Patinage artistique aux Jeux olympiques de 1928

compétition de patinage artistique
Patinage artistique aux Jeux olympiques de 1928
Description de l'image Figure skating pictogram.svg. Description de l'image Olympic rings.svg.
Généralités
Sport Patinage artistique
Organisateur(s) CIO et ISU
Édition 4e
Lieu(x) Saint-Moritz
Date du 14 au
Épreuves 3

Navigation

Les épreuves de patinage artistique aux Jeux olympiques de 1928 se déroulent du 14 au à Saint-Moritz en Suisse. Perturbées par le dégel, les épreuves voient le succès de Gillis Grafström dans l'épreuve messieurs, Sonja Henie dans l'épreuve dames et du couple Andrée Joly et Pierre Brunet. Les variations de températures pendant la semaine de compétition ont abîmé la patinoire olympique.

Déroulement des épreuvesModifier

Chez les femmes, la jeune Norvégienne Sonja Henie s'est imposée facilement[1].

Dans le concours messieurs, Gillis Grafström et Willy Böckl terminent dans cet ordre après une lutte sévère[1]. Ils sont accompagnés sur la boîte par le jeune Belge Robert van Zeebroeck qui s'impose comme un espoir de grande classe[1].

Le couple français Andrée Joly et Pierre Brunet, champion du monde en titre, s'impose[1]. Sans prendre de risque pour éviter toute chute, ils sont classés premiers par cinq juges, seconds par trois juges et quatrième par un juge[1].

PodiumsModifier

Épreuves Or Argent Bronze
Messieurs Gillis Grafström   Suède Willy Böckl   Autriche Robert van Zeebroeck   Belgique
Dames Sonja Henie   Norvège Fritzi Burger   Autriche Beatrix Loughran   États-Unis
Couples Andrée Joly / Pierre Brunet
  France
Lilly Scholz / Otto Kaiser
  Autriche
Melitta Brunner / Ludwig Wrede
  Autriche

Tableau des médaillesModifier

Rang Pays       Total
1   France 1 0 0 1
1   Norvège 1 0 0 1
1   Suède 1 0 0 1
4   Autriche 0 3 1 4
5   Belgique 0 0 1 1
5   États-Unis 0 0 1 1

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e A. Glarner, « La Norvège se taille la part du lion aux Jeux olympiques de Saint-Moritz, qui furent riches en incidents : Le Canada gagna sans lutte le tournoi de hockey, où la France faillit être finaliste ; notre drapeau fut hissé au mât olympique pour la victoire de Mlle Joly et Brunet. », Le Miroir des sports, no 414,‎ , p. 120-121 (lire en ligne).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • [PDF] (fr) / (de) Comité olympique suisse, Rapport Général du Comité Exécutif des IIe Jeux Olympiques d'hiver, Saint-Moritz, (lire en ligne)

Liens externesModifier