Parti de la révolution du peuple

parti politique de RDC

Parti de la Révolution du Peuple
Présentation
Fondation
Siège Kinshasa
Fondateur Laurent Désiré Kabila
Idéologie Maoïsme
Nationalisme
Couleurs rouge
Représentation
Députés
2  /  500
Sénateurs
0  /  108

Le Parti de la Révolution du Peuple (PRP)[1] est un parti politique de la République démocratique du Congo.

Mouvement politique marxiste né dans les soubresauts de la crise congolaise, le PRP, fondé en 1967 à Fizi par Laurent-Désiré Kabila, est devenu, malgré la notoriété mondiale de son fondateur, un parti à l'audience limitée.

HistoriqueModifier

Ancien militant du Mouvement national congolais de Patrice Lumumba et partisan de l’éphémère République populaire du Congo de Pierre Mulele, Laurent-Désiré Kabila s’implante avec ses hommes en 1965 dans la région de Fizi, à l’est de la République démocratique du Congo. Il organise dans les monts Fizi et Baraka, une commune populaire, Hewa Bora, calquée sur le modèle chinois et fonde le le Parti de la Révolution du Peuple (PRP), d’obédience maoïste et soutenu par la Chine populaire et la Tanzanie «socialiste» de Julius Nyerere.

Censé constituer l’avant-garde de révolution à venir, le PRP périclite au cours des années 1970. En 1984 et 1985, il tente de reprendre du terrain au Zaïre lors des guerres de Moba. Bientôt, il ne subsiste que sous la forme d’un réseau affaibli et dispersé en Afrique de l’Est (Tanzanie, Ouganda) et en Europe occidentale. Cantonné à des activités de trafiquant d’or et d’ivoire, Laurent-Désiré Kabila devient en 1996, à l’invitation de ses nouveaux parrains ougandais (Yoweri Museveni) et rwandais (Paul Kagamé), le porte-parole de l’Alliance de forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL). Fusionnant avec les trois autres partis fondateurs de l'AFDL (CNRD, ADP, MRLZ)[2],[3], le PRP disparaît alors formellement.

Actualité du PRPModifier

Sous l’impulsion de nostalgiques de Laurent-Désiré Kabila désirant se démarquer de son fils, Joseph Kabila, et de son parti, le PPRD, le Parti de la Révolution du Peuple fait de nouveau surface peu avant les élections législatives de juillet 2006, au cours desquelles il obtient 2 sièges à l'Assemblée nationale.

Notes et référencesModifier

  1. Selon les documents, le parti est aussi connu sous les appellations suivantes : Parti révolutionnaire du Peuple, Parti de la Révolution populaire, Parti de la Révolution des Peuples ou plus rarement Parti révolutionnaire du Peuple au Congo (PRPC).
  2. Gauthier de Villers, 'Identifications et mobilisations politiques au Congo-Kinshasa', Politique africaine, n°72, pp.85-86
  3. Les sigles CNRD, ADP, MRLZ signifient respectivement Conseil national de résistance pour la Démocratie, Alliance démocratique des peuples, Mouvement révolutionnaire pour la libération du Zaïre

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier