Ouvrir le menu principal

Parti africain de l'indépendance
Image illustrative de l’article Parti africain de l'indépendance
Logotype officiel.
Présentation
Fondation
Siège Maison du Peuple, Guédiawaye
Devise organisation, discipline, combat
Journaux Monsareew, La Lutte
Idéologie socialisme
Couleurs Rouge
Site web p-a-i-sn

Le Parti africain de l'indépendance (PAI) est un parti politique sénégalais.

Son leader était Majhemout Diop, disparu en 2007.

Sommaire

HistoireModifier

Le parti trouve son origine en 1956, dans le refus de militants de l'UDS (Union démocratique sénégalaise) de fusionner avec le BDS (Bloc démocratique sénégalais), dans l'UPS (Union progressiste sénégalaise)[1]. Le PAI est créé le 15 septembre 1957 à Thiès, cité du rail sénégalais marquée par les grandes grèves de cheminots de 1938 et 1947[2].

Le nouveau parti, parfois désigné comme PAI-Rénovation, a été officiellement créé le 14 août 1976[3].

Lors des élections législatives de 2001, le PAI a recueilli 3 682 voix, soit 0,20 %, et n'a obtenu aucun siège à l'Assemblée nationale.

OrientationModifier

C'est un parti de gauche socialiste, et qui se définissait comme marxiste-léniniste à ses débuts[4]. Il se décrit lui-même comme « pan-négriste, panafricaniste et socialiste ».

Ses objectifs déclarés sont la défense de ce qui fait la cause de tous les noirs, la lutte pour l’unité africaine et la suppression de l’exploitation de l’homme par l’homme.

Sa devise est « Organisation, discipline, combat ».

Ses mots d’ordre sont « Mom sa reew (indépendance), Bok sa reew (unité) et Défar sa reew (construction nationale, développement) ».

SymbolesModifier

Sa couleur est le rouge. Son emblème comporte un marteau et une houe entrecroisés, surmontés d’une étoile noire sur fond rouge.

OrganisationModifier

Son siège se trouve à Guédiawaye.

Monsareew et La Lutte sont des publications du parti.

RéférencesModifier

  1. Diop Mahjemout, Mémoires de lutte, Présence africaine, Paris, 2007, pp. 37-48
  2. Pascal Bianchini, Les paradoxes du Parti africain de l'indépendance (PAI) au Sénégal autour de la décennie 1960
  3. N° et date de la délivrance du récépissé : N°3.279/MINT/DAGT du 14 août 1976
  4. Saïd Bouamama, Figures de la révolution africaine, de Kenyatta à Sankara, La Découverte, , p. 273

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

BibliographieModifier

  • (fr) Bakary Traoré, « L’évolution des partis politiques au Sénégal depuis 1946 », Paris, 1964, dans Forces politiques en Afrique Noire, Paris, PUF 1966, p. 1-104. (Mémoire soutenu en 1964, Diplôme d’Études Supérieures)
  • (fr) François Zuccarelli, La vie politique sénégalaise (1940-1988), Paris, CHEAM, 1988
  • (fr) Sadio Camara, L'épopée du Parti Africain de l'Indépendance au Sénégal (1957-1980), L'Harmattan, juillet 2013 (ISBN 978-2-343-01182-0)

Liens externesModifier