai invité les habitants, commerçants, entrepreneurs, militants associatifs, parents, jeunes et toutes les forces vives – à se saisir de cette opportunité[45]". 45 projets ont été présentés. Myriam El Komri soutient cette initiative et préface le livret Appel à projets citoyens qu'il rédige. Les projets devaient traiter des thèmes de la République, de la laïcité, de la famille et de la jeunesse. Article de Midi-Libre sur les projets séléctionnés[46].

Il a consulté :

- les maires (loi sur la déchéance de nationalité[47],[48],[49]- il a voté contre ce texte ensuite[50]) ;

- les entrepreneurs (CICE)[51] ;

- les habitants (débats coorganisés avec les maires / gilets jaunes[52], questionnaires sur la redynamisation du centre-ville[53]).

Les Arts Martiaux Mixtes (MMA)Modifier

Le 7 avril 2016 le Premier Ministre Manuel Valls confie à Patrick Vignal et Jacques Grosperrin une mission auprès de Patrick Kanner, alors ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et Thierry Braillard, Secrétaire d’État chargé des Sports une mission parlementaire sur la pratique des « Arts Martiaux Mixtes » couramment appelés MMA[54]. Ils ont formulé 5 propositions, dont la mise en place d’un observatoire au sein de la CFAMSC pour continuer le travail commun entrepris par la mission parlementaire afin de prolonger l’étude sur le secteur des pratiques MMA, préfigurer une ligue professionnelle des sports de combat pluridisciplinaire afin d’organiser et contrôler les galas dans le respect de la législation en vigueur, mobiliser des médias pour une diffusion valorisante des contenus techniques, éducatifs et pédagogiques de la pratique des combats pluridisciplinaires en France (page 41 du rapport[55]).

Le 28 mai 2019, la Ministre des Sports Roxana Maracineanu a annoncé que l'appel à manifestation d'intérêt auprès des fédérations de sport de combat serait officiellement lancé fin juin[56]. Elle a également ouvert la porte à des compétitions professionnelles de MMA[57].

La Camargue / patrimoine culturel immatériel de l'UnescoModifier

Le 22 novembre 2016 Patrick Vignal présente le Livre blanc "la Camargue en course"[58] à l'Assemblée nationale pour enclencher une nouvelle demande de classement de la course camarguaise et de ses traditions au Patrimoine culturel immatériel de l'Unesco. Ce Livre Blanc explique pourquoi la Camargue et la Petite Camargue ne seraient plus ce qu'elles sont si la course camarguaise et ses traditions disparaissaient[59]. La volonté de reconnaissance concerne l'ensemble de la bouvine et de ses traditions (les chevaux, l'Arlésienne, les habits, le riz)[60].

La crise des gilets jaunesModifier

Patrick Vignal décèle dès les premiers jours de la crise des gilets jaunes l’ampleur du mécontentement social et sociétal. Il prend contact avec les gilets jaunes de sa circonscription noue le dialogue et conserve le lien. Dès le 29 novembre 2018 il a appelé entre autres à une trêve de la hausse des prix des carburants, du gaz, de l'électricité et une évaluation de la suppression de l'ISF[61],[62],[63],[64].

PolémiquesModifier

StreetPress relève que sa fille est la collaboratrice parlementaire de Bertrand Sorre, également député LREM, alors qu'ils ont voté les lois pour la confiance dans la vie politique qui interdisent les emplois familiaux auprès des députés[65].

En avril 2019, afin de défendre la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye qui avait déclaré « j'assume parfaitement de mentir pour protéger le président », Patrick Vignal affirme : « on va être très clair : s'il faut dire la vérité aux Français, ça veut dire dix ans de sang et de larmes »[66],[67].

Notes et référencesModifier

  1. a et b L'homme de l'ombre de Jean-Pierre Moure, publié le 13 mars 2014, sur le site 20 minutes (consulté le 2 juillet 2017)
  2. www.herault-tribune.com, « Trombinoscope des habitants de l'Ouest Héraultais : Hérault Tribune », sur www.herault-tribune.com (consulté le 7 juin 2019)
  3. www.lindecapant.fr, « Politico' Scope des élus et personnalités du département de l'Hérault : L'indécapant », sur www.lindecapant.fr (consulté le 7 juin 2019)
  4. UFR STAPS, UFR Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives de Montpellier (consulté le 2 juillet 2017)
  5. « Le gros bras de la République », publié le 19 septembre 2016 par Pascal Delhoume, sur le site Futurelab (consulté le 2 juillet 2017)
  6. Description de la fiche personnelle, sur le site de l'Assemblée nationale (consulté le 2 juillet 2017)
  7. « Le nouveau député PS de l'Hérault a eu un malaise », publié le 3 juillet 2012 par Fabrice Dubault sur le site de France3 Occitanie (consulté le 3 juillet 2017)
  8. Déclaration : « Je dois me reposer », publié le 4 juillet 2012 par Laurence Creusot sur le site de France3 Occitanie (consulté le 3 juillet 2017)
  9. « NosDéputés.fr - Regards Citoyens », sur NosDéputés.fr (consulté le 21 juillet 2017)
  10. Conseiller municipal de l'opposition, sur le site de la mairie de Montpellier (consulté le 2 juillet 2017)
  11. Commission interne à l'Agglomération, sur le site de la mairie de Montpellier (consulté le 2 juillet 2017)
  12. Démission du poste d’adjoint aux sports, publié le 27 septembre 2012, sur le site du Midi libre (consulté le 2 juillet 2017)
  13. « Au Parlement, on n'est jamais mieux servi que par sa famille », publié le 30 septembre 2014 par Matthieu Deprieck, sur le site de lexpress.fr (consulté le 2 juillet 2017)
  14. Député de l'Hérault, sur le site de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (consulté le 2 juillet 2017)
  15. [PDF] « Déclaration d'intérêts et d'activités », sur le site de la HATVP (consulté le 2 juillet 2017)
  16. a et b Fiche du Député de l'Hérault, sur le site du Projet Arcadie (consulté le 2 juillet 2017)
  17. « Assistants parlementaires. Ces députés qui travaillent en famille », publié le 23 février 2017 sur le site de ouest-france.fr (consulté le 2 juillet 2017)
  18. Total des parrainages validés, sur le site de l'Élection présidentielle 2017 (consulté le 2 juillet 2017)
  19. Seul député sortant qualifié dans la 9e Circo de l'Hérault, publié le 13 juin 2017 par Marine Desseigne, sur le site de la Marseillaise.fr (consulté le 2 juillet 2017)
  20. « L'anguille Vignal prête pour un deuxième mandat », publié le 18 mai 2017 par Jean Baptiste Decroix, sur le site de la gazette de Montpellier (consulté le 2 juillet 2017)
  21. « Résultats Législatives 2017 - Hérault - 9ème circonscription de l'Hérault - Patrick VIGNAL élu au 2nd tour des élections législatives », sur Le Monde.fr (consulté le 12 juin 2019)
  22. « NosDéputés.fr - Regards Citoyens », sur NosDéputés.fr (consulté le 22 juillet 2017)
  23. Répartition par programme budgétaire, sur le site du politologue.com (consulté le 3 juillet 2017)
  24. « Fatigué par les frondeurs du précédent quinquennat : comment le député Patrick Vignal (REM) justifie son absentéisme », publié le 26 juillet 2017 sur le site LCI (consulté le 9 septembre 2017)
  25. Wedodata, « Les députés En marche traînent les pieds », sur Les Jours, (consulté le 29 juillet 2018).
  26. « NosDéputés.fr par Regards Citoyens », sur NosDéputés.fr (consulté le 9 mars 2019)
  27. « NosDéputés.fr par Regards Citoyens », sur NosDéputés.fr (consulté le 11 juin 2019)
  28. Municipales 2020 : Patrick Vignal est candidat à la mairie de Montpellier, publié le par Fabrice Dubault, sur le site France 3 Occitanie (consulté le 5 juin 2019)
  29. « Patrick Vignal vise la mairie de Montpellier : Oui, je suis candidat aux municipales », publié le par Émilie BEC et Olivier Biscaye, sur le site du Midi-Libre (consulté le 5 juin 2019)
  30. « [VIDEO] Patrick Vignal vise la mairie de Montpellier : "Oui, je suis candidat aux municipales" », sur midilibre.fr (consulté le 12 juin 2019)
  31. « Quels députés ont voté pour la loi "anti-casseurs"? », sur www.msn.com (consulté le 7 juin 2019)
  32. « Loi anti-casseurs : pour ou contre, abstention... découvrez ce qu'a voté votre député », sur midilibre.fr (consulté le 7 juin 2019)
  33. « Les premières assises du commerce boulonnais se déroulent ce soir ! », sur radio6.fr (consulté le 5 juin 2019)
  34. (en-US) « Colloque 2018 », sur Rues principales (consulté le 5 juin 2019)
  35. « Le mot de notre Président », sur Centre-Ville en Mouvement - Association pour le renouveau du centre-ville (consulté le 5 juin 2019)
  36. « Hauts-de-France et Occitanie, vitrines de la revitalisation des bourgs centres ? », sur Banque des Territoires (consulté le 5 juin 2019)
  37. www.occitanie-tribune.com, « Trombinoscope des élus et personnalités de la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée : Occitanie Tribune », sur www.occitanie-tribune.com (consulté le 5 juin 2019)
  38. « Magazine Montpellier - notre ville »
  39. www.herault-tribune.com, « HERAULT - Grande concertation nationale : partage d'expérience de Patrick VIGNAL », sur www.herault-tribune.com, (consulté le 5 juin 2019)
  40. « Le pouvoir est en vous »
  41. « Le Parlement des enfants met des écoliers dans la peau de députés », sur www.20minutes.fr (consulté le 5 juin 2019)
  42. « Parlement des Enfants : députés juniors et solidarité intergénérationnelle | Conseil départemental de l’Hérault », sur www.herault.fr (consulté le 5 juin 2019)
  43. « Un député entrepreneur, un entrepreneur citoyen »
  44. « Comment Lunel est devenu "djihad city" », sur Marianne, (consulté le 5 juin 2019)
  45. www.herault-tribune.com, « HERAULT - Grande concertation nationale : partage d'expérience de Patrick VIGNAL », sur www.herault-tribune.com, (consulté le 5 juin 2019)
  46. « Capture d’écran 2015-10-07 à 07.51.17 | Patrick Vignal » (consulté le 5 juin 2019)
  47. « Déchéance de nationalité : Patrick Vignal consulte les élus », sur midilibre.fr (consulté le 5 juin 2019)
  48. Agglo.tv, « Partie 1/10 - Déchéance de la Nationalité », sur Agglo.tv, (consulté le 12 juin 2019)
  49. « Le député PS de l’Hérault Patrick Vignal consulte sur la déchéance de nationalité », sur France 3 Occitanie (consulté le 12 juin 2019)
  50. « Qui sont les députés qui sont passés du non à la déchéance de nationalité à l’abstention sur l’ensemble du texte? », sur Slate.fr, (consulté le 12 juin 2019)
  51. « Le CICE sera évalué auprès de 7 000 entreprises héraultaises », sur La Tribune (consulté le 5 juin 2019)
  52. « Le député Patrick Vignal chahuté lors du Grand débat », sur midilibre.fr (consulté le 5 juin 2019)
  53. « Montpellier : le député Patrick Vignal lance une grande enquête », sur actu.fr (consulté le 5 juin 2019)
  54. « La documentation française rapport MMA », sur la documentation française
  55. « Rapport parlementaire MMA »
  56. « Roxana Maracineanu va lancer un appel à intérêt aux fédérations pour le MMA - Fil info - MMA », sur Sport24, 2019-05-28cest20:02:59+0200 (consulté le 11 juin 2019)
  57. « MMA : Roxana Maracineanu ouvre la porte aux compétitions professionnelles en France », sur L'Équipe (consulté le 11 juin 2019)
  58. « Patrick Vignal présente le Livre blanc La Camargue en Course à l'Assemblée nationale | Le Mas Media », sur www.lemasmedia.fr (consulté le 11 juin 2019)
  59. « La Camargue En Course Livret », sur calameo.com (consulté le 11 juin 2019)
  60. « L'union pour porter la Camargue et ses traditions vers l'Unesco », sur LaProvence.com, (consulté le 11 juin 2019)
  61. BFMTV, « Gilets jaunes: « le vrai débat c'est cette réciprocité de mépris entre la classe populaire et les élites », Patrick Vignal », BFMTV (consulté le 5 juin 2019)
  62. « Patrick Vignal, député LREM : "Repoussons la hausse des taxes sur le carburant" », sur Marianne, (consulté le 5 juin 2019)
  63. « Le député de l'Hérault Patrick Vignal sur le plateau de Ruquier face à un gilet jaune », sur midilibre.fr (consulté le 5 juin 2019)
  64. Jean-Marc VERDREL, « Revoir “Les terriens du samedi !” du 24 novembre : les interviews des invités de Thierry Ardisson (vidéo) », sur Les coulisses de la Télévision (consulté le 5 juin 2019)
  65. « La petite combine des députés En Marche pour embaucher leurs enfants », https://www.streetpress.com,‎ (lire en ligne, consulté le 10 novembre 2017)
  66. « Un député LREM trouve normal de «ne pas dire la vérité» pour «donner de l'espérance aux Français» », sur RT en Français (consulté le 2 avril 2019)
  67. « Mensonges en politique ? : des déclarations de Patrick Vignal font le buzz », sur Métropolitain, (consulté le 2 avril 2019)

Voir aussiModifier