Partis politiques du Bénin

page de liste de Wikipédia

Selon la charte des partis politiques entrée en vigueur le , tout parti politique doit respecter un certain nombre de critères parmi lesquels:

  • présenter des candidats aux élections locales et nationales (« un parti politique perd son statut juridique s’il ne présente pas, seul ou en alliance, de candidats à deux élections législatives consécutives »).
  • avoir un nombre de membres fondateurs d’au moins trois par région administrative, soit 120 au total.
  • promouvoir et défendre des projets de société et des programmes politiques dans le cadre de la Constitution béninoise du .
  • Dans leur vocation de conquérir le pouvoir d'État ou de participer à la représentation du peuple au niveau local et national, les partis politiques doivent concourir à la formation de la volonté politique et à l'expression du suffrage universel par des moyens démocratiques et pacifiques.

Les partis politiques régulièrement inscrits et ayant au moins un député bénéficient d’une aide financière de l’État.

Des discussions ont conduit à l'adoption d'une nouvelle charte des partis politiques. Les députés se sont retrouvés dans l’après-midi du jeudi 7 novembre 2019 pour examiner la proposition de loi modifiant et complétant la loi n°2018-23 du 17 septembre 2018 portant Charte des partis politiques en République du Bénin. A l’issue des travaux, ils ont voté à l’unanimité la nouvelle loi. Les partis politiques sont désormais régis par une nouvelle loi au Bénin. En plénière jeudi 7 novembre 2019, ils ont adopté la loi n°2019-41 modifiant et complétant celle n°2018-23 du 17 septembre 2018. Ainsi, lors des élections communales de mai 2020, seuls cinq partis politiques sur les treize ayant désormais une existence légale ont pu compétir.

Liste des partis avant 2018Modifier

Les partis qui avaient leur récépissé avant les élections communales de mai 2020 sont: -les deux blocs de la mouvance, à savoir l’Union Progressiste (UP) et le Bloc Républicain (BR), -Moele-Bénin de Jacques Ayadji, -FCDB de Soumanou Toléba, -PRD de Adrien Houngbédji, -DUD de Valentin Houdé Aditi, -UDBN de Claudine Prudencio, -FCBE de l’ancien président Boni Yayi, -PFR de Gabriel Ajavon, -PER de Nathanael Koty -GSR de Guédou Misségbètogbé -RE de Candide Azannaï.

L’Union Sociale Libérale (USL) de Sébastien Ajavon et le Parti communiste du Bénin (PCB) n'ont pas encore obtenu le certificat de conformité.

RéférencesModifier