Patricia Tourancheau

journaliste française
Patricia Tourancheau
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Rédactrice à
Autres informations
A travaillé pour
Libération ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata

Patricia Tourancheau, née en à Chantonnay en Vendée[1],[2], est une journaliste française.

Biographie modifier

Famille et enfance modifier

Patricia Tourancheau naît à Chantonnay en Vendée[1]. Son père gère une entreprise de transport[1]. Très tôt, elle se montre douée pour l'écriture[1]. Elle a été membre des Éclaireuses Éclaireurs de France[1].

Carrière de journaliste et d'auteure modifier

Elle étudie à l'IUT de journalisme de Bordeaux en 1984-1985[3],[4]. À partir de 1990, elle travaille pendant vingt-neuf ans[5] à Libération en tant que chargée des affaires criminelles et des faits divers[6]. Elle étudie les cold cases, ces affaires criminelles non élucidées profondément ancrées dans la mémoire collective[7]. Elle a notamment suivi l'affaire Guy Georges et l'affaire Rey-Maupin pour le quotidien. Elle est la première journaliste autorisée à passer douze jours en immersion à la brigade criminelle[8]. Elle cultive de nombreuses sources au sein de la police et du milieu judiciaire[5],[3].

Le film L'Affaire SK1 (2014) se base notamment sur l'un de ses ouvrages, Guy Georges : La traque[9].

En 2015, elle rejoint le magazine hebdomadaire L'Obs.

En 2018, elle consacre un essai à l'affaire Grégory qu'elle suit comme journaliste depuis le début en 1984[10]. Un an plus tard, elle réalise une série-documentaire sur cette même affaire pour Netflix.

En 2019, elle écrit le livre Le Magot sur le lien entre le tueur en série Michel Fourniret et le gang des postiches, fait qu'elle avait précédemment révélé dans Libération[11]. En 2022, elle publie un livre-enquête sur François Vérove, dit Le Grêlé, violeur et tueur en série également policier[3].

Elle a réalisé une douzaine de documentaires sur la police pour France Télévisions et l'INA[8]. Plus récemment, elle a coréalisé la série documentaire Grégory pour Netflix et le film Les Femmes et l'Assassin sur Guy Georges[12].

Actuellement, elle travaille comme journaliste aux Jours[13] et à L'Obs[14] et développe des faits divers dans des émissions radiophoniques (L'Heure du crime sur RTL, Affaires sensibles sur France Inter) et télévisées (C dans l'air, Le Monde en face, Faites entrer l’accusé, 13 h 15 le dimanche, Chroniques criminelles, Crimes)[13].

Bibliographie modifier

  • Patricia Tourancheau, 1993 : mode d'emploi, Ramsay, , 210 p. (ISBN 978-2859568771).
  • Patricia Tourancheau, Les Postiches : un gang des années 80, Fayard, coll. « Documents », , 310 p. (ISBN 978-2213620114).
  • Patricia Tourancheau, Guy Georges : la traque, Fayard, , 350 p. (ISBN 978-2-213-64401-1).
  • Sébastien Bennardo et Patricia Tourancheau, Brigade anti-criminalité, Flammarion, coll. « Documents », , 332 p. (ISBN 978-2081305052).
  • Patricia Tourancheau, « Le Grêlé, affaire non classée », Les Jours, 2016 (série d'articles)
  • Patricia Tourancheau, Le 36 : histoires de poulets, d'indics et de tueurs en série, Paris, Seuil, , 352 p. (ISBN 978-2-02-135653-3)
  • Patricia Tourancheau, Grégory : la machination familiale, Paris, Seuil, , 253 p. (ISBN 978-2-02-138957-9)
  • Patricia Tourancheau, Le Magot, Paris, Seuil, , 224 p. (ISBN 978-2-02-141982-5)
  • Patricia Tourancheau, Le Grêlé : le tueur était un flic, Paris, Seuil, , 192 p. (ISBN 978-2-02-150714-0)

Notes et références modifier

  1. a b c d et e https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/les-herbiers-85500/la-vendee-forge-patricia-tourancheau-6346410
  2. « L’entretien : Patricia Tourancheau : «Le journalisme a été une révélation» »  , sur lardennais.fr, Journal L'Ardennais, (consulté le ).
  3. a b et c « Un apéro avec Patricia Tourancheau : « Les faits divers sont toujours venus à moi » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. Pierre Christin et Édith Rémond, Journalisme: l'école de Bordeaux, le Bord de l'eau, coll. « Territoires du politique », (ISBN 978-2-35687-849-6), p. 95
  5. a et b Simy VERMILLION, « Conférence du 13 mars 2020 : Patricia Tourancheau - « Enquêtes sur les dossiers criminels et les Cold case » », sur Université permanente (consulté le )
  6. « Patricia Tourancheau », Auteur, Libération (consulté le ).
  7. « Invité du jour - Patricia Tourancheau, journaliste : "Les énigmes judiciaires passionnent" », sur France 24, (consulté le )
  8. a et b « Patricia Tourancheau, Biographie Patric... », sur www.seuil.com (consulté le )
  9. « "L'affaire SK1" raconte la traque de Guy Georges », Cinéma, sur francetvinfo.fr, (consulté le ).
  10. Patricia Tourancheau, Grégory : La machination familiale, , 256 p. (ISBN 978-2-02-138957-9, lire en ligne).
  11. Patricia Tourancheau, « Fourniret a braqué le butin des postiches », Libération,‎ (lire en ligne  , consulté le ).
  12. Le Grêlé. Le tueur était un flic - Patricia Tourancheau (lire en ligne)
  13. a et b « Patricia Tourancheau », sur Les Jours (consulté le )
  14. « Patricia Tourancheau : biographie, actualités et émissions France Culture », sur France Culture (consulté le )