Ouvrir le menu principal

Parti démocrate maldivien
(dv) ދިވެހިރައްޔިތުންގެ ޑިމޮކްރެޓިކް ޕާޓީ
Image illustrative de l’article Parti démocrate maldivien
Logotype officiel.
Présentation
Président Mohamed Nasheed[1]
Fondation
Siège Premier étage, H.Sharaashaa, Malé, Maldives
Vice-président Mohamed Shifaz
Positionnement Centre[2] à centre-droit[3]
Idéologie Libéral-conservatisme
Écologisme
Sécularisme[2]
Parlementarisme
Affiliation internationale Union démocrate internationale
Adhérents 48 990[4]
Couleurs ambre
Site web (dv) / (en) https://mdp.org.mv
Représentation
Députés
65 / 87

Le Parti démocrate maldivien, (MDP) est un parti politique maldivien.

HistoireModifier

Il est fondé en novembre 2003 par quarante-deux opposants au régime autoritaire du président Maumoon Abdul Gayoom, réunis pour l'occasion à Colombo au Sri Lanka puisque les partis politiques ne sont alors pas autorisés aux Maldives. Bravant l'interdit, le parti présente ouvertement des candidats aux élections législatives de janvier 2005. En juin, les partis sont autorisés, et le Parti démocrate devient le premier parti officiellement reconnu. En 2008, le candidat du parti, Mohamed Nasheed, remporte la première élection présidentielle démocratique de l'histoire du pays. Il est renversé en 2012, et un nouveau régime autoritaire est institué[4].

Après l'invalidation de la candidature de l’ancien président déchu Mohamed Nasheed par la commission électorale, Ibrahim Mohamed Solih est désigné candidat du Parti démocrate pour l'élection présidentielle de 2018[5]. Il est à la tête d'une coalition hétéroclite d'opposition[6]. Celle-ci se compose du PDM, de la faction pro-Gayoom du PPM, du Parti républicain et du Parti de la justice (en)[7]. Solih prend alors Naseem comme colistier. Les médias ne couvrent pas la campagne électorale du binôme d'opposition, de crainte de représailles[8]. Ibrahim Mohamed Solih, candidat du parti pour l'élection présidentielle de 2018, remporte le scrutin[9],[10].

Le parti est membre de l'Union démocrate internationale[11].

RéférencesModifier

  1. (en) "Our leaders", site officiel du parti
  2. a et b (en) Jivanta Schottli, Subrata K. Mitra, et Siegried Wolf, A Political and Economic Dictionary of South Asia, Routledge, 2015, p.237
  3. (en) WION, « Global Leadership Series: WION interviews Mohamed Nasheed », sur www.youtube.com, (consulté le 6 novembre 2018)
  4. a et b (en) "Our history", site officiel du parti
  5. (en) "The race of his life: An introduction to the Maldives’ latest presidential hopeful", The Maldives Independent, 2 juillet 2018
  6. « Pourquoi est-il déconseillé de se rendre dans la capitale des Maldives ? », sur Libération.fr, Libération, (consulté le 6 février 2018).
  7. « The Maldives: The rise and fall of a Muslim democracy », sur Kashmir Images Newspaper (consulté le 22 septembre 2018)
  8. « Présidentielle aux Maldives: sous la plage, la répression », sur Libération.fr (consulté le 21 septembre 2018).
  9. « Maldives/présidentielle: le candidat de l'opposition revendique la victoire », Agence France-Presse, 23 septembre 2018
  10. (en) "Live blog: Victory for Ibu", The Maldives Independent, 23 septembre 2018
  11. (en) "Member parties: Maldives: Maldivian Democratic Party", Union démocrate internationale