Parti démocratique uni (Belize)

parti politique

Parti démocratique uni
(en) United Democratic Party
Image illustrative de l’article Parti démocratique uni (Belize)
Logotype officiel.
Présentation
Leader Patrick Faber
Fondation
Siège Youth for the Future Drive,
Belize City, Belize
Positionnement Centre droit[1]
Idéologie Conservatisme
Affiliation internationale Union démocrate caribéenne
Union démocrate internationale
Couleurs Rouge
Site web www.udp.org.bzVoir et modifier les données sur Wikidata
Représentation
Sénateurs
6  /  13
Représentants
5  /  31

Le Parti démocratique uni (en anglais : United Democratic Party, UDP) est un parti politique de centre-droit du Belize fondé en 1973, il est membre de l'Union démocrate caribéenne.

HistoriqueModifier

En 1973, l'opposition au Parti uni du peuple (PUP) au Belize est faible et le PUP n'a jamais perdu une élection législative depuis sa fondation. Les principaux partis d'opposition, le Parti de l'indépendance nationale et le Mouvement de développement populaire se réunissent avec un nouveau Parti libéral dirigé par Manuel Esquivel pour former une alliance contre le PUP. Finalement, les trois fusionnent pour former le Parti démocratique uni, le et Dean Lindo, ancien leader du Parti de l'indépendance nationale en devient le président. Dans les années suivantes, l'UDP connaît des succès lors des élections municipales, mais il échoue à remporter les élections législatives de 1979 face au PUP de George Cadle Price. Dean Lindo ayant été battu lors des élections législatives par Said Musa, il est remplacé par Theodore Aranda à la tête du parti. Mais les tensions internes au parti continuent jusqu'à ce qu'en 1983, Manuel Esquivel devienne le nouveau leader du parti.

En 1983, l'UDP remporte les élections municipales à Belize City et l'année suivante il gagne les élections législatives pour la première fois. Manuel Esquivel devient alors Premier ministre du Belize et mène une politique d'alliance avec les États-Unis et de développements des investissements étrangers, principalement d'Amérique du Nord. En 1989, l'UDP perd les élections face au PUP qui l'accuse de s'inféoder aux États-Unis.

Pour les élections de 1993, il se présente en coalition avec l'Alliance nationale pour les droits béliziens dans un contexte ou les tensions frontalières avec le Guatemala et gagne les législatives. Manuel Esquivel redevient Premier ministre du Belize. Cependant, l'insécurité en hausse et une image d'incompétence et des affaires des corruptions mène le parti à la défaite en 1998 face à un PUP dirigé par Said Musa. Cette défaite extrêmement lourde puisque l'UDP ne conserve que trois députés emmène une crise dans le parti qui se résout par l'arrivée de Dean Barrow à sa tête. Ce dernier devient le Leader of the Opposition, poste qu'il occupe pendant dix ans. Les élections de 2003 voient un regain de succès du PUP dont la représentation passe de trois à sept membres.

Il remporte finalement les élections législatives de 2008 et Dean Barrow devient Premier ministre du Belize et remportent celles de 2012.

Leaders de l'UDPModifier

  • Dean Lindo (1974–1979)
  • Theodore Aranda (1979–1982)
  • Curl Thompson (1982–1983)
  • Manuel Esquivel (1983–1998)
  • Dean Barrow (1998-2020)
  • Patrick Faber (depuis 2020)

Résultats électorauxModifier

Élections législativesModifier

Année Représentants Votes % Rang Gouvernement
2003
7  /  29
44 996 45,19 2e Opposition
2008
25  /  31
67 037 55,72 1er Gouvernement
2012
17  /  31
64 976 50,37 1er Gouvernement
2015
19  /  31
71 452 50,52 1er Gouvernement
2020
5  /  31
57 374 38,34 2e Opposition

RéférencesModifier

  1. « Élections législatives au Belize : une classe politique en voie de renouvellement », sur Revue Politique et Parlementaire, Revue-Politique-et-Parlementaire-123777101066173, (consulté le ).