Paschase de Vienne

évêque de Vienne (Dauphiné, France)

Paschase de Vienne est un évêque de Vienne du début du Ve siècle. Il est considéré comme saint de l'Église catholique romaine.

Paschase
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Évêque de Vienne
Biographie
Naissance
Date et lieu inconnusVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Étape de canonisation
Fête

BiographieModifier

Paschase (Paschasius) est mentionné dans le Catalogue des évêques de Vienne produit par l'évêque Adon de Vienne (799‑875), dans sa Chronique[1],[2],[3].

Adon indique qu'il serait le onzième évêque de Vienne et le situe vers la fin du IIIe siècle[1],[2],[3] :

« Floruit et tunc temporis uir dissertissimus Paschasius, Viennensis Ecclesiae episcopus

C'est à cette époque que brilla Paschasius, orateur très habile, évêque de l'Église de Vienne. »

— Adon, Chronique, VI, col. 91B[3].

Selon cette mention, Adon place l'évêque Simplides sous les règnes des empereurs Dioclétien (-) et Constantin Ier[3].

Paschase aurait été destinataire d'une bulle papale, vers 322, de Sylvestre (ca 314‑335), qui lui octroyait la suprématie sur sept province[1]. Chevalier considère ce document comme douteux[1]. Placé après l'évêque Simplice de Vienne[2], la chronologie voudrait qu'il soit évêque au cours du Ve siècle.

Selon la tradition, Paschase serait à l'origine de la « première translation des saints Félicien, Exupère et Séverin »[1],[3].

Il aurait enseigné à Just, futur évêque de Lyon[1], Adon dit « Constat autem hunc uenerabilem episcopum Iustum sub Paschasio Viennensi episcopo nutritum » (« Il est établi que ce vénérable évêque Just fut formé sous l’évêque de Vienne, Paschasius »)[4],[3]

CulteModifier

Paschase est reconnu comme saint par l'Église catholique romaine et il est commémoré selon le Martyrologe d'Adon, le 22 février[1],[3].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d e f et g Ulysse Chevalier, Notice chronologico-historique sur les archevêques de Vienne : d'après des documents paléographiques inédits, Vienne, , 18 p. (lire en ligne), pp. 6-7.
  2. a b et c Louis Duchesne, Fastes épiscopaux de l'ancienne Gaule. Provinces du Sud-Est (tome premier), vol. 3, Paris, Thorin et fils, , 356 p. (lire en ligne), p. 146.
  3. a b c d e f et g Gérard Lucas, Vienne dans les textes grecs et latins: Chroniques littéraires sur l'histoire de la cité, des Allobroges à la fin du Ve siècle de notre ère, MOM Éditions, coll. « Travaux de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée », , 345 p. (ISBN 978-2-35668-185-0, lire en ligne), pages 247-270 : « Adon de Vienne, Chronique », notamment le « Tableau récapitulatif de la liste des évêques de Vienne jusqu'à Avit ».
  4. Louis Duchesne, Fastes épiscopaux de l'ancienne Gaule. Provinces du Sud-Est (tome premier), vol. 3, Paris, Thorin et fils, , 356 p. (lire en ligne), pp. 185.