Passo del Tonale

col italien

Passo del Tonale
Image illustrative de l’article Passo del Tonale
Vue du passo del Tonale.
Altitude 1 884 m
Massif Massif de l'Ortles / Adamello-Presanella (Alpes)
Coordonnées 46° 15′ 28″ nord, 10° 34′ 55″ est
PaysDrapeau de l'Italie Italie
ValléeVal Camonica
(ouest)
Val di Sole
(est)
Ascension depuisPonte di Legno Ossana
Déclivité moy.6 % 6 %
Déclivité max.8,4 % 9,2 %
Kilométrage10,9 km 15,2 km
AccèsSS 42 SS 42
Géolocalisation sur la carte : Lombardie
(Voir situation sur carte : Lombardie)
Passo del Tonale
Géolocalisation sur la carte : Trentin-Haut-Adige
(Voir situation sur carte : Trentin-Haut-Adige)
Passo del Tonale
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Passo del Tonale

Le passo del Tonale est un col des Alpes italiennes situé entre le Trentin-Haut-Adige et la Lombardie. Il culmine à 1 884 mètres d'altitude. Il relie le val di Sole dans le Trentin-Haut-Adige au val Camonica en Lombardie.

HistoireModifier

En 1166, l'empereur Frédéric de Hohenstaufen se rend en Italie pour mater les rebelles italiens. Quand les Guelfes de Verone ferment la cluse de Vérone, l'empereur décide de les contourner en passant par le passo del Tonale. À la fin du Moyen Âge le Tonale était un point de passage international très important. L'importance du Tonale d'autrefois est rappelé par la présence d'un hospice (1 971 m) au nord-est du col lui-même.

De 1854 à 1856 l'ancien sentier muletier est remplacé par une route moderne qui est initialement construite pour des questions principalement militaires. Avec la mise en service du col de Mendel en 1887 et du Gampenjoch en 1938, l'importance du passo del Tonale décroit.

Le col a servi de frontière entre la Lombardie à l'ouest et le Tyrol à l'est. Au cours de la guerre de Sardaigne de 1859 l'Autriche a perdu sa domination sur la Lombardie. Le col a marqué la frontière entre l'Italie et le Tyrol jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale lorsqu'en 1918 le Tyrol du Sud est devenu italien.

CyclismeModifier

 
Vue sur le col.
 
Panneau du col.

Le passo del Tonale a été gravi à plusieurs reprises depuis le Tour d'Italie depuis 1933. L'ascension ne présente pas de difficultés importantes des deux côtés : de Ponte di Legno, elle est longue de 11 km avec une pente maximale de 8,4 % ; de Fucine, elle est de 15 km avec une pente maximale de 9,2 %.

En 1939, le Tonale a été décisif pour le Giro : en raison des conditions météorologiques défavorables (neige et brouillard), le favori Gino Bartali a perdu le maillot rose en tombant en descente, donnant la victoire finale à Giovanni Valetti.  Dans l'édition 1989, le Giro devait gravir le col avec celui du Gavia, mais l'étape a été annulée en raison de la quantité de neige. Le col a été deux fois l'arrivée d'étape, en 1997 et 2010. À cette dernière occasion, l'étape a été l'un des traits décisifs de la victoire finale d'Ivan Basso.

Voici les différents passages du Giro au col :

Anno Tappa Primo in vetta Versante scalato
1933 17e : Bolzano > Milano   Alfredo Binda Val di Sole
1939 16e : Trente > Sondrio   Gino Bartali Val di Sole
1953 16e : San Pellegrino Terme > Riva del Garda   Gino Bartali Val di Sole
1954 21e : Bolzano > Saint-Moritz   Vincenzo Rossello Val di Sole
1959 16e : Bolzano > San Pellegrino Terme   Hans Junkermann Val di Sole
1960 20e : Trente > Bormio   Rik Van Looy Val di Sole
1962 15e : Moena > Aprica   Vittorio Adorni Val di Sole
1967 21e : Trente > Tirano   Marcello Mugnaini Val di Sole
1969 23e : Folgarida > Milan   Giancarlo Polidori Val di Sole
1971 19e : Falcade > Ponte di Legno   Lino Farisato Val di Sole
1977 19e : Pinzolo > San Pellegrino Terme   Jürgen Kraft Val di Sole
1978 18e : Mezzolombardo > Sarezzo   Ueli Steck Val di Sole
1979 18e : Trente > Barzio   Bruno Vicino Val di Sole
1981 18e : Borno > Dimaro   Leonardo Natale Val Camonica
1984 18e : Lecco > Mérano   Jesús Rodríguez Magro Val Camonica
1990 17e : Moena > Aprica   Stefan Joho Val di Sole
1991 16e : Tirano > Selva di Val Gardena   Roberto Pagnin Val Camonica
1996 17e : Cavalese > Aprica   Davide Perona Val di Sole
1997 20e : Brunico > Passo del Tonale   José Jaime González Val di Sole
1999 21e : Madonna di Campiglio > Aprica   Mariano Piccoli Val di Sole
2000 14e : Selva di Val Gardena > Bormio   José Enrique Gutiérrez Val di Sole
2004 18e : Cles > Bormio   Fabian Wegmann Val di Sole
2006 20e : Trente > Aprica   Juan Manuel Gárate Val di Sole
2010 20e : Bormio > Passo del Tonale   Johann Tschopp Val Camonica
2011 17e : Feltre > Tirano   Ben Gastauer Val di Sole
2012 20e : Caldes > Col du Stelvio   Matteo Rabottini Val di Sole
2015 16e : Pinzolo > Aprica   Rubén Fernández Andújar Val di Sole
2017 17e : Tirano > Canazei   Pierre Rolland Val Camonica

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

SourcesModifier