Ouvrir le menu principal

Patrick Mignola

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mignola.

Patrick Mignola
Illustration.
Patrick Mignola en 2011.
Fonctions
Président du groupe MoDem à
l'Assemblée nationale
En fonction depuis le
(1 an, 1 mois et 26 jours)
Élection
Législature XVe
Prédécesseur Marc Fesneau
Député français
En fonction depuis le
(2 ans, 5 mois et 22 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 4e de la Savoie
Législature XVe
Groupe politique MoDem
Prédécesseur Bernadette Laclais
Vice-président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes
délégué aux Transports

(1 an, 8 mois et 28 jours)
Président Laurent Wauquiez
Successeur Martine Guibert
Maire de La Ravoire

(16 ans, 5 mois et 12 jours)
Prédécesseur Jean Blanc
Successeur Frédéric Bret
Conseiller général de la Savoie

(12 ans et 3 jours)
Circonscription Canton de La Ravoire
Prédécesseur Jean Blanc
Successeur Jean-Marc Léoutre
Biographie
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Chambéry (Savoie)
Nationalité Française
Parti politique MoDem
Profession Chef d'entreprise

Patrick Mignola, né le à Chambéry, est un homme politique français. Il est député (élu dans la 4e circonscription de la Savoie) et président du groupe MoDem à l'Assemblée nationale.

BiographieModifier

Né en 1971 à Chambéry[1], Patrick Mignola devient en 1992 président national du Mouvement des jeunes républicains, mouvement de la jeunesse du Parti républicain, une composante de l'Union pour la démocratie française (UDF) fondée par Valéry Giscard d'Estaing[1]. Il est étudiant à Sciences Po Paris, en section économique et financière en 1993.

Il est membre de plusieurs cabinets ministériels avec François Léotard de 1993 à 1995[1], François Bayrou de 1995 à 2001, puis Michel Mercier de 2001 à 2005. .

Adjoint au maire à La Ravoire à partir de 1995, il devient maire de la commune en 2001[1]. Il est réélu en 2008 et en 2014.

En 1998, il est élu conseiller général du canton de La Ravoire. En 2002, il est élu vice-président du Conseil général de la Savoie, chargé de la culture et du patrimoine, réélu en 2004 sous la bannière de l'UPS[1]. Il crée « Les Estivales du château », événement de culture populaire et gratuite[1]. Il abandonne son mandat de conseiller général en 2010, invoquant ses activités professionnelles[1]. À partir de 2008, il est président directeur général du Groupe Mignola, entreprise familiale qui emploie 200 salariés[2].

Patrick Mignola est élu en 2014 président de Métropole Savoie, syndicat métropolitain rassemblant notamment les intercommunalités de Chambéry, d’Aix-les Bains et de Montmélian[3]. D'abord pressenti comme tête de liste pour le centre pour les élections régionales de 2015[4],[5], il se rallie finalement à Laurent Wauquiez, tête de liste en Savoie[6], ce qui lui permet de devenir en vice-président de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes délégué aux transports. Pour respecter la loi sur le non-cumul des mandats, il abandonne, une fois député, sa fonction de vice-président du conseil régional[7] ainsi que son mandat de maire de La Ravoire et celui de président de Métropole Savoie[8]. Il démissionne du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes en octobre 2018[9], expliquant ne pas se reconnaître dans « les positions de plus en plus droitières des Républicains ».

Candidat La République en marche et Mouvement démocrate (Modem) aux élections législatives de , il est élu député face à la sortante Bernadette Laclais[10].

Après sa victoire, il est nommé vice-président du Modem. Le , après l’entrée de Marc Fesneau au gouvernement, il est élu président du groupe du Mouvement démocrate et apparentés[11].

Détail des mandats et fonctionsModifier

  • Adjoint au maire de la Ravoire de 1995 à 2001
  • Conseiller général de la Savoie de 1998 à 2010
  • Maire de la Ravoire de 2001 à 2017
  • Conseiller régional Auvergne Rhône-Alpes de 2015 à 2018
  • Député (élu dans la 4e circonscription de la Savoie) depuis 2017
  • Président du groupe MoDem à l'Assemblée nationale depuis 2018

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f et g La Rédaction du DL, « Patrick Mignola abandonne ses mandats au conseil général », Le Dauphiné libéré,‎ (lire en ligne).
  2. Stéphanie Fefeu, « Patrick Mignola, président-directeur général du groupe Mignola et député de la 4e circonscription de la Savoie », Le Moniteur,‎ (lire en ligne).
  3. Perrine Coulon, « Métropole Savoie, une couche de plus au millefeuille territorial ? (interview) », Le Dauphiné libéré,‎ (lire en ligne).
  4. Ghislain de Violet, « Le missile de Bayrou contre Wauquiez », Paris Match,‎ (lire en ligne).
  5. Christophe Forcari, « Régionales : en Rhône-Alpes-Auvergne, le Modem rejette l'alliance avec l'UDI et «Les Républicains» », Libération,‎ (lire en ligne).
  6. Benjamin Bruel, « Patrick Mignola : "Personne n'a exprimé de désaccord », Lyon Capitale,‎ (lire en ligne).
  7. De nouveaux élus à la tête de la Région. sur le site du conseil régional.
  8. Le bureau syndical de Métropole Savoie.
  9. https://www.ledauphine.com/savoie/2018/10/11/mignola-demissionne-du-conseil-regional Le Dauphiné libéré du 11 octobre 2018, par E.V.
  10. « Résultats des élections législatives 2017 - Savoie (73) - 4e circonscription », sur le site des elections.interieur.gouv.fr.
  11. https://www.bfmtv.com/politique/patrick-mignola-nouveau-president-des-deputes-modem-1545753.html

Liens externesModifier