Parti de la justice démocratique

Parti de la liberté de Corée
민주정의당
Minju Jeonguidang
Présentation
Président Roh Tae-woo (1985-1990)
Fondation
Disparition
Fusionné dans Parti de la nouvelle Corée
Siège Séoul
Fondateur Chun Doo-hwan
Positionnement Droite[1] à extrême droite[2]
Idéologie Libéralisme économique
National-conservatisme
Anticommunisme
Autoritarisme (jusqu'en 1987)
Couleurs Bleu clair et rouge

Le Parti de la justice démocratique (en coréen : 정의당 ; abrégé en DJP) est le parti au pouvoir en Corée du Sud de 1980 à 1988. Il est formé en 1980 par Chun Doo-hwan sous le nom de Parti républicain démocratique (en).

Après l'assassinat de Park Chung-hee en 1979, Chun Doo-hwan fonde le « Parti de la justice démocratique » en 1980. Bien qu'une constitution moins autoritaire ait été adoptée cette année-là, le système politique est considérablement manipulé en faveur de la DJP. La situation change en 1987, lorsque le candidat à la présidence du DJP, Roh Tae Woo, fait la promesse que les élections de cette année soient libres et démocratiques. En 1990, le DJP fusionne avec le Parti démocratique de la réunification dirigé par Kim Young-sam et le nouveau Parti républicain démocratique mené par Kim Jong-pil pour former le Parti libéral démocrate.

Résultats des électionsModifier

Élection présidentielleModifier

Élection Candidat Total des votes % Résultat
1981 Chun Doo-hwan 4 755 (vote électoral) 90,2% Élu
1987 Roh Tae-woo 8 282 738 36,6% Élu

Élections législativesModifier

Élections Sièges Total des votes % Chef de file
1981 151/276 5 776 624 35,6% Chun Doo-hwan
1985 148/276 7 040 811 34,0% Chun Doo-hwan
1988 125/299 6 675 494 34,0% Roh Tae-woo

Notes et référencesModifier

  1. « {{{1}}} »
  2. « {{{1}}} »