Ouvrir le menu principal

Patrick Rimbert

homme politique français, membre du Parti socialiste
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rimbert.

Patrick Rimbert
Illustration.
Patrick Rimbert en 2012.
Fonctions
Maire de Nantes

(1 an, 9 mois et 6 jours)
Prédécesseur Jean-Marc Ayrault
Successeur Johanna Rolland
Député de la 1e circonscription de la Loire-Atlantique

(5 ans et 6 jours)
Prédécesseur Monique Papon
Successeur Jean-Pierre Le Ridant
Biographie
Date de naissance (75 ans)
Lieu de naissance Blain (Loire-Atlantique)
Nationalité Française
Parti politique PS

Patrick Rimbert, né le à Blain (Loire-Atlantique), est un homme politique français, membre du Parti socialiste.

BiographieModifier

Fils d'une mère irlandaise et d'un père français, Patrick Rimbert devient professeur d'économie.

Parcours politiqueModifier

Patrick Rimbert est affilié dans sa jeunesse au Parti communiste, puis au PSU, avant de rejoindre le Parti socialiste en 1978[1].

Il fait partie de l'équipe municipale du maire de Nantes Jean-Marc Ayrault dès l'accession de celui-ci à la mairie en 1989. Il occupe les postes d'adjoint chargé des travaux, puis de l'urbanisme, avant d'accéder à la fonction de premier adjoint en 2001. Il est conseiller général de Loire-Atlantique de 1992 à 2001[1].

Il est également élu député le , pour la XIe législature (1997-2002), dans la première circonscription de la Loire-Atlantique[2], et devient membre de la Commission de la production et des échanges de l'Assemblée nationale. Patrick Rimbert est considéré comme le père du projet de loi sur le logement social en France, dont il fut le rapporteur (loi SRU, décembre 2000)[3]. En 2001, il est pressenti pour occuper le poste de secrétaire d’État au logement à la suite du départ de Louis Besson, poste qui échoit finalement à Marie-Noëlle Lienemann[4].

Il est battu cinq ans plus tard aux élections législatives par Jean-Pierre Le Ridant, et retourne alors à ses fonctions d'enseignement en IUT en tant que maître de conférences d'économie, tout en conservant ses fonctions de premier adjoint au maire de Nantes[1].

Nommé Premier ministre le , Jean-Marc Ayrault démissionne de ses fonctions de maire de Nantes. Patrick Rimbert lui succède alors par intérim à la tête de la municipalité le 21 juin, puis se fait élire maire de Nantes par le conseil municipal le 29 juin suivant[5].

En mai 2013, Patrick Rimbert annonce qu'il ne sollicitera pas de nouveau mandat de maire en vue des élections municipales de mars 2014[6], laissant ainsi à sa première adjointe Johanna Rolland, le soin de conduire la liste socialiste, laquelle obtient à l'issue du second tour, la majorité absolue avec 56,21 % des voix et remporte 51 des 65 sièges à pourvoir au Conseil municipal[7]. Le 4 avril 2014 le nouveau conseil municipal sorti des urnes élit cette dernière comme nouveau maire[8].

Le 14 janvier 2015, Patrick Rimbert, est élu président de l’Agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN)[9].

Actions localesModifier

En tant que premier adjoint, Patrick Rimbert est chargé de deux grands projets de régénération urbaine concernant les quartiers de Malakoff et de l'Île de Nantes[réf. nécessaire]. Il est particulièrement impliqué dans deux programmes européens de développement industriel et urbain : REVIT (rénovation urbaine) et ECCE 1 & 2 (industries créatives)[réf. nécessaire]. Vice-président de la communauté urbaine Nantes Métropole, chargé de l'attractivité internationale[5], membre du Conseil politique de Nantes Capitale verte européenne 2013, il préside plusieurs délégations de haut niveau (Hambourg et Bruxelles, 2011)[réf. nécessaire].

À partir de 2007, il préside Nantes Habitat, l'office public des HLM de la ville de Nantes[5].

En janvier 2015, il prend également la présidence de l'Agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN) succédant à l'ancien maire de Rezé Jacques Floch[10].

MandatsModifier

Autres fonctionsModifier

  • Depuis 2001 : vice-président de Nantes Métropole chargé de l'attractivité internationale
  • Depuis 2007 : président de l'office public des HLM de la ville de Nantes, Nantes Habitat [11].
  • Depuis 2015 : Président de l’Agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN)

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Philippe Gambert, « Patrick Rimbert, de l'ombre à la lumière », sur Ouest-France, (consulté le 21 janvier 2013)
  2. . « Patrick Rimbert », sur www.assemblee-nationale.fr, Assemblée nationale (consulté le 18 mai 2012).
  3. [1]
  4. [2]
  5. a b et c « Rimbert élu maire de Nantes en remplacement d'Ayrault », sur L'Express, (consulté le 21 janvier 2013)
  6. Nantes. Le maire Patrick Rimbert ne se présentera pas aux municipales 2014 - Article de Presse-Océan du 21 mai 2013.
  7. Résultats du 1er tour pour la commune Nantes site officiel du Ministère de l'Intérieur
  8. [3] - article de Libération (consulté le 4 mars 2014)
  9. « AURAN »
  10. Patrick RIMBERT, nouveau Président de l'AURAN
  11. « Patrick Rimbert élu président de l'office HLM Nantes Habitat » maville.com Nantes et sa région 13 juillet 2007

Liens externesModifier