Parti démocrate (Corée du Sud, 2005)

parti politique de Corée du Sud (2005)

Le Parti démocrate (hangeul : 민주당, hanja : 民主黨, romanisation révisée : Minjudang, romanisation McCune-Reischauer : Minju-dang) était un parti politique sud-coréen libéral. Fondé en 2000, il était appelé Parti démocrate du millénaire (PDM), ou Saecheonnyeon Minju-dang (새천년민주당 en coréen), avant d'adopter le nom de parti démocrate le .

Le président Roh Moo-hyun a été élu comme candidat du PDM en 2002, mais il a finalement quitté le PDM et ses partisans ont créé le Parti uri en 2003.

Le PDM a perdu une grande partie de sa popularité en soutenant la destitution du président Roh en , au terme d'une procédure initiée par le Grand parti national et remise en cause par le Conseil constitutionnel.

La destitution du président Roh a entraîné l'organisation d'élections législatives anticipées en 2004, aux termes desquelles le PDM n'a obtenu que 9 sièges sur 299 (soit une perte de 53 sièges).

Le Parti démocrate a remporté l'un des six sièges en jeu lors d'élections législatives partielles organisées le . Dans un contexte d'affaiblissement du Parti uri (au pouvoir) et d'échec du Grand parti national (opposition conservatrice) à ces élections partielles d', le Parti démocrate, qui occupe une position charnière sur l'échiquier politique sud-coréen, espère peser lors de l'élection présidentielle prévue en décembre 2007[1]. À la suite de la défaite face au conservateur Lee Myung-bak, le parti se réunifie avec le « Nouveau parti démocrate uni » (nouveau nom du Parti uri) et refonde un nouveau Parti démocrate.

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

SourcesModifier