Parti socialiste de Lettonie

parti politique

Parti socialiste de Lettonie
(lv) Latvijas Sociālistīskā partija
(ru) Социалистическая партия Латвии
Présentation
Président Vladimirs Frolovs
Fondation [1]
Scission de Égalité des droits (en)
Siège Citadeles iela 2, Riga (Lettonie)
Fondateur Filips Stroganovs (lv)
Enregistrement
Journal Socialiste de Lettonie
Positionnement Extrême gauche
Idéologie Communisme
Affiliation nationale Union russe de Lettonie (2002-2005)
Centre de l'harmonie (2005-2010)
Parti social-démocrate « Harmonie » (2010-)
Affiliation régionale Parti communiste de l'Union soviétique (2001) (en)
Affiliation européenne Initiative
Groupe au Parlement européen Non-inscrits
Affiliation internationale Rencontre internationale des partis communistes et ouvriers
Séminaire communiste international (défunt)
Couleurs Rouge
Site web socparty.lv
Représentation
Députés
1  /  100
Élus au conseil de Riga (en)
1  /  60

Le Parti socialiste de Lettonie (en letton : Latvijas Sociālistīskā partija, abrégé en LSP ; en russe : Социалистическая партия Латвии, Sotsialistitcheskaïa partiïa Latvii, abrégé en СПЛ) est un parti politique de Lettonie d'obédience communiste[2] et situé à l'extrême gauche du spectre politique[3].

HistoireModifier

Il a surtout pour électeurs des russophones et a fait partie de l'alliance PCTVL jusqu'en — dont la plupart des membres du parti s'est retirée depuis leur succès aux élections du Saeima en 2002 (25 % des voix).

Son groupe compte actuellement (en 2021) un député au Saeima. Le dirigeant du parti est Vladimirs Frolovs.

Héritier des communistes traditionnels et du « Front internationaliste » (Interfront) de 1990, il compte parmi ses dirigeants Alfrēds Rubiks, condamné en à huit ans de prison pour sa participation au coup d'État manqué du . Ayant fait alliance avec le parti « Égalité des droits (en) » de Tatjana Ždanoka pour les élections de , ils avaient obtenu 5,65 % des voix et 6 députés au Saeima.

Notes et référencesModifier

  1. « История партии », sur socparty.lv
  2. (en) « Parties and Elections in Europe », sur www.parties-and-elections.eu (consulté le )
  3. (en) Luke March, Contemporary Far Left Parties in Europe : From Marxism to the Mainstream?, Berlin, Fondation Friedrich-Ebert, , 20 p. (ISBN 978-3-86872-000-6, lire en ligne), p. 4.

Voir aussiModifier